0882 Miracles de la Création – Formations semblables - Répétitions

24 avril 1939: livre 18

Considère la Grandeur et la Majesté de la Création divine, et observe ensuite avec plus de précision la constitution intérieure d'un grain de blé qui, pour aussi minuscule qu’il soit, cache en lui la Création dans une réduction infinie. Cela est incompréhensible pour vous les hommes, parce que vous ne saisissez pas le moins du monde combien l’extraordinaire assemblage de tous les Miracles de la Création est de nouveau la base de plus grandes Œuvres de Création, qui se manifestent toujours de la même manière mais dans un autre rapport de grandeur, et qui cependant sont de nouveau en syntonie réciproquement. Si vous observez avec des yeux corporels, vous pouvez déjà constater dans la vie végétale que souvent les formations les plus petites montrent des ressemblances avec les Créations de la nature. Combien plus vous reconnaîtriez avec l'œil spirituel la même Loi dans toutes les minuscules Créations, en commençant par le plus petit grain de sable jusqu'au monde animal, et toutes confirment toujours de nouveau de façon clairement reconnaissable un certain travail de construction, toujours dans le même rapport réciproque mais en se répétant d’innombrables fois. Dans chaque Œuvre de Création entre visiblement en fonction l'Omnipotence et la Sagesse de Dieu; l’observation d'une telle Œuvre d'Art fait se lever dans l'homme la pensée que sur la Terre il n'est absolument pas capable de donner un regard sur la Création entière, mais qu'il lui est concédé ce regard seulement dans une moindre mesure et qu’ensuite il est seulement capable de contempler avec son œil charnel l'enveloppe extérieure, mais pas la construction outre mesure fine qui seule illustre le Miracle de chaque Œuvre de Création. Un flocon de neige est souvent un motif de réflexion, vu qu’il est déjà quelque chose d’artistiquement assemblé qui est digne d'une observation plus soignée, il forme une figure qui se dissout de nouveau en peu d'instants. Celui qui regarde vraiment autour de lui dans la nature avec un œil ouvert, ne se fatiguera pas d'observer les multiples Miracles de la Création divine, mais seulement avec des yeux spirituels il reconnaîtra la perfection de l’assemblage et ensuite il sera devant des Miracles encore plus grands. C’est une fatigue inutile qui ne mène pas au plein succès, que de vouloir analyser toutes ces Œuvres Miraculeuses par des voies purement scientifiques, les hommes y parviennent toujours seulement dans une limite déterminée, mais dépasser cela est seulement possible au moyen de la voie spirituelle et cela ne sera ni montré ni reconnu humainement, parce que tout le spirituel est seulement reconnaissable avec l'œil spirituel, et le divin Créateur a donné aux hommes seulement le Don de voir la matière grossière avec l'œil corporel et de laisser ce qui est visible agir sur l'esprit d’une manière qui le stimule et le pousse à la réflexion. Et alors il dépend seulement de l’homme de se former, de pouvoir compénétrer la matière, et de contempler pour ainsi dire à travers l'enveloppe extérieure les parties constituantes intérieures dans leur assemblage, leur forme et leur genre, et de là aimer Le Créateur pour son Amour Sa Sagesse et Son Omnipotence et Le louer et Le glorifier dans toute l'Éternité.

Amen

Traduit par: Jean-Marc Grillet

Ce message n'est contenu dans aucun livret à thème.

téléchargements

télécharger du livre au _book
 ePub  
 Kindle  
  autres téléchargements

Ce message

 téléchargement MP3  
imprimer l'image
 manuscrit original