1900 La volonté liée - Reconnaître l'Amour de Dieu

1941/04/28: livre 28

L'afflux de la Force divine qui vivifie coule à travers toutes les Œuvres de Création, c’est donc la Force Primordiale et la Raison de base de toute vie. La Volonté divine qui a fait se lever tout, assure maintenant aussi la subsistance de tout ce qui est. Le sens et le but de la Création est le retour de tout le spirituel à Dieu comme cela était à l’Origine, par conséquent la Force de Dieu afflue au spirituel pour lui permettre le retour à Lui. Si la substance animique originelle refusait maintenant de recevoir cette Force, elle n'aurait pas de possibilité de développement, car sans l'approvisionnement de la force divine les travaux de création ne pourraient pas non plus exister et la substance animique originelle ne pourrait pas évoluer et elle resterait par conséquent dans le même état où elle était à sa chute de dieu. La substance animique originelle refuserait de recevoir cette Force si lui-même pouvait en disposer, parce qu'elle est procédée de la volonté de l'adversaire et la volonté de celui-ci s'est transférée sur la substance animique originelle, malgré qu’il ait reçu de Dieu l'autodétermination. Et ainsi le spirituel a dû être incorporé dans l'Œuvre de Création contre sa volonté, donc sa volonté a été liée, et cela pour la libération de la volonté de l'adversaire. La résistance contre Dieu restait de toute façon existante, mais l'être est impuissant face à la Volonté divine. Ce que la substance animique originelle n'a pas reconnu dans son éblouissement, elle doit apprendre à le reconnaître dans l’infiniment long chemin à travers la Création : c’est l’Amour infini de Dieu. Chaque Œuvre de Création révèle cet Amour de Dieu, et si maintenant la substance animique originelle contre sa volonté en vient de nouveau à percevoir la Force de Dieu, alors elle entre dans le Courant de l'Amour divin, sa résistance obstinée commence à se paralyser, et sa volonté liée se tourne maintenant toute seule vers l'éternelle Divinité. Et Dieu desserre toujours davantage la volonté liée et donne à l'être de plus en plus de liberté, plus sa volonté vient à Sa rencontre, tandis qu'elle s'acquitte de la tâche qui lui a été assignée en étant de bonne volonté pour servir. Certes, il ne peut pas refuser d’exécuter l'activité servante qui lui est destinée parce qu’il se trouve dans un certain état de contrainte, mais si en même temps la volonté du spirituel est disposée à servir, alors il renonce à sa résistance d'un temps et marche vers le Haut dans son développement. L'être sentira donc l'Amour de Dieu dans chaque forme extérieure, mais il reconnaîtra l'Amour de Dieu seulement dans le dernier stade en tant qu’homme, c'est-à-dire la connexion de toutes les choses entre Dieu et lui-même en tant que Sa créature. Et donc il peut lui être rendu la libre volonté seulement en tant qu’homme. L'abus de celle-ci est une rétrogradation, la juste utilisation un progrès dans son parcours de développement vers le Haut. Et cela est l'Amour divin qui ne laisse rien tomber, bien que cette créature soit dans un grand refus envers Dieu. Mais alors d’autant plus intimement l’Amour divin embrasse les êtres qui cherchent à s'approcher de Lui par leur propre poussée, et auxquels le chemin de la vie terrestre a apporté la connaissance de l'éternelle Divinité et de Son infini Amour. Chaque tendance à Dieu Lui est complaisante, pour autant qu’elle soit véritable, c'est-à-dire ressentie intérieurement. Et quel Amour compatissant Il porte à l'être qui erre mais qui est de bonne volonté. Il cherche à le guider à la juste connaissance, tant qu’il ne s'y oppose pas, et tous les tourments terrestres ont pour but la purification du spirituel qui ne se confie pas entièrement à la Conduite de Dieu et donc vacille encore dans la juste connaissance. L'Amour de Dieu veut être reconnu à travers l'amour, et une vive activité d'amour porte donc l'homme plus près de l'Amour divin. Servir Dieu dans la libre volonté signifie donner de l’amour au prochain. À ceux-ci il deviendra facile de reconnaître l'Amour divin et en rétrospection à la fin de leur vie corporelle ils comprendront l'infini Amour de Dieu qui a lié la substance animique originelle, pour la rendre libre.

Amen

Ce message n'est contenu dans aucun livret à thème.


téléchargements

télécharger du livre au 28

 ePub
 Kindle
autres téléchargements

Ce message

écouter

 téléchargement MP3

imprimer l'image
manuscrit original