3195 Les sphères de Lumière – Différente force de Lumière - la progéniture de Dieu

22 juillet 1944: livre 42

Dans le monde spirituel il y a beaucoup de marches, beaucoup de degrés de Béatitude qui en tant que Rayonnements de Lumière sont reconnaissables par leur Force très différente qui correspond au degré de maturité des âmes. Dès qu'un être, une âme, est entrée dans Règne de la Lumière, le bonheur et la Béatitude sont sa part, parce qu'elle peut recevoir le Rayonnement de la Force de Dieu qui signifie toujours la Béatitude, même si l'âme peut en être pourvue seulement dans une moindre mesure selon sa maturité. Mais la Béatitude augmente en fonction de l’activité d’amour de l'être qui signifie toujours une augmentation de sa Force, donc un rayonnement renforcé de l'Amour divin. Et l'être peut être actif sans restriction, il est dans un état de Vie, de Liberté et de constant amour grâce à l'utilisation continue de la Force de Dieu, parce que cette Force divine afflue constamment à l'être et la réception de celle-ci fait jaillir un profond bonheur. Mais maintenant l'être est continuellement actif, il agit de nouveau dans l'amour en transmettant au-delà la Force et avec celle-ci il rend heureux d’innombrables êtres et promeut leur progrès spirituel et leur développement dans une perfection toujours plus grande, chose qui de nouveau a pour conséquence un apport de Force de Dieu accru. Et les rayons de Lumière qui maintenant entourent l'être sont toujours plus resplendissants. Il n'existe aucune limitation dans le Règne de la Lumière et les sphères de Lumière sont partout où les êtres ont atteint le degré de maturité de pouvoir accueillir en eux le divin Rayonnement, qui est issu de Sa Force d'Amour. Mais vu que la plénitude de la réception de la Force correspond à la mesure du degré de maturité, même les sphères de Lumière montreront une différence dans la Force de la Lumière, parce que plus l'être est parfait, plus il est proche de l'éternelle Divinité, qui en tant que Lumière d’Ur (Primordiale) rayonne une inimaginable plénitude de Lumière sur toute la substance animique. Mais vu que le spirituel parfait ne connaît aucune limitation, alors l'être peut venir toujours plus près de l'éternelle Divinité, donc progresser continuellement, il peut accueillir directement le Rayonnement d'Amour, mais il n'est pas entièrement uni avec Lui tant qu’il n'a pas atteint l’état de progéniture de Dieu. Parce que celle-ci signifie une totale fusion avec la Lumière d’Ur, elle signifie une réception illimitée de la Force et donc la plus haute Béatitude. Chaque être dans le Règne de la Lumière est inconcevablement heureux et il peut toujours percevoir un bonheur encore plus profond ; plus lui-même exprime son amour et plus avec cela il augmente sa réception de Lumière et de Force. Mais l'être qui a été une fois dans la Lumière dans l'au-delà, ne connaît pas de limites, cette conscience rend outre mesure heureux, parce que l'être peut tendre à une perfection toujours plus haute car même l'Amour divin dans son Rayonnement de Force est illimité. Mais la réception de la Force de Dieu n'est jamais à évaluer autrement sinon dans l’unification définitive avec Celui qui procure à l'être la filiation divine, parce que celui-ci est avec Dieu et son activité dans le Règne spirituel est différente de celle des êtres de Lumière. Ils sont actifs en créant et en formant tout seul et sont outre mesure heureux, parce que cette activité demande le plus haut degré d'amour et donc leur Béatitude augmente jusqu’à l'incommensurable. (22.07.1944) L'entrée dans le Règne de la Lumière a déjà lieu dès que l'âme a atteint la maturité qui permet un rayonnement de Lumière. Mais il y a d’innombrables degrés de perfection et avec cela aussi d’innombrables marches de Béatitude, pour laquelle l'âme peut entrer dans de toujours nouvelles sphères de Lumière, qui augmente toujours et continuellement, parce qu’il n'existe aucune limitation pour ce qui est parfait. L'âme flotte toujours plus haut, elle s'approche de la Lumière d’Ur, mais elle n'est pas totalement avec la Lumière d’Ur si elle n'a pas conquis le droit à la progéniture de Dieu sur la Terre. Toutefois elle a trouvé l'unification avec Dieu dès l’instant où l'âme sent Son Rayonnement d'Amour, lorsqu’elle est purifiée au point où elle peut accueillir en elle les rayons de Force et de Lumière. Parce qu’alors elle a aussi la Vie éternelle, elle peut être active, donc agir dans l'amour et elle peut monter à des Hauteurs incommensurables, elle peut recevoir de Dieu la Lumière et la Force et en union avec du spirituel également mûr les augmenter et être inconcevablement bienheureuse. Mais comme la plénitude de Lumière n’est pas imaginable par l'homme sur la Terre, il n'existent donc pas de possibilités de comparaison pour la Béatitude des êtres qui ont trouvé l'entrée dans les sphères de Lumière. Parce que l'homme, tant qu’il demeure sur la Terre, est une créature imparfaite, il voit et sent seulement avec les yeux et les oreilles du corps et il ne peut pas s'imaginer le monde spirituel qui est dépourvu de toute matière, qui existe seulement spirituellement et avec cela qui peut être contemplé et compris seulement par le spirituel dans l'homme, par l'âme, et cela seulement lorsque l'âme a atteint un degré déterminé de maturité. Et donc l'humanité ne peut pas se faire une idée du Règne spirituel, elle peut seulement croire et cela seulement lorsqu’elle est de bonne volonté et se laisse instruire sans résistance intérieure. Mais elle peut tendre à obtenir l'éclaircissement et alors certaines choses lui seront compréhensibles, parce qu'alors les premiers rayons de Lumière commencent déjà à agir comme sur la Terre, dorénavant un lent mûrissement de la connaissance, de la Lumière, c'est-à-dire du savoir de la pure Vérité est reconnaissable, ainsi le développement de l'être dans le Règne de l'au-delà augmente aussi, il devient toujours plus parfait, il s'unit toujours davantage avec Dieu, il est inconcevablement bienheureux. Mais la progéniture de Dieu est un degré supérieur de perfection et il renferme des délices infinis. Il est la récompense de ceux qui tendent vers Dieu déjà sur la Terre avec tous leurs sens, qui L'aiment de tout leur cœur et qui veulent Le servir dans une très fidèle dévotion, qui prennent sur eux des souffrances et des misères terrestres dans la résignation, qui tendent à s'acquitter de Sa Volonté et qui sont toujours et continuellement actifs affectueusement, parce qu'ils cherchent déjà sur la Terre à s'adapter à l'éternelle Divinité, et donc ils sont saisit par l'Amour de Dieu qui leur aplanit la voie vers Lui. Mais leur sort sur la Terre n'est pas facile, ils doivent soutenir beaucoup d'épreuves, ils doivent s'acquitter sur la Terre de tâches qui demandent une grande Force et une ferme volonté pour arriver à Dieu. Mais ces âmes ont à leur disposition la Grâce divine sans limite, pour qu'elles atteignent le but, si seulement elles y aspirent.

Amen

Traduit par: Jean-Marc Grillet

Ce message est inclus dans les livrets à thème suvant:
livret à thème Titre téléchargement
71/7 Parole de Jésus : « Devenez Parfait » ePub   PDF   Kindle  
85 Jésus Christ la Lumière du Monde ePub   PDF   Kindle  
164 Promesse de Jésus : « Celui qui croit en Moi vivra éternellement » ePub   PDF   Kindle  
170 A propos de la Souffrance ePub   PDF   Kindle  

téléchargements

télécharger du livre au _book
 ePub  
 Kindle  
  autres téléchargements

Ce message

 téléchargement MP3  
imprimer l'image
 manuscrit original