0429 L'Amour

23 mai 1938: livre 9

Ceux qui M'aiment sont dans Ma Grâce. Ma Fille, dans ton cœur ne s'est pas encore allumée l'ardeur qui M'a comme Point central. Le feu de l'amour est une très petite flamme pour les fils terrestres auxquels sont encore cachés le Plus sublime et le plus Saint, parce qu'Ils ne M'ont pas encore saisi dans tout Mon Être. Si tu ne vous rends pas encore compte avec quelle Intériorité J'attire les Miens vers Mon Cœur, tu ne te rends alors pas encore compte de Mon Amour, et lorsque Cela se manifestera, le Ciel et la Terre te seront ouverts, et en toi s'allumera l'amour avec une telle force, que tu croiras pratiquement disparaître. Le désir pour ton Sauveur t'assaillira de sorte que la vie terrestre te semblera insupportable et tu n’auras aucun autre désir que d'être uni avec Moi. Mais alors tu dois montrer si tu es en mesure de M’apporter un sacrifice, ou si pour le temps terrestre tu te contentes d’avoir conscience de Mon Amour tourné vers toi et si pour cet Amour tu veux être active pour Moi sur la Terre lorsque ton temps sera venu. Je ne t’’abandonnerai jamais et encore jamais et Je serai toujours avec toi, mais sur la Terre tu dois d'abord te conquérir cette mesure qui doit te procurer la récompense la plus haute dans l'Éternité, celle de la progéniture de Dieu avec tous les droits inhérents au Père et de plus une indescriptible Béatitude. Si tu veux porter cette vie terrestre, Je te donnerai la Force à travers Mon Amour, mais d'abord tu dois reconnaître Qui Je Suis, seulement alors tu pourras M’aimer, comme Moi J’aime tous Mes fils. Toi, Ma fille sur la Terre, tu parcours des voies si outre mesure pleines de Grâce que te seront ouvertes des Portes qui te communiqueront beaucoup de choses qui sont cachées. Je veux Me retrouver en toi et Je veux ouvrir la vue de tes yeux pour qu'Ils puissent Me reconnaître, pour que dorénavant tu puisses M’aimer avec toute l'ardeur dont est capable ton cœur. Mais auparavant Je dois te saisir entièrement, Je dois faire devenir toujours plus grand ton désir de Moi, seulement alors Je pourrai calmer ta soif et venir Moi-même en toi pour réveiller en toi le très saint sentiment: un amour brûlant, inextinguible, qui dure toute l'Éternité. Ceux qui Me cherchent, Me trouveront, et ceux qui veulent Me servir, ne doivent pas dominer, mais rien n’est possible sans amour, parce que cela seul vous porte plus près de l'Éternité. Alors désire seulement ardemment et intimement Me reconnaitre, et Je répondrai à ta prière et te donnerai à goûter la Béatitude du Ciel pour que tu n’aies éternellement aucun autre désir que celui de vivre et mourir pour ton Sauveur.

Amen

Traduit par: Jean-Marc Grillet

Ce message n'est contenu dans aucun livret à thème.

téléchargements

télécharger du livre au _book
 ePub  
 Kindle  
  autres téléchargements

Ce message

 téléchargement MP3  
imprimer l'image
 manuscrit original