0920 L'activité d'enseignant dans l'au-delà - la ferveur d'apprendre des êtres imparfaits

17 mai 1939: livre 18

La ferveur d'apprendre des êtres encore imparfaits dans l'au-delà est infatigable lorsqu’ils l’ont une fois reconnu. Ils cherchent à se conquérir partout des trésors spirituels et acceptent avec attention et gratitude tout ce qui leur est offert, et ainsi même dans l'au-delà enseigner est une fonction qui est exercée avec un grand soin et dévouement, parce que l’utilité qu’en tire le recevant dépend des enseignants. Les hommes terrestres acceptent seulement après de longs atermoiements ce qui leur est offert, tandis que dans l'au-delà les êtres bien réceptifs observent tout en silence et l’examinent, et s’ils arrivent très vite à la connaissance ils s’approprient avec la plus grande ferveur le patrimoine spirituel pour pouvoir retourner en acquérir d’autres. Vu qu’eux-mêmes ont vécu jusqu'au bout leur misère, qui avait été causée par le manque de patrimoine spirituel, maintenant ils s’efforcent de sauver les autres êtres spirituels qui ont connu le même destin, et ils leur enseignent tout ce qui pourrait diminuer et abréger leurs tourments. Et chaque don est accueilli avec gratitude, parce qu'avec eux il arrive aux êtres en même temps la Force et donc chacun aspire vers le Haut, si seulement il a pu goûter une fois la Nourriture spirituelle, et maintenant il désire seulement encore la Nourriture divine. Pour l'enseignant il est aussi immensément béatifiant de prêcher l'Évangile aux pauvres en esprit, parce que cela le pousse à l'amour, parce que pour pouvoir enseigner, il faut qu'il soit dans l'amour et dans la Lumière, c'est-à-dire qu’il ait atteint un certain état de maturité ou de perfection, qui requiert l'amour dans une grande mesure. Toutes les forces enseignantes sont donc poussées à l'amour qui demeure en elles et elles se manifestent en voulant donner leur savoir à tous ceux qui désirent aussi la Sagesse divine. Et ainsi chaque être dans l'au-delà peut continuellement puiser à la Source de la Grâce de l'Amour divin, et l’obtenir dans une large mesure s'il prend lui-même part aux liaisons de l'au-delà avec la Terre. Les intentions sollicitées font donner un regard précis vers l'être de l'au-delà, et aux fils des terrestres il est offert un savoir illimité qui peut être en même temps reçu aussi dans l'au-delà. Le désir de ces êtres est indescriptible, et l'Amour de Dieu infini, et ainsi Il donne continuellement Sa Grâce aux êtres qui désirent la Vérité.

Amen

Traduit par: Jean-Marc Grillet

Ce message n'est contenu dans aucun livret à thème.

téléchargements

télécharger du livre au _book
 ePub  
 Kindle  
  autres téléchargements

Ce message

 téléchargement MP3  
imprimer l'image
 manuscrit original