6302 Tenir compte de la Parole divine

3 juillet 1955: livre 68

Chacun devra rendre compte comment il a utilisé Ma Parole, comment il l'a laissée agir sur lui comment il s'est ajusté envers elle, lorsqu’il a eu la Grâce d'avoir été interpelé par Moi-Même. Je ne le condamnerai pas s'il ne l'a pas reconnue comme Ma Parole, malgré cela un jour il se repentira amèrement d'avoir repoussé un Don de Grâce qu’il aurait pu reconnaître, s'il avait eu la sérieuse intention de faire ce qui est juste et de connaître la Vérité. Mais ceux que Ma Parole n'a pas laissé sans impression, qui sentaient qu'ils étaient consultés par Moi et qui, malgré cela, l'ont laissé inaperçue par commodité et légèreté, devront en rendre compte, parce qu'ils M'ont prêté résistance, autrement Ma Voix aurait dû les toucher. Je parle à chaque homme de sorte que son cœur soit touché, s’il est sans résistance intérieure contre Moi. Mais Ma Parole exige un changement de son être et si l'homme n’y est pas disposé, il ferme son cœur et aussi son oreille et alors il rend inefficace Ma Parole. «Celui qui mange Ma Chair et boit Mon Sang, vivra dans l'Éternité....» J’ai prononcé ces Mots et rendu clair pour vous les hommes la signification de l'acceptation de Ma Parole. Parce que Moi-même Je Suis la Parole Qui est devenue Chair, et Moi-même Je viens à vous dans la Parole et apporte à votre âme une Nourriture que vous ne devez pas mépriser, parce que seulement celle-ci vous garantit une Vie dans l'Éternité. Vous ne pouvez pas vivre sans cette Nourriture, vous tombez dans la mort éternelle si vous n'acceptez pas la Nourriture et la Boisson qui donnent la Vie à votre âme. Vous devez M’accueillir en vous-même, et vu que Moi-même Je Suis la Parole, il vous sera maintenant aussi compréhensible que vous ne devez pas refuser ou mépriser Ma Parole, car cela ne restera pas sans conséquences si vous passez au-delà avec indifférence à Ma Parole lorsqu’elle vous est offerte. Vous vous jugerez vous-mêmes lorsqu’un jour vous reconnaîtrez ce qui vous avait été offert et comment vous vous êtes comporté envers ce Cadeau de Grâce, lorsque vous reconnaîtrez que Moi-même Je suis venu près de vous dans la Parole et vous ai offert Nourriture et Boisson pour votre âme que vous avez refusées avec légèreté. Ma Parole témoignera contre vous, elle renaîtra le dernier Jour, parce qu'un jour vous paraitrez devant Moi avec une âme ridée, alanguie et qui donnera témoignage à travers son état de comment cette âme a évalué Ma Parole dans la vie terrestre. Et Je ne peux pas pourvoir l'âme autrement que selon son état. Parce que ce qui pouvait l'aider à la Vie, elle l'a refusé, et maintenant elle en a d'urgence besoin pour se préparer à une vie malheureuse car son repentir sera grand de s'être joué sur la Terre par sa faute d’une chose qui était abondamment à sa disposition et qui lui aurait procuré un magnifique sort dans l'au-delà. Je parle toujours et toujours de nouveau aux hommes, mais seulement peu de ceux-ci reconnaissent la Voix du Père et donc seulement peu acceptent Ma Parole. Mais ceux-ci seront des bienheureux parce qu'ils reçoivent continuellement Nourriture et Boisson pour leur âme qui maintenant entrent à la Vie dans la Magnificence, lorsqu’ils abandonnent le corps terrestre. Et ainsi l'âme qui dédaigne Ma Parole, se juge elle-même, parce qu'elle peut être pourvue seulement comme elle-même se forme dans la libre volonté, et elle entrera déformée dans le Règne de l'au-delà et Ma Parole témoignera contre elle.

Amen

Traduit par: Jean-Marc Grillet

Ce message est inclus dans les livrets à thème suvant:
livret à thème Titre téléchargement
184 Perçois en toi l’Esprit de Dieu ePub   PDF   Kindle  
186 Résurrection à la vie ePub   PDF   Kindle  

téléchargements

télécharger du livre au _book
 ePub  
 Kindle  
  autres téléchargements

Ce message

 téléchargement MP3  
imprimer l'image
 manuscrit original