2092 L'événement mondial - l'action et la volonté - l'effet

02. Oct 1941: livre 30

La Volonté de Dieu gouverne au Ciel et sur la Terre et Son Amour et Sa Sagesse sont déterminants pour tout ce qui se passe sur la Terre comme dans l'au-delà. Tout est prédéterminé, mais conditionné par la volonté des hommes, pour autant qu’il s’agisse d'événements terrestres. Donc il est erroné de présumer que l'arbitraire humain puisse changer des Lois divines, il est faux de croire que les hommes puissent avoir une influence sur des événements terrestres, parce que la Volonté de Dieu doit d'abord donner son Approbation, avant que la volonté humaine puisse devenir efficace. Dieu donne Son Approbation car Il n'entrave pas la volonté humaine, mais alors Il mène chaque événement selon Sa Volonté. Et ainsi les hommes peuvent penser et agir entièrement librement, mais ce que Dieu ne veut pas, ne se produit pas, parce que Sa Volonté est décisive. L'homme doit posséder cette connaissance pour se confier entièrement tranquillement à Dieu, il doit savoir que rien ne peut venir sur lui si telle n'est pas la Volonté de Dieu, il doit savoir que ce qui vient sur lui trouve son explication dans l'Omnipotence, l’Amour et la Sagesse de Dieu et peut être pour sa Bénédiction, et que la volonté du prochain peut être indirectement le motif de l’organisation de la vie terrestre, mais l’effet que peut entrainer cette volonté humaine reste de toute façon réservé à Dieu. (02.10.1941) Si la volonté est bonne, elle sera aussi en conformité avec la Volonté divine, parce qu'alors il y a des Forces bonnes qui influencent l'homme, et elles le font comme Dieu Le veut. Alors la volonté de l'homme se manifestera toujours en correspondance avec ce qu’a décidé Dieu dans Sa Sagesse. Parce que tout Bien est divin, c’est la manifestation de la Volonté divine. La mauvaise volonté par contre aspire à ce qui est tourné contre Dieu. Mais pour pouvoir être exécutée, l'homme doit se servir d'une force qui lui arrive de Dieu, la force vitale, qui lui rend possible l'exécution de sa volonté. Par conséquent une mauvaise action peut être exécutée seulement lorsque Dieu la permet, autrement elle devrait terminer la vie de celui qui voudrait l'entraver, ou bien Il fera arriver d’autres événements de sorte que l’exécution de cette mauvaise action devienne impossible. Mais la volonté de l'homme est évaluée comme action accomplie. Toutefois s'il permet que l'homme laisse devenir action sa volonté, alors cette action est un processus, un événement dans la vie humaine, qui sert à nouveau au développement vers le Haut des âmes, parce que le mal n’est pas toujours reconnu ; il peut parfois avoir de bonnes conséquences éducatives en suscitant le dégoût et en favorisant la tendance à agir et à penser bien. Or Dieu connaît l'effet d'une mauvaise action et donc Il la permet, parce que Son Amour et Sa Sagesse sont tournés continuellement vers les âmes encore imparfaites qui ont besoin de moyens d'éducation très différents pour mûrir. Il concède certes le mal, mais Il ne l'approuve jamais et encore jamais. Il ne peut pas donner Son Approbation à ce qui est né de la mauvaise volonté, mais vu qu’Il a donné à l'homme la libre volonté pour le temps de son existence terrestre, celui-ci ne peut pas être empêché dans cette volonté. Car il serait entravé si la force lui était soustraite pour l'exécution de sa volonté. D'autre part cependant l'événement mondial est décidé depuis l'Éternité, parce que Dieu guide l'effet de chaque action comme Il la reconnaît dans Sa Sagesse pour être une Bénédiction pour les âmes. Et pour cela la volonté humaine fournit le motif, mais Dieu la dispose selon Sa Considération. Et l'homme n'a aucune part dans l'effet, même s’il semble que les hommes eux-mêmes déterminent l'événement mondial. La Sagesse de Dieu ne le permet jamais et encore jamais, et dans cette connaissance l'homme doit comprendre que tout est fait pour lui, parce que cela est nécessaire pour sa condition spirituelle. Il ne doit pas se rebeller contre son destin, il doit certes abhorrer ce qu’il reconnaît comme injuste, il ne doit jamais approuver ce qui est causé par la mauvaise volonté humaine. Mais de toute façon ce qui se produit, il doit le considérer comme Envoi de Dieu qui fait aboutir la mauvaise volonté des hommes, c'est-à-dire son effet, pour servir d’école à l'esprit. Si l'homme est bon, c'est-à-dire s'il abhorre les mauvaises actions, il n'aura alors pas besoin de douloureux moyens disciplinaires et alors tout ce qui semble grave et infranchissable passera sur lui sans le toucher extraordinairement. Mais peu d'hommes sont si parfaits qu’ils puissent être totalement libres de faute. Cette conscience doit leur faire supporter le destin qui leur revient. Seulement lorsque l'homme donne entièrement sa volonté à Dieu, lorsqu’il est devenu silencieux devant Dieu, il n'a alors plus besoin de tels moyens disciplinaires, alors la souffrance et les préoccupations passent loin de lui, et les événements du monde le touchent à peine.

Amen

Ce message n'est contenu dans aucun livret à thème.


téléchargements

télécharger du livre au 30

 ePub
 Kindle
autres téléchargements

Ce message

écouter

 téléchargement MP3

imprimer l'image
manuscrit original