0576 Les vierges folles – Femme dans la nuit - Pèlerin sur la terre

8 septembre 1938: livre 12

Les hommes ont tant de possibilités de se rendre facilement vers le Haut que chacun est dès lors capable d'affronter la vie s'il en laisse toujours seulement la conduite à Dieu le Seigneur. Mais les hommes s'arrogent souvent une capacité de jugement avant qu'ils aient examiné sérieusement la chose, donc bien qu’ils soient souvent très voisins de la Source de la Grâce ils ne la trouvent pas, parce qu'ils croient pouvoir se passer de sa fraîcheur. Si maintenant le Père céleste s'attendrit sur de tels fils terrestres et veut leur rendre très faciles la voie vers le Haut, Il se heurte à une dure résistance, alors la vallée de la vie continue à être pour ces hommes un vase sans contenu, leur sort reste un désert vide pour leur cœur, et ils cherchent à le conjurer à travers des intérêts mondains. Dans une telle misère se trouvent aussi tous ceux qui ne saisissent pas la Main salvatrice du Père, et leur attitude équivaut aux vierges folles qui marchent dans l'obscurité et laissent la lumière à la maison. Mais là où brille une Lumière aussi claire, qui peut briller loin aux alentours, cette Lumière est de toute façon évitée, alors l'Amour du divin Sauveur ne peut rien faire tant que ne sera pas venu le jour et avec lui le repentir. Et à ce moment te sera transmise une parabole qui doit t'expliquer clairement l'Amour du Père pour Les siens.

Dans la nuit sombre une femme marche sur une route déserte, elle a en elle le désir d'arriver à la maison. La nostalgie et l'espoir la poussent à se hâter, et bientôt elle aperçoit au loin une Lumière rayonnante. Dans son cœur elle prie Dieu pour que cette Lumière veuille bien éclairer son chemin vers son domicile. Et Dieu satisfait sa prière, une Lumière claire transperce l'obscurité de la nuit. Cela lui a donné la Force pour qu’elle ne soit pas fatiguée tant qu’elle n’a pas atteint son but. Et cette claire Lumière était la foi, la Force était l'amour, et ses pas étaient sa volonté. Dès qu'elle s'est tournée en priant vers le Père, elle a été aidée, la nuit est devenue jour parce que la foi et l'amour sont entrés dans son cœur. Qui parmi les pèlerins terrestres n'a pas besoin de cette claire Lumière? Qui parmi vous peut retourner vers l'éternelle Patrie sans la foi? Là où il vous manque la Force de l'amour, vous ressemblez à un pèlerin qui n'essaie jamais d’aller de l’avant et qui se plaint toujours seulement de la longueur de la route et qui ne fait rien pour arriver au but. Il lui manque la volonté, et sans celle-ci il reste continuellement au même lieu. L'homme reste toujours sur la même marche si sa volonté ne devient pas active, ensuite à travers la foi et l'amour il entrera comme par effraction dans la nuit obscure et ira à la rencontre du matin resplendissant. Que ceci soit dit à tout le monde: sans la volonté, la foi et l'amour l'éternelle Patrie est impossible à atteindre, et l'argent qui est dans son sac ne lui sert à rien si dans l'obscurité il ne reconnaît pas l'abîme et s’écarte de la voie droite. Par contre la plus claire Lumière de Grâce brillera pour le pèlerin terrestre qui, avec une foi enfantine, invoque le Père, et alors la Patrie lui sera facilement et rapidement accessible, parce que l'Amour de Dieu le protège et lui donne la Force dont il a besoin.

Amen

Traduit par: Jean-Marc Grillet

Ce message n'est contenu dans aucun livret à thème.

téléchargements

télécharger du livre au _book
 ePub  
 Kindle  
  autres téléchargements

Ce message

 téléchargement MP3  
imprimer l'image
 manuscrit original