7089 «Je Suis le Pain de la Vie, la Manne qui descend du Ciel....»

11 avril 1958: livre 75

Il n'est pas suffisant pour vous, de vous rassasiez d’une manière terrestre, lorsque vous donnez au corps le pain dont vous avez besoin pour vivre, mais vous devez désirer plutôt le Pain du Ciel qui est la nourriture de votre âme. Et croyez-Moi que ce dernier est en mesure, en cas de nécessité, de maintenir le corps, mais le premier ne sert jamais à l'âme pour son développement vers le Haut. Et donc Je vous ai dit : «Je Suis le Pain de la Vie, la Manne qui descend du Ciel....», parce que lorsque vous M'affirmez Moi-Même – Ma Parole -, vous vivrez dans l'Éternité. Mais votre corps passera, même lorsque vous le rassasiez avec de la nourriture terrestre. À lui il est donné son temps, et lorsque celui-ci est passé, alors aucune nourriture terrestre n'aide plus pour le maintenir en vie. Donc vous devez être plus préoccupé de donner la vie à votre âme, vous devez la nourrir continuellement avec le Pain du Ciel, vous devez lui faire arriver la nourriture qui peut lui être offerte seulement par Moi. Et donc vous devez vous approcher de Moi-Même pour chercher la juste nourriture et la juste boisson. Et vous devez aussi toujours vous rappeler de Mes Paroles : «Ne soyez pas anxieux pour ce que vous mangerez et pour ce que vous vêtirez, mais cherchez d'abord le Royaume de Dieu, tout le reste vous sera ajouté en surplus.» Si les hommes croyaient seulement à cette Promesse. Mais toutes leurs pensées et leurs tendances sont tournées seulement purement vers le terrestre, et malgré cela aucun homme ne peut prolonger la vie de son corps d'une heure lorsque Ma Volonté en a décidé autrement. Mais aucun homme ne peut donner la Vie à son âme lorsqu’il la laisse languir, lorsqu’elle est laissée sans nourriture et sans boisson au profit du corps. Mais vu que vous les hommes savez lorsque le corps nécessite de la nourriture pour pouvoir subsister, vous vous rendez coupables, si vous ne pourvoyez pas en même temps votre âme qui ne peut pas mourir ; vous vous rendez coupables, parce que Je viens toujours de nouveau près de vous et Je vous offre la nourriture pour votre âme, parce que Mes messagers vous parlent toujours de nouveau et vous devriez seulement les écouter et suivre leurs paroles, pour Me donner maintenant la même possibilité, de vous nourrir et de vous abreuver spirituellement pour le bien de votre âme. Et Ma Parole vous est toujours de nouveau portée proche, de nouveau vous êtes toujours invités à vous mettre en contact avec Moi, vous êtes invités au Repas, et vous pouvez venir dans chaque temps à Ma Table et accueillir de la nourriture pour votre âme, parce que Ma Parole est le Pain du Ciel, elle est l'Eau vivante, Ma Parole est chair et sang, Ma Parole seulement est la juste nourriture pour votre âme qui l'aide à la Vie, vu qu’elle ne peut jamais plus disparaître. Et vu que vous ne satisfaites que peu les besoins de votre âme, vous devrez subir physiquement la misère, le temps viendra dans lequel il vous manquera même ce dont vous avez besoin pour votre vie terrestre, à moins que Mon adversaire ne vous pourvoit si abondamment que vous en oubliez votre âme. Mais tant que vous ne lui êtes pas encore totalement soumis, la misère terrestre réelle peut de toute façon vous pousser à vous tourner vers Moi et à Me chercher pour que Je vous l'enlève, et alors en même temps votre âme peut aussi être nourrie, parce que chaque lien avec Moi procure la Force à l'âme, c'est-à-dire qu’il signifie une nourriture spirituelle. Le Pain du Ciel est indispensable, et si Moi-même Je Me suis décrit comme «le Pain de la Vie», alors de cela vous pouvez voir que vous devez vous approcher de Moi-Même que Moi-même Je veux M’offrir à vous, parce que Je voudrais donner la Vie à votre âme. Et vous n'avez pas vraiment à aller loin pour être près de Moi, vous devez seulement entrer dans silence et tourner vers Moi vos pensées, et alors vous M’attirez Moi-Même à vous, vous Me poussez à vous offrir Mes Dons, à offrir à votre âme Ma nourriture et Ma boisson, parce que dès que vous vous reliez avec Moi mentalement dans une silencieuse prière, vous M'ouvrez votre cœur, pour que Moi-même Je puisse entrer et vous n'aurez alors vraiment plus à languir. Et Je ne vous nourrirai non seulement spirituellement, mais aussi du point de vue terrestre, parce que Je vous ai donné cette Promesse, et Moi Je tiens Ma Parole : «Cherchez d'abord le Royaume de Dieu et Sa Justice, tout le reste vous sera ajouté en surplus....».

Amen

Traduit par: Jean-Marc Grillet

Ce message est inclus dans les livrets à thème suvant:
livret à thème Titre téléchargement
74 La prière à Dieu ePub   PDF   Kindle  
145 Promesse de Jésus : « le bien-être terrestre et la vie éternelle » ePub   PDF   Kindle  

téléchargements

télécharger du livre au _book
 ePub  
 Kindle  
  autres téléchargements

Ce message

 téléchargement MP3  
imprimer l'image
 manuscrit original