0699 La condition de l'âme après la mort - l'esprit de Dieu

6 décembre 1938: livre 15

Il te sera révélé un jour dans toute la clarté la condition de l'âme lorsqu’elle a abandonné le corps et passé la Porte de la Vie éternelle. Alors il te sera dévoilé le Concept d’«esprit de Dieu» de la manière la plus compréhensible. Il se passe une séparation où l'esprit de Dieu sortant de l’âme s'unit totalement avec chaque substance animique, pendant que l'enveloppe corporelle dénoue toutes les chaînes qui entravent l'âme et lui concède une sortie totalement libre du corps. Ce qui est terrestre, retombera à la décadence terrestre, et l'âme immortelle changera seulement son lieu de séjour, car elle n'est plus liée au temps et à l’espace au travers d’une enveloppe extérieure, mais elle sera dans l'Infini partout où la mène sa volonté, sans être soumise à aucune contrainte ou empêchement, mais elle-même sera totalement libre et sans lien. Cela à condition qu’elle ait atteint sur la Terre le degré de maturité qui lui est demandé pour maintenant séjourner dans les régions de Lumière, parce que si l'âme n'est pas encore entièrement purifiée de toutes ses scories et de ses avidités, elle ne peut pas trouver accès dans de telles régions de Lumière, mais elle doit d'abord atteindre le degré nécessaire de maturité dans l'au-delà. Cela se comprend très facilement du fait que la vraie liaison avec l’esprit divin est déjà l’état de Lumière même. Dieu Lui-même est Lumière, et tout ce qui provient de Dieu doit être de la même manière aussi Lumière, tant qu’il n’est pas parfait. Ainsi l'imparfait, le spirituel tombé de Dieu, doit être dans l’obscurité tant qu’il n'a pas retrouvé la voie du retour à Dieu, l'éternelle Lumière, alors il brillera aussi de nouveau dans la Lumière la plus claire. Donc l'unification de l'âme avec l'esprit de Dieu dans l'homme doit être aussi l'entrée dans l'état de Lumière la plus claire lorsque l'âme est saisie de la divine Force Primordiale qui est l'esprit divin dans l'homme. Rien dans le monde ne peut offrir une comparaison approximative pour les délices de cette unification de l'âme avec l'esprit de Dieu. Celle-ci est incomparablement bénéfique et avec un peu de bonne volonté accessible très facilement, et cet instant dédommage des milliers de fois le fils terrestre pour la vie terrestre la plus difficile et la plus douloureuse. Et toute contrainte exercée sur l'âme ne procurerait jamais un tel sentiment de Béatitude, et donc la libre volonté de l'homme doit de nouveau être active si le plus haut bonheur, l'unification avec l'esprit de Dieu, doit lui être accordé vite après son entrée dans l'au-delà.

Amen

Traduit par: Jean-Marc Grillet

Ce message n'est contenu dans aucun livret à thème.

téléchargements

télécharger du livre au _book
 ePub  
 Kindle  
  autres téléchargements

Ce message

 téléchargement MP3  
imprimer l'image
 manuscrit original