5659 Le grand espace de temps entre le début et la fin d'une Époque

24 avril 1953: livre 62

Sur la Terre se répètent à des grandes distances des processus qui accompagnent la fin d'une période de développement et le début d'une nouvelle, de sorte qu’à la fin aucun homme ne peut prouver le début de ces espaces de temps et ainsi aussi pour une destruction et une telle fin il ne peut pas être fourni de preuves. Et cela est la Volonté de Dieu, pour que les hommes ne soient pas obligés de croire lorsqu’ils ne veulent pas croire. La fin d'une période antécédente est bien connue des hommes, mais seulement comme un savoir transféré qui peut être mis en doute. Au début de toute façon les hommes savent encore le processus de la fin, et ce savoir est conservé par les descendants pendant beaucoup de générations, mais plus on s’approche de nouveau de la fin d'une telle période de développement, plus un tel savoir pâlira, il sera encore mentionné, mais il ne sera plus considéré comme une donnée stable et à la fin il restera seulement encore comme une légende qui n'est pas démontrée historiquement. Cependant les croyants considèreront toutes les indications sur cela comme Vérité, cependant ce n’est pas à cause de leur foi qu’ils croient, mais la foi leur apporte une force de connaissance supérieure, et de ce fait une fin de la Terre est aussi compréhensible pour eux. Et ainsi même aujourd'hui les hommes peuvent ne pas être effrayés avec l'indication du Déluge, parce qu'ils n’y croient presque plus. Cet événement (le déluge) est si loin dans le passé qu’il est devenu totalement insignifiant pour les hommes qui vivent dans le temps de la fin sur la Terre. Mais le fait que celui-ci aussi ait terminé un trait de Libération, la plupart des hommes ne le savent pas et ils ne le comprennent pas et ils tiennent comme entièrement impossible que le même processus puisse se répéter. Et tout ceci doit être ainsi pour la liberté de la volonté des hommes. Mais toute contrainte qui tenterait d’apporter un changement, là où il s'agit du développement vers le Haut qui doit avoir lieu dans une totale liberté de la volonté serait une erreur ; les hommes peuvent croire ce qui leur est annoncé, mais ils peuvent aussi détourner leurs oreilles et refuser tout intellectuellement, ils ne doivent pas être forcés au moyen d'une quelconque preuve de penser et d’agir contre leur volonté. Une phase de développement dure un temps infiniment long, du point de vue des hommes, et cela est la Volonté du Créateur divin, pour que leur prédisposition d'esprit ne soit pas influencée dans le temps de la fin, pour qu'ils croient dans une fin, mais puissent aussi en douter, pour qu'ils puissent aussi déposer la dernière décision de la foi totalement librement pour ou contre Dieu. Ils ne manquent pas d’indications de la part de Dieu sur une fin prochaine, et aux hommes il est donné la justification de la fin, mais la volonté reste toujours libre, et même les Prophéties divines n'obligent à rien, parce qu'en général elles sont données de sorte qu'elles puissent être acceptées, mais aussi refusées lorsqu’il n'y a pas la volonté de vivre et d’agir selon la Volonté divine. Seulement cette volonté fournit la clarté, et cette volonté ne refusera pas d'accepter les annonces faites au travers des voyants et des prophètes. Et ainsi l'homme qui porte en lui une telle volonté, croira et sera convaincu de la période antécédente, de sa fin et du fait que maintenant arrive de nouveau une fin, parce que tout se produit comme Dieu l'a fait annoncer dans la Parole et dans l’Ecriture.

Amen

Traduit par: Jean-Marc Grillet

Ce message est contenu dans les livrets à thème suivants:
livret à thème Titre téléchargement
86 Période de Rédemption- Le temps et l’espace – l’Eternité ePub   PDF   Kindle  

téléchargements

télécharger du livre au _book
 ePub  
 Kindle  
  autres téléchargements

Ce message

 téléchargement MP3  
imprimer l'image
 manuscrit original