0729 Aux portes de l’au delà – l’obscurcissement

31 décembre 1938: livre 15

Tu dois prendre sur toi chaque épreuve et te montrer adulte. Et lorsque le Seigneur te conseille la patience, alors résigne-toi humblement à Sa Volonté, parce que Lui seul sait ce qu'il est bien pour toi. Dans ce temps sur la Terre tout pousse à s'abrutir. Seulement très peu s’adonnent à une silencieuse introspection et pensent à leur Créateur. Et le Seigneur regarde avec une infinie tristesse agir Ses créatures qui, sur la Terre, ne veulent rien perdre de ce qui les pousse à la jouissance, et elles renoncent à lutter sans penser aux bénéfices qui sont seulement en faveur de l'âme. Elles ne pensent pas qu'elles peuvent se trouver au tournant de la vie, qu’aujourd'hui elles peuvent encore être au milieu de la vie terrestre et déjà demain aux Portes de l'Éternité et qu’elles ne seront pas prêtes pour l'Éternité lorsqu’elles laisseront la vie terrestre. Chaque jouissance de la vie a un effet défavorable pour l'âme, et à l'âme il est causé dans la même mesure des dommages là où le corps volette dans le bien-être. Dans ce temps où est desserré le frein des jouissances de la vie au profit de l'adversaire à qui il est donné tout pouvoir, il peut prendre possession des sens des hommes et ainsi agir d’une manière destructive sur l'âme. Et tous les démons conquièrent une influence sur elle, vu que l'homme est plutôt incliné à jouir pleinement de la vie terrestre plutôt que de s'occuper de choses spirituelles, et l'armée des êtres spirituels de l'au-delà n'ont pas vraiment un travail facile s'ils veulent faire valoir leur influence sur les fils terrestres. La vraie connaissance retient l'homme d'agir aussi indignement, mais trouver le contact avec le monde spirituel ou bien le maintenir est indiciblement difficile pour l'homme terrestre. Donc les deux, les êtres spirituels bons comme les mauvais, développent une indescriptible activité pour attirer les hommes dans leur proximité, car le pouvoir malin a un avantage considérable et prend le dessus du fait que la volonté de l'homme suit bien plus la matière et voit son bonheur seulement dans la divagation et dans la satisfaction de ses avidités. Chaque splendeur du monde empêche la contemplation intérieure de l'éternelle Divinité, l'homme est ainsi loin de tout ce qui est purement spirituel, il se trouve dans l'obscurité, parce que le faste terrestre ne donne aucune Lumière à l'âme, celle-ci a faim et languit, bien que le corps volette dans l'ultra abondance, et il y a peu de possibilité qu'au milieu de la confusion du monde le fils terrestre fasse tournoyer vers le haut ses pensées et se sépare de la splendeur terrestre, qui est seulement une apparence et ne peut apporter aucun avantage à l'âme. Celui qui peut s’opposer dans ce temps à de telles tentations, celui qui s’occupe d’apporter la Lumière à l’âme et fait renoncer son corps volontairement, restera visiblement dans la Bénédiction, parce que les êtres spirituels sont outre mesure prêts à servir en présence d’un tel effort, et dès lors que l’homme a arrêté apparemment de vivre inutilement il se lève pour l’âme un grand avantage qu’elle a gagné seulement là où le corps renonce aux joies et jouissances mondaines. Car au-delà des joies terrestres du corps, le bonheur de l'âme subsiste. Et celui-ci est incomparablement plus précieux que les heures sereines de jouissance de la vie, parce que cette dernière est périssable, tandis que l'autre reste existante dans toute l'Éternité.

Amen

Traduit par: Jean-Marc Grillet

Ce message n'est contenu dans aucun livret à thème.

téléchargements

télécharger du livre au _book
 ePub  
 Kindle  
  autres téléchargements

Ce message

 téléchargement MP3  
imprimer l'image
 manuscrit original