0788 (Continuation au Nr. 786 et 787) - l'âme avant son existence terrestre - la doctrine de la réincarnation

25 février 1939: livre 16

L’étendue de la Préoccupation du Père Céleste pour Ses fils sur la Terre se voit dans le fait que chaque incarnation garantit le plus haut développement spirituel possible qui peut être atteint dans cette forme, de sorte que l'âme de l'homme à son entrée dans le corps de chair se trouve dans un degré déterminé de développement de sorte que la dernière incarnation soit pleinement suffisante pour la conquête de l’appellation de fils de Dieu si l'homme s’efforce d'exploiter la vie terrestre en dédiant toutes ses forces au progrès spirituel. Si ce Temps de Grâce est passé inutilement à cause de sa volonté ou de sa résistance ou bien est passé avec peu de succès pour l'âme, alors cela est encore plus déplorable parce que maintenant l'être devra porter lui-même vraiment les conséquences de sa résistance, c’est à dire tout le spirituel immature et imparfait qui en résulte en même temps que la souffrance et la punition qui en découle. L'âme souffrira dans la même mesure où elle reconnaît ses faiblesses et ses erreurs et elle ne peut plus s’en libérer toute seule, comme sur la Terre. Le temps de Grâce de sa Libération est fini, et si l'Œuvre de Libération et d'Amour des êtres parfaits ne commençait pas à assister l'âme et à la porter en haut, alors l'âme serait irrémédiablement perdue. Mais c’est une supposition erronée que d’imaginer pouvoir prendre de nouveau arbitrairement une vie terrestre passée inutilement, pour récupérer l'auto-libération manquée. Si cela était prévu sans exception par le Seigneur de la Création, alors il n'y aurait vraiment pas eu besoin de l'Œuvre de Libération du divin Sauveur, parce qu'alors chaque être serait libre de répéter arbitrairement une vie terrestre fausse ou grossièrement utilisée, et ainsi la très grande Bénédiction de l'Œuvre de Libération serait considérablement diminuée, tandis que par contre vraiment pour la brève durée de la vie terrestre au moyen de l'Œuvre de Libération de l'homme ont été conquises des Grâces sans mesure, pour rendre possible une libération définitive de la matière dans ce temps, bien que chaque homme soit laissé libre d’opter pour cette Grâce afin qu’elle lui soit utile ou bien de prendre sur lui avec tous les tourments le temps de souffrance dans l'au-delà. L'infini Amour de Dieu ne laisse tomber aucun être dans la ruine éternelle, et les possibilités de purification sont infiniment nombreuses, mais il vous sera concédé seulement une fois d'exploiter le temps terrestre, sauf quelques cas où le Seigneur lui confère une tâche ou une intention particulière, ce qui cependant ne peut jamais être généralisé. La doctrine de la réincarnation est en tout cas dommageable pour les hommes, parce qu’elle les incite à une certaine tiédeur d'esprit, car ils pensent pouvoir récupérer un jour leur manque de courage ou de motivation, et une telle doctrine ne sera jamais une bénédiction, parce que seulement un constant travail sur eux-mêmes leur procurera le succès de sorte qu’un jour ils pourront regarder en arrière satisfaits de leur vie, car la doctrine de la réincarnation laisse toujours ouvert un portillon secondaire dont se servent les faibles, les négligents et les tièdes. En aucune minute de votre vie vous devez oublier votre but, qui est de tendre toujours seulement à la réunification avec Dieu et chercher à exploiter jusqu'à l'extrême le temps terrestre, seulement alors vous vous rendrez dignes de l'affectueuse assistance de la Providence, que Dieu le Seigneur vous concède pendant le chemin infiniment long que vous avez parcouru depuis le début de votre existence terrestre.

Amen

Traduit par: Jean-Marc Grillet

Ce message est contenu dans les livrets à thème suivants:
livret à thème Titre téléchargement
123 La doctrine de la réincarnation induit en erreur ePub   PDF   Kindle  

téléchargements

télécharger du livre au _book
 ePub  
 Kindle  
  autres téléchargements

Ce message

 téléchargement MP3  
imprimer l'image
 manuscrit original