6242 Punitions pour les péchés ? Un sort auto-procuré

21 avril 1955: livre 67

Personne ne peut se soustraire à la punition pour ses péchés, parce que l'homme se crée lui-même à cause de ses péchés un état qui est atroce pour lui. Je ne le punis pas pour ses péchés, mais selon la Loi de l'Ordre éternel chaque action, chaque pensée et chaque acte faux a son effet, et les hommes eux-mêmes se créent vraiment cet effet qu’ils ressentent comme un tourment, comme une punition qui correspond de toute façon toujours seulement à la Loi de l'Ordre éternel. Et donc on ne peut pas imaginer la misère et le tourment auxquels les hommes vont à la rencontre lorsqu’ils mènent une vie coupable, lorsqu’ils se moquent de Moi et Me raillent, lorsqu'ils croient pouvoir traîner dans les excréments tout ce qui est Divin et Pur, sans devoir s'en repentir. Ils accumulent péché sur péché et seront horrifiés lorsqu’ils se trouveront devant l'effet qu’aura sur eux leur manque. Mais ils ne pourront pas se soustraire au Verdict de leur Juge. Je ne peux pas les récompenser autrement que comme eux-mêmes l'ont voulu, Je peux seulement les récompenser sur la base de leur vie et de leurs actions, et donc ils devront subir beaucoup de tourments. Et ils peuvent se considérer heureux s'ils sont appelés encore sur la Terre pour l'expiation de la faute de leurs péchés, lorsqu’encore sur la Terre ils doivent souffrir, avant qu’ils soient rappelés de la Terre. Parce que sur la Terre ils peuvent arriver encore à l'admission, sur la Terre ils peuvent encore reconnaître leurs péchés et revenir sur le chemin qu'ils ont parcouru jusqu'à présent. Mais dans le Règne de l'au-delà la reconnaissance de leur faute peut souvent être atteinte après un temps infiniment long, parce qu'un homme coupable entre dans le Règne de l'au-delà dans une condition d’esprit totalement assombri et il faut beaucoup de temps avant qu'il puisse éclaircir ses pensées et se repentir du chemin terrestre de sa vie, parce qu'il est sans Lumière et sans Force, mais il perçoit chaque tourment que lui-même s'est préparé. Celui qui Me conçoit comme un Dieu punitif, ne connaît pas Ma Loi de l'Ordre éternel, autrement il ne pourrait jamais parler ainsi. Parce que Mon Amour cherche à préserver tous les hommes du sort qu’ils se préparent eux-mêmes et qui ne peut jamais être appelé bienheureux. Et Je fais vraiment tout pour le rendre facile aux hommes. Mais si eux-mêmes ne veulent pas, s’ils ne se laissent pas guider par Moi et agissent mal du fait de leur propre volonté, alors ils doivent aussi prendre sur eux les conséquences, mais ils ne peuvent jamais dire que Je leur ai préparé le sort qu'eux-mêmes se créent, parce que Je sais les terribles tourments et tente tout pour détourner ces tourments des êtres. Mais Je ne vous enlève pas la libre volonté et celui qui pèche, doit aussi porter les conséquences du péché, parce que cela correspond à Ma Loi de l'Ordre éternel. Les hommes peuvent certes agir sans amour et préparer des tourments à leur prochain, mais Moi Qui Suis l'Amour Même, entends toujours seulement préparer des Béatitudes, mais là où la volonté de l'homme ne le permet pas, il ne peut jamais exister la Béatitude. Cela arrive parce que le désir anti-divin crée un sort anti-divin, un sort d'extrême tourment et d’obscurité, un sort de la plus amère captivité, un état de non-liberté et une absence de Force qui est toujours la conséquence de l'effet du péché et donc l'être qui a vécu sur la Terre contre Mon Ordre éternel s'est procuré lui-même ces punitions.

Amen

Traduit par: Jean-Marc Grillet

Ce message est inclus dans les livrets à thème suvant:
livret à thème Titre téléchargement
14 Pourquoi dois-je souffrir ? ePub   PDF   Kindle  
66 Promesse de Jésus : La mesure avec laquelle vous donnez sera la mesure avec laquelle vous recevrez ePub   PDF   Kindle  
105 Péché et Pardon 2ème Partie ePub   PDF   Kindle  
180 Pardonne-nous notre faute ePub   PDF   Kindle  

téléchargements

télécharger du livre au _book
 ePub  
 Kindle  
  autres téléchargements

Ce message

 téléchargement MP3  
imprimer l'image
 manuscrit original