0417 Le grain – la récolte – les moissonneurs - Joies mondaines

14 mai 1938: livre 9

Accepte les dons comme ils te sont offerts et efforce-toi d'en prendre la part qui t’est destinée, ce sera toujours une Bénédiction. Parce que le grain n’est mûr pour la récolte qu’au temps juste. Mais ce temps n’est pas encore venu, et il doit être laissé au Seigneur, car c’est Lui qui fait mûrir le fruit. Vraiment c’est ainsi que ton esprit doit accueillir ce qui t’est offert par le Père céleste, tant que ne sera pas venu le temps de la maturité, tu dois le laisser entièrement au Seigneur pour qu'Il fasse arriver à maturité le fruit spirituel en toi. Seulement lorsque sera venu le temps de la récolte, et qu’il y aura besoin de beaucoup de moissonneurs, alors deviendra manifeste combien les multiples semences que le Seigneur Lui-même a semées ont bourgeonnées. Fait attention au temps où cela arrivera, car tout ce qui se tourne vers la Terre avec ses joies ne peut pas arriver à la maturité spirituelle. Les fruits qui sont produits maintenant sont périssables, ils sont un résultat de leur chemin terrestre sans aucune valeur; lors de la grande récolte ils seront jetés à part comme mauvaise herbe, et il y aura très peu de vrais fruits. Et dans ce temps tout deviendra manifeste. L'homme avec ses habitudes ne peut pas facilement renoncer à ce qui l'a tenu captif pendant des années et qui le fascinait jusqu'à présent. Il piétine avec les pieds la bonne semence qui était semée, parce qu'il n’en reconnaît pas la valeur, et donc il a déjà renoncé à tout cela et ne pourra jamais compter sur une bonne récolte, parce qu'il n’a pas tenu compte du fondement.

Amen

Traduit par: Jean-Marc Grillet

Ce message n'est contenu dans aucun livret à thème.

téléchargements

télécharger du livre au _book
 ePub  
 Kindle  
  autres téléchargements

Ce message

 téléchargement MP3  
imprimer l'image
 manuscrit original