8504 La Justice de Dieu demande l'Expiation pour la faute

1963/05/21: livre 89

Je Suis un Dieu bon et juste. Mon Amour pour Mes créatures est incommensurable, et Je voudrais les rendre toutes bienheureuses et leur préparer le bonheur le plus haut, parce que J’y suis poussé par l'Amour. Et vu que Je Suis sublimement parfait, Moi-même Je dois aussi Me bouger dans Mon Ordre de l'Éternité, tous les signes de Ma Perfection doivent être reconnaissables, et donc Ma Justice doit aussi montrer Ma Perfection qui impose des frontières même à Mon très grand Amour que Je voudrais montrer à toutes Mes créatures. Je ne peux pas rendre bienheureux un être qui a péché, parce que cela serait contraire à Ma Justice. Donc Mon Amour est lié à Ma Loi éternelle, il peut rendre heureux seulement le parfait dans une mesure comme Moi le voudrais, que l'être soit indescriptiblement bienheureux. Je peux faire précéder la Grâce devant le Droit, en aidant l'être devenu pécheur, pour qu’il soit libéré de ses péchés. Mais pour cela la volonté doit procéder de l'être lui-même, il doit être conscient de sa faute du péché et désirer en être libéré, et pour cela il doit demander de l'Aide. Mais Je ne peux pas libérer l'être de sa faute contre sa volonté, et Je ne peux pas le rendre heureux avec Mon Amour tant que Ma Justice n’est pas satisfaite, pour laquelle l'être doit lui-même être prêt. Beaucoup d’êtres appelés par Moi à la vie se sont révoltés contre Moi, ils sont devenus pécheurs, et à Mon Amour infini il a été mis des barrières, parce que Ma Justice n'a pas permis que l'Amour puisse agir comme auparavant lorsqu’il rendait les êtres incomparablement bienheureux. Et pour cela les êtres auraient été bannis dans l’éternité de l'Enceinte de Mon Courant d'Amour si Ma Justice n'avait pas eu satisfaction, chose que cependant les êtres eux-mêmes ne pouvaient pas faire, pour lequel ils étaient totalement incapables à cause de leur refus de Ma Force d'Amour, qui était leur grand péché. Malgré cela l'Expiation devait être prêtée selon la Loi de l'Ordre divin, si l'essentiel devait être de nouveau rayonné par Mon Amour, c'est-à-dire puisse devenir heureux. Et l'Homme Jésus a accompli cette Œuvre d'Expiation par amour pour Moi et pour l'humanité, dont il a reconnu l'état malheureux et Il a voulu l’éliminer grâce à Son Amour. Avec cela Ma Justice a trouvé Satisfaction, et maintenant Mon Amour pouvait se lever et se tourner vers les êtres qui autrefois s’étaient éloignés de Moi et se préparer de nouveau une béatitude que seulement Moi-même en tant que l'Éternel Amour pouvais leur montrer, qui cependant rendait aussi chaque être incommensurablement bienheureux. À cause du péché de la chute de Moi d'un temps de la part du spirituel devenu coupable il a été mis une limitation à Mon Amour, parce que Je ne tourne pas la Force d'Amour contre la volonté d'un être. Et même lorsqu’il renonce à sa résistance, il doit d'abord demander pardon de sa faute du péché, pour pouvoir de nouveau recevoir Mon Amour, parce que cela est demandé par Ma Justice qui fait partie de Mon Être parfait et parce que dans l’éternité Je ne peux pas inverser la Loi de l'Ordre qui est fondée sur Ma Perfection. L'Homme Jésus s'est acquitté de la Loi, Il vécut totalement dans l'Ordre divin, mais Il vit aussi le chemin de vie de Ses prochains totalement tourné contre la Loi de l’Ordre divin, et Il a pris toute leur faute du péché sur Ses Épaules et Il M’a offert un Sacrifice tellement immense, pour éteindre la faute du péché du spirituel autrefois tombé, que J’ai accepté ce Sacrifice, Je M’en suis contenté comme contrepartie pour l'incommensurable faute des êtres tombés de Moi et celles qu’ensuite aussi les hommes ont chargées sur eux ; J’ai accueilli le Sacrifice de l'Homme Jésus Qui voulait racheter tous les hommes du péché, parce que l'Amour en Lui a porté ce Sacrifice, et cet Amour c’était Moi-même. Donc c’est l'Amour qui a éteint la faute, ce qui cependant n'aurait pas été possible sans l'œuvre d'Expiation que J’ai pu accomplir seulement dans l'Enveloppe d'un Homme qui était capable et disposé à souffrir, Qui Lui-Même a souffert incommensurablement en contrepartie de la faute du péché de ceux qui étaient morts. Et avec cela la Justice n'a pas été circonvenue, il lui a été donné satisfaction, et maintenant Mon Amour pouvait de nouveau devenir actif, il pouvait s'offrir et rendre incommensurablement heureuses les créatures, parce qu'elles étaient de nouveau sans faute, et donc elles pouvaient de nouveau s'unir avec Moi et être totalement rayonnées par Mon Amour comme elles l’étaient au début. Et Mon Amour ne cessera pas, et il aidera tout ce qui une fois est devenu pécheur, s’il porte librement sa faute sous la Croix et la transmet à Jésus, et ainsi Ma Justice n'est pas circonvenue et l'être est libéré de sa faute, parce que l'Amour Lui-Même S’est sacrifié, parce que l'Homme Jésus s’est déclaré prêt à souffrir et à mourir pour que des hommes, les êtres autrefois tombés, n’ait pas à souffrir pour leur incommensurable faute du péché, parce qu'ils n'auraient éternellement pas été capables d'éteindre leurs péchés pour M’offrir l'Expiation que la Justice de Dieu exigeait pour offrir aux êtres de nouveau la Béatitude que Mon incommensurable Amour veut leur préparer. Auparavant il devait être créé l'équilibre pour la grande faute, parce que Ma Perfection ne peut pas enfreindre l'Ordre législatif, chaque faute doit être éteinte, parce que cela est demandé par Ma Justice.

Amen

Ce message est inclus dans les livrets à thème suvant:

livret à thème Titre téléchargement
78 Sur l’essence de Dieu  ePub PDF Kindle
104 Péché et Pardon 1ère Partie  ePub PDF Kindle
180 Pardonne-nous notre faute  ePub PDF Kindle


téléchargements

télécharger du livre au 89

 ePub
 Kindle
autres téléchargements

Ce message

écouter

 téléchargement MP3

imprimer l'image
manuscrit original