1855 La libre volonté - l'état de l'obligation - le renoncement

1941/03/21: livre 28

Seul l'homme est en mesure d'employer sa libre volonté, il est la seule créature qui, dans l'état d'imperfection, a la libre volonté. Cela est un privilège qu’il pourra juger à juste titre seulement lorsque son enveloppe charnelle lui aura été enlevée et qu’il sera entré dans les sphères de Lumière. Seulement alors il reconnaîtra l'infini Amour de Dieu qui lui a donné la possibilité d'employer sa volonté selon son libre arbitre. Le temps du chemin terrestre dans la libre volonté est de toute façon un grand danger pour lui s’il en abuse, mais qui peut aussi lui procurer la plus haute maturité animique si la libre volonté est bien utilisée. Et alors chaque bonne action est évaluée particulièrement haut, s’il n’y est pas forcé par une contrainte quelconque, et si elle est exécutée dans une totale libre volonté. Mais si l'homme s'est donné tout seul une fois à Dieu, alors sa volonté est toujours et constamment égale à la Volonté divine, et il n'a alors plus la responsabilité de son chemin terrestre, parce que Dieu Lui-Même prend soin de l'homme, lorsque celui-ci a sacrifié sa volonté. Le renoncement à sa volonté est le vrai point tournant de sa vie. Ce qui, avant l'incarnation en tant qu’homme, était un état d'obligation, doit être remplacé par un état de libre volonté, de totale soumission de la volonté à la Volonté divine. L'homme doit donc se libérer de ce qui est le privilège de l'homme par rapport à toutes les autres Œuvres de Création. Ce que l'être a désiré pendant le temps infini de sa captivité lorsqu’il languissait avec la volonté liée, à cela il doit maintenant renoncer librement, seulement alors il peut être vraiment libre et entrer dans la Lumière, parce que seulement le renoncement à la volonté signifie la liberté spirituelle, parce que cela a pour conséquence de devenir parfait. L'être doit être dans la plus profonde humilité face à Dieu, alors il arrivera à la plus sublime Hauteur, parce qu'alors il acceptera la Volonté divine et maintenant il exécutera tout ce qui procure l'unification avec Dieu. La libre volonté a été le motif de la chute de Dieu et maintenant elle doit de nouveau pousser au retour à Lui. Etant donné que l'être a provoqué la séparation de Lui dans la libre volonté, il doit maintenant chercher de nouveau l'unification dans la libre volonté. Cela est inéluctable, parce que tout état de contrainte est quelque chose d'imparfait, la nature profonde de l’être ne peut jamais être ordonnée ainsi, mais elle doit d'abord se former. Aussi il doit lui être laissé la possibilité de pouvoir employer de façon erronée sa libre volonté, vu que cela marque l'état de liberté. Mais l'homme a à tout instant l'occasion de suspendre la faiblesse de sa volonté au travers de la demande de la Force spirituelle. Lorsqu’il menace d'échouer, d’innombrables entités l'assistent. Elles lui présentent mentalement le grand danger de la rétrogradation spirituelle et ainsi elles le poussent à bien employer sa libre volonté. Donc, aucun être n’est incapable de subordonner sa volonté à Dieu, il peut s'acquitter de la tâche qui lui est posé sur la Terre grâce à sa libre volonté s'il renonce à celle-ci par sa propre poussée et maintenant il est suspendu de toute responsabilité pour la vie terrestre.

Amen

Ce message n'est contenu dans aucun livret à thème.


téléchargements

télécharger du livre au 28

 ePub
 Kindle
autres téléchargements

Ce message

écouter

 téléchargement MP3

imprimer l'image
manuscrit original