2868 La vertu de la prière

3 septembre 1943: livre 37

Dès que les hommes prient les uns pour les autres, leur cœur est capable d'aimer et vu que l'amour est une Force, celle-ci coule aussi sur l'homme vers lequel l’amour est dirigé. Maintenant la prière a un effet car l'homme vers lequel va l'intervention sent sensiblement le courant de Force et maintenant il perçoit ou un soulagement de ses misères terrestres ou bien il les vainc à travers la Force qui lui afflue. Ainsi Dieu satisfait une prière tournée vers Lui dans l'amour pour le prochain d’une manière déjà purement terrestre. Mais la prière qui est tournée seulement vers le perfectionnement spirituel, vers la connaissance et vers la tendance à la Lumière et à la Vérité, est une très grande Bénédiction. Car alors la prière a un effet quant à la forme de la Force que le prochain doit seulement accueillir avec bonne volonté pour pouvoir enregistrer un grand succès spirituel et avec cela il est compréhensible que la misère terrestre soit aussi diminuée car elle doit justement s'acquitter seulement du même but, qui est de procurer un mûrissement spirituel. Mais dès que l'homme laisse inaperçue la Force qui lui est envoyée au travers de l'intervention, Dieu ne peut pas diminuer la souffrance de cette personne, dont Il veut sauver l'âme car sans cette Force elle est totalement perdue. L'homme veut aider son prochain qui se trouve dans la misère. Mais Dieu est l'Amour qui veut venir en Aide à l'homme. Et Son Amour et Sa Sagesse reconnaissent que la souffrance est l’unique moyen pour conquérir l'homme pour l'Éternité, et il est compréhensible que cet Amour et cette Sagesse doivent laisser inécoutée la prière pour le prochain qui souffre lorsqu’elle met en danger le mûrissement de l'âme ce qui est l’objectif et le but de la vie terrestre. Donc l'exaucement de la prière doit toujours être présenté à la Volonté de Dieu, parce que Dieu sait vraiment au mieux ce qui procure à l'âme le plus grand avantage spirituel. Dieu reconnaît certes l’amour, mais si cet amour, compte tenu de l'ignorance humaine, voulait faire cesser une souffrance que l'Amour de Dieu a chargée sur l'homme, Il reconnaîtra certes l'amour, mais Il ne satisfera pas la prière selon Son Jugement pour apporter la libération à l'âme et apparemment Il laissera inaperçue la volonté humaine. Mais la Force de l'intervention est à son avantage, parce que les pensées de l'homme peuvent se tourner plus facilement vers Dieu, dès que la volonté de l'homme n'est pas entièrement opposée à Dieu. Donc souffrance ou joie, tout doit être laissée à Dieu et être accueilli de Sa Main avec un caractère conciliant et avec gratitude, parce qu'Il sait vraiment mieux ce qui sert l'homme, et Il guide tout de sorte que cela soit pour de salut de l'âme et que l'homme puisse arriver à la maturité animique, s’il en a la volonté.

Amen

Traduit par: Jean-Marc Grillet

Ce message est contenu dans les livrets à thème suivants:
livret à thème Titre téléchargement
118 Le Pouvoir de la Prière affectueuse ePub   PDF   Kindle  

téléchargements

télécharger du livre au _book
 ePub  
 Kindle  
  autres téléchargements

Ce message

 téléchargement MP3  
imprimer l'image
 manuscrit original