8511 Les Particules spirituelles peuvent-elles souffrir dans une Nouvelle Relégation ?

1963/05/28: livre 89

Chaque être perd de nouveau son auto-conscience de soi lorsqu’il échoue totalement en tant qu’homme et ne peut plus échapper au destin d‘une Nouvelle Relégation. Et cela est la chose la plus terrible qui puisse lui arriver parce que bien que lui-même soit dissous en d’innombrables particules il ne peut plus se percevoir comme un être entier comme vous les hommes vous le comprenez, il est également dans des tourments inimaginables, parce que le spirituel fut autrefois créé dans la liberté et il avait même déjà en partie reconquis sa liberté dans l’état d’homme – il est maintenant enchaîné et il perçoit ces chaînes comme un terrible tourment. Parce que Ma Force rayonnée avait créé des êtres auto-conscients de soi, ils étaient capables de vivre dans le plus grand degré, c'est-à-dire qu’ils n’étaient pas seulement des formes mortes. Mais ils le sont devenus lorsqu’ils sont déchus de Moi. Lorsque les substances spirituelles se sont durcies, la vraie vie leur avait échappé, autrement dit Ma Force ne rayonnait plus ces formes, laquelle seule donne la Vie à tout. Et les particules dissoutes sont de nouveau sans vie tant qu’elles ne peuvent pas être rayonnées par Ma Force d'Amour. Que ces particules mortes puissent être elles-mêmes sensibles, est incompréhensible pour vous les hommes. Mais elles ne réagiraient alors jamais, lorsque Ma Force d'Amour cherche à les capturer et à les enfermer de sorte que le spirituel mort puisse être transformé en matière. Parce que sa résistance est aussi une réaction qui montre que le spirituel perçoit certains tourments et s'y oppose. Et dans cet état de tourment se trouve la complexité de la Création, parce qu'il est subordonné à une Loi dont Je Suis Moi-Même l'Auteur. Il n'est pas libre et doit se soumettre à Ma Loi de l'Éternité qui est extrêmement douloureuse pour le spirituel un temps créé dans la liberté. S'il ne percevait alors pas ce tourment il ne serait pas possible dans l’éternité quelque changement de l'état mort. Vous les hommes ne pouvez jamais comprendre cela, mais vous devez le croire, autrement vous avez à craindre une rechute dans l'abîme et il vous serait même entièrement indifférent ce qui vous arrive après la mort du corps. Sur la Terre vous avez de nouveau l'auto-conscience de soi et dans un certain degré vous êtes libres et malgré cela pas entièrement bienheureux tant qu’à travers un total abandon vous n'avez pas encore trouvé l'union avec Moi. Mais tant que vous vivez vous pouvez encore l’atteindre. Mais si vous perdez de nouveau l'auto-conscience de soi, alors toute liberté est perdue, vous serez de nouveau destinés à une activité selon Ma Volonté et vous ne pouvez pas employer la moindre volonté, vous êtes liés dans la plus profonde obscurité, parce que vous ne savez rien de votre être, parce que vous êtes dissous et exercez toujours seulement les fonctions pour lesquelles votre Dieu et Créateur vous a destinés. Et si, lorsque vous aurez atteint la maturité de l’âme vous faites un jour un panoramique sur le temps passé dans l'état d'obligation, alors vous saurez les tourments incommensurables à travers lesquels votre âme a dû passer dans les innombrables formes, et alors vous comprendrez aussi pourquoi Mon Amour vous met en garde et vous avertit constamment, pour vous épargner cet horrible destin. Parce que vous ne pouvez plus disparaître en un rien, parce que vous êtes éternels, mais seulement dissous, ainsi ce qui reste existant ne peut pas être insensible. Vous les hommes vous devez toujours seulement vous contenter de ce que Je vous apporte comme Vérité. Parce que Je veux corriger des idées erronées, comme celles qui prétendent que le spirituel dissous n'a pas de capacités de perception, et que son état est un état de « non-être ». Le parcours de développement ne serait pas une maturation jusqu'à l'état dans lequel de nouveau l’être a atteint son auto-conscience de soi comme homme, parce que seulement à travers la souffrance et le service tout l'être se rachète soit avant l'incarnation comme homme comme aussi pendant l'existence comme homme. Parce qu'il ne doit pas être oublié quelle immense faute l'être a chargée sur lui par sa chute d'autrefois, et comment il augmente maintenant de nouveau cette faute s'il laisse se rendre inutile le dernier temps de Grâce comme homme et descend de nouveau dans l'abîme. Et si même une totale élimination à travers l'être lui-même n'est pas possible, il doit de toute façon expier et souffrir tant qu’il n’est pas libéré de cette faute à travers l'Œuvre de Salut de Jésus-Christ. Accepter cette Œuvre de Grâce et de Miséricorde de Jésus dans la vie terrestre est la tâche de l'homme, et avec cela il pourrait arriver facilement en haut. Et si maintenant il échoue et s’il n'accepte pas quelque aide d'en haut, s'il descend de nouveau dans l'abîme, il est aussi compréhensible que sa souffrance recommence lorsque son âme est de nouveau dissoute et que commence de nouveau son parcours à travers la Création. Et la souffrance n'aura pas de fin tant que n'est pas éliminée la grande faute à travers Jésus Christ, lorsque la volonté de l'homme est prête pour marcher sur la voie vers la Croix, et Lui demande pardon de sa faute. Et les hommes sur la Terre ont à leur disposition cette grande Grâce. Si vous n’en profitez pas et la laissez passer au-delà, alors votre souffrance n'aura pas de fin, parce que vous vous trouvez dans un grand éloignement de Moi, votre Dieu et Créateur, et cela signifie toujours la non-liberté, l’absence de Lumière et de Force, et donc vous ne serez pas bienheureux.

Amen

Ce message est inclus dans les livrets à thème suvant:

livret à thème Titre téléchargement
44 Le Nouveau Bannissement  ePub PDF Kindle
113 Maladies et Souffrances  ePub PDF Kindle


téléchargements

télécharger du livre au 89

 ePub
 Kindle
autres téléchargements

Ce message

écouter

 téléchargement MP3

imprimer l'image
manuscrit original