8631 Dieu sait depuis l'Éternité la volonté de Ses créatures

1963/09/30: livre 91

J'ai tout prévu, Je savais comment se développeraient les êtres spirituels dans la libre volonté, comme Je savais aussi depuis l'Éternité combien de temps la volonté des hommes M’opposerait résistance. Mais ce Savoir ne M'empêcha pas d'exécuter le Plan de divinisation des êtres créés par Moi, parce que Je prévis aussi que J’atteindrai un jour le but que Je M’étais donné Moi-Même, lorsque Je créai de Mon Amour des êtres spirituels. Mais Je ne toucherai jamais la libre volonté de Mes créatures, pour combien elles se tiennent encore loin de Moi, parce que pour Moi il n’existe aucun concept de temps, parce que dans l'Éternité ce que vous les hommes considérez comme des espaces de temps infini de longue durée ne sont tous que seulement des instants fuyants. Mais vous les hommes qui vous tenez encore loin de Moi, qui êtes encore imparfaits, le concept de temps vaut encore pour vous et cela jusqu'à ce que de nouveau vous ayez atteint la perfection, jusqu'à ce que vous vous soyez retransformés dans vos êtres primordiaux, car alors toutes les limitations sont annulées. Et alors votre destin n'est pas à appeler la béatitude, parce que dans ce temps jusqu'à votre perfectionnement vous devez souffrir. Le but que Je Me suis préfixé lorsque Je vous créai doit être atteint par vous-même, votre volonté doit y tendre, et vu que celle-ci M'est souvent très contraire pendant longtemps, Je dois employer des moyens qui mènent au renoncement de la résistance. Et un tel moyen est souvent la souffrance, une souffrance dans laquelle l'homme reconnaît sa faiblesse et a besoin de s'appuyer sur un Être Qui l'assiste. Alors il établit un rapprochement avec Moi qui mène ensuite aussi au but : la définitive union avec Moi. Le Plan de divinisation des êtres créés par Moi M'a aussi retenu d’empêcher la chute des êtres de Moi, parce que l'être lui-même devait accomplir cette divinisation dans la libre volonté, et vu qu’il a renoncé à sa Perfection dans laquelle J'avais créé l'être, il devait accomplir une grande œuvre : remonter lui-même de l'abîme de nouveau vers le haut, mais pour ensuite atteindre le plus grand degré de la Perfection chose à laquelle sa volonté devait aussi aspirer – donc à cela il n'était pas forcé par Moi. Cette liberté de la volonté est décisive si Je veux avoir auprès de Moi des êtres totalement libres, très parfaits, qui maintenant sont de vrais dieux et qui le resteront parce qu'ils sont devenus absolument Mes Images. Je peux tout, à Mon Pouvoir Je n’ai pas posé de limites, mais Je ne peux Moi-même pas enfreindre la Loi de l'Ordre éternel qui est basée sur un très profond Amour et une rayonnante Sagesse. Je ne pouvais donc pas créer des êtres sans libre volonté parce que Je peux faire se lever seulement du Parfait, et la libre volonté fait partie de la Perfection. Et d'autre part ces êtres devaient maintenant mettre à l'épreuve leur divinité, ils devaient donc maintenir leur Perfection même dans la libre volonté et s'approprier entièrement Ma Volonté et alors ils restaient aussi dans la Perfection. Pour cela ils devaient aussi avoir la possibilité d'orienter erronément leur volonté, parce qu’ils n’étaient pas des êtres tenus par Moi sous contrainte. Et chaque être externalisé de Moi devait prendre cette décision, et Je savais le succès de cette épreuve de volonté. Mais vu que pour Moi rien n’est impossible, J'emploie les moyens les plus divers que Ma Sagesse a considérés bons et efficaces et qui ont toujours seulement pour motivation Mon Amour pour rendre toutes Mes créatures incommensurablement heureuses. Ainsi J'examine à chaque instant l'état spirituel de Mes créatures et Je sais donc aussi lorsque des changements incisifs ou bouleversants sont nécessaires pour porter en avant le processus de retour dans son pays lorsqu’il s'est arrêté. Et le temps pour Moi ne compte pas, parce que dès que l'être a atteint l'état de Perfection, où n'existe plus de concept de temps, il considère cette longue période de la remontée seulement comme un bref instant et il est bienheureux de l'avoir dépassé. Alors il se trouve aussi de nouveau dans la plus claire connaissance et sait donc aussi que la Loi de l'Ordre éternel demande de telles re-transformations si l'être veut atteindre la plus sublime Perfection – la progéniture de Dieu. Alors il Me louera et Me glorifiera et il M'offrira tout son amour et alors il sera nouveau bienheureux sans limites, comme il l’était au début.

Amen

Ce message est contenu dans les livrets à thème suivants:

livret à thème Titre téléchargement
79 La Création primordiale spirituelle – La chute de Lucifer et des esprits originels  ePub PDF Kindle


téléchargements

télécharger du livre au 91

 ePub
 Kindle
autres téléchargements

Ce message

écouter

 téléchargement MP3

imprimer l'image
manuscrit original