8537 « Dieu envoya Son Fils sur la Terre….»

22 juin 1963: livre 90

Il vous est toujours de nouveau donné l'Éclaircissement sur le fait que l'Âme de Jésus venait du monde de la Lumière sur la Terre, pour S’incorporer dans l'Homme Jésus pour une Mission qui demandait une Âme pure, parce que Dieu Lui-Même voulait prendre demeure dans cette Âme et Il pouvait le faire seulement dans une Âme pure sans péché. Il envoya Son Fils sur la Terre. Quelle Parole peut vous le confirmer encore plus clairement ? C’était une Âme non tombée, au contraire des âmes des hommes qui doivent parcourir le long chemin de développement à travers la Création et commencer leur incorporation comme homme dans un état très imparfait. Cela n'exclut pas cependant que l'Âme de Jésus devait indiciblement lutter et combattre contre tout le spirituel immonde qui l'opprimait de l'extérieur, parce que Son Corps était de la matière non mûre et à travers l'influence de l'adversaire l’Âme a été durement opprimée par ces substances non rachetées. Le Corps était attaqué par toutes les passions terrestres et exigeait l'accomplissement des instincts qui lui étaient encore attachés car ils appartenaient à des substances encore très immatures du Corps. L'Âme de Jésus vint sur la Terre totalement pure, mais d’innombrables entités non mûres s'accrochaient à Elle, et l'Âme ne devait pas les secouer, mais elle devait les adoucir et les porter au mûrissement. Même de l’extérieur le spirituel non mûr faisait rage contre l’Homme Jésus, l’environnement agissait sur Son Âme, de sorte que celle-ci avait à soutenir toutes les luttes intérieures qu’une âme tombée devaient soutenir, et donc il est injuste de dire que du fait de la perfection de Son Âme il a été plus facile à l'Homme Jésus d’accomplir cette Œuvre de Libération. Au contraire, Son Âme souffrait, parce qu'elle était pure et sans péché, elle souffrait encore davantage du fait de son environnement non mûr, Sa pure Âme était outre mesure sensible contre le péché, contre tout ce qui faisait rage contre Lui comme action de l'adversaire de Dieu de la part du prochain. L'obscurité dans laquelle l'Âme de Lumière devait demeurer, était pour Elle un tourment inexprimable, et elle était remplie d’un Amour ardent pour cette humanité et Elle voulait la racheter du péché et de la mort. Tout le luciférien se poussait vers l'Âme de Jésus, mais rien ne pouvait réussir à faire que Jésus tombe Lui-Même dans le péché. Il résista à toutes les tentations, Il combattit contre Son adversaire et contre tout le spirituel immonde qui l'opprimait. Son Amour ne diminuait pas envers Ses frères qui étaient dans la misère, et il réussit à spiritualiser les substances spirituelles immondes de Son Corps, justement à travers l'Amour qui augmentait constamment et comblait l'Homme Jésus tellement que l'Éternel Amour Même pris demeure en Lui, Lequel n'aurait cependant jamais pu Se manifester dans une âme non remplie d’amour sans que celle-ci disparaisse. Pourquoi vous les hommes ne voulez pas laisser valoir cette Parole : « Il envoya Son Fils sur la Terre. » ? Ce qui provient de Lui est parfait et donc il est dit : « Il descendit sur la Terre », et pas : « Il monta de l'abîme….» Le luciférien entoura certes vraiment beaucoup l'Âme de Jésus, mais il s'approcha de Son Âme de l'extérieur, cependant Il lui résista et ne se laissa pas porter à la chute, ce qui était l'intention de l'adversaire de Dieu. Que ce soit des substances spirituelles non mûres qui opprimaient le Corps, où que ce soit des êtres non rachetés qui cherchaient à s'accrocher à Lui comme envoyés de Satan, Sa pure Âme prêta résistance et repoussa le satanique, et ainsi Il portait le spirituel non mûr de son Corps au mûrissement, de sorte qu’il put s’unir spiritualisé avec l'Âme lorsque Jésus eut accompli Son Œuvre d'Amour. Dès que l'Âme entra dans le règne de l'obscurité, elle a été exposée aux forces lucifériennes, mais elle ne succomba pas à celles-ci, mais elle leur résista, parce qu'elle était pleine d'Amour et cet Amour lui donna la Force de tenir bon jusqu'à la fin. L'âme cependant porta l'Amour d'en haut, l’Amour ne la laissa pas, mais elle s'unit toujours davantage avec l'Éternel Amour, donc il se déroula l'unification qui doit être le but final de chaque homme qui passe sur la Terre. L'Homme Jésus s'est déifié sur la Terre par Son grand Amour et Sa souffrance démesurée et sa mort atroce. Mais Lui-même devait lutter pour atteindre cette Divinisation, pour Lui cela n'était pas plus facile que pour tout autre homme, parce que les hommes possèdent une étincelle divine d'amour et ils peuvent la nourrir constamment et la faire éclater clairement. Pour cela ils peuvent demander l'Aide de Jésus, alors que Jésus puisait la Force toujours seulement de l'Amour, cet Amour cependant Etait Dieu Lui-Même qui se cachait en Lui. Or Dieu pouvait se cacher seulement dans un être sans péché, il n'aurait jamais pu entrer dans une âme qui, depuis l’abime, avait parcouru la voie vers le Haut à travers la Création, une âme, qui autrefois « était tombée » de Lui et avait refusé Son Amour, parce que justement cela était la faute primordiale qui pesait sur tous les êtres tombés, et cette faute d’Ur aurait dû être éteinte avant que soit possible de nouveau une union avec Dieu. Si l'Âme de l'Homme Jésus avait été une âme « tombée », alors avant la mort sur la Croix elle n'était pas rachetée, et alors Dieu Lui-Même n'aurait jamais pu prendre demeure en elle. Mais Il Était en Jésus, parce qu'Il Était l'Amour. Dieu Lui-Même Était devenu Homme. Mais la Venue en tant qu’Homme de Dieu n’aurait jamais pu être possible, alors qu’elle est et restera le plus grand Mystère. Un Être pur devait accomplir l'Œuvre d'Expiation pour la faute primordiale des hommes, parce qu'un être tombé aurait été lui-même encore sous la domination de l'adversaire de Dieu et tout seul il n'aurait jamais pu avoir la force de se détacher de l’adversaire, de son geôlier. Maintenant l'homme peut le faire, parce que pour cela Jésus-Christ est mort sur la Croix. Une Âme de Lumière devait combattre contre l'adversaire, et Jésus a soutenu cette lutte, parce que Sa Force Était l'Amour, parce que Lui-Même menait cette lutte uni avec Dieu Lui-Même, l'Éternel Amour, et donc Dieu Lui-Même a racheté les hommes du péché et de la mort. Sur cela il doit être donné un éclaircissement à vous les hommes, parce que des opinions erronées amènent aussi à des conclusions erronées. Lucifer n'aurait eu à mener aucune lutte contre Jésus s'il avait possédé la domination sur Lui. Chaque âme tombée se trouve sous le pouvoir de l'adversaire, tant qu’elle n’est pas rachetée par Jésus Christ. Une âme tombée n'aurait jamais réussi à vaincre l'adversaire. L'Œuvre de Libération cependant n'était pas encore accomplie, une lutte de Jésus aurait donc été sans résultat, parce qu'un être tombé qui autrefois s’est opposé contre la Force d'amour de Dieu, avait certes reçu de Dieu une petite étincelle d'amour, mais celle-ci n'aurait jamais pu éclater dans une claire ardeur, parce qu'adversaire l'en aurait empêché et l'être lui-même était trop faible. Comprenez, vous les hommes, que vous vous égarez dans des pensées erronées si vous ne vous libérez pas de cette opinion que l'Âme de Jésus est une part luciférienne, donc autrefois tombée de Dieu. Vous rendriez ce problème de la Venue en tant qu’Homme de Dieu encore plus incompréhensible et incertaine à travers ce point de vue. Donc il doit toujours de nouveau vous être soumis la pure Vérité, parce que seulement la Vérité fournit aux hommes une vraie Lumière, et la Vérité procédera toujours de Dieu Lui-Même.

Amen

Traduit par: Jean-Marc Grillet

Ce message est inclus dans les livrets à thème suvant:
livret à thème Titre téléchargement
135 Foi en Dieu dans Jésus Christ ePub   PDF   Kindle  
147 Reconnaissez Jésus Comme le Fils de Dieu et le Rédempteur du Monde ePub   PDF   Kindle  
152 Jésus Christ ePub   PDF   Kindle  
159 Dieu a envoyé son fils sur la Terre ePub   PDF   Kindle  

téléchargements

télécharger du livre au _book
 ePub  
 Kindle  
  autres téléchargements

Ce message

 téléchargement MP3  
imprimer l'image
 manuscrit original