4602 La damnation éternelle

30 mars 1949: livre 53

La Miséricorde de Dieu ne connaît pas de frontières, l'Amour de Dieu est infini, Sa Patience est incommensurable, et donc Ses créatures ne peuvent pas se perdre éternellement, autrement Il ne serait pas parfait. Donc il est erroné de parler de damnation éternelle, si avec cela on entend le concept de temps qui doit désigner quelque chose qui ne finit jamais. Parce qu'une telle damnation éternelle signifierait alors quelque chose de totalement perdu pour Dieu, donc de la substance animique qui aurait été cédé définitivement à Son adversaire, alors qu’originairement elle était procédée de Dieu mais a été séparé de Lui par Son adversaire. Car alors cet adversaire serait plus grand que Dieu, il serait d’une certaine manière victorieux et supérieur à Dieu dans son pouvoir et sa force, ce qui ne pourra jamais être et ne sera jamais, parce qu'aucun être n’arrive à Sa Perfection, à Sa Force, à Son Pouvoir et à Sa Sagesse. Ce qui est procédé de Lui reste éternellement dans Sa Possession, il peut être séparé de Lui seulement temporairement, c'est-à-dire qu'il se trouve à une grande distance, parce que Lui-même le veut ainsi. Mais même cette distance n'est pas un état durable, parce que l'être, pour être bienheureux, doit être touché par le Rayonnement de la Force de Dieu et, si lui-même n'en a pas la volonté, il est saisi par l'Amour et la Miséricorde de Dieu qui veut lui préparer un état de béatitude. Une éternelle damnation serait donc à l'opposé de l'Amour et de la Miséricorde de Dieu, ou bien ceux-ci seraient limités, et de ce fait la Perfection de Dieu subirait une diminution. Un Être sublimement parfait n'a pas de faiblesses humaines, et une colère éternelle serait caractéristique d’une faiblesse humaine, de même que chaque état de punition d’une durée éternelle ne pourrait pas être appelé un Principe divin, parce que le Divin est marqué par l'Amour. Mais l'Amour sauve et aide, il pardonne et rend heureux et il ne repoussera jamais tout seul quelque chose éternellement. À l'adversaire de Dieu par contre il manque le Principe divin, l'Amour, et son but sera toujours de tirer éternellement en bas toute la substance animique. Et c’est lui qui trompe les hommes sur le concept d'Éternité, qui cherche à représenter Dieu comme cruel et dur, pour étouffer en lui l'amour, car lui-même ne connaît pas de Compassion et donc il cherche sans scrupule à rendre malheureuse les âmes et il voudrait leur enlever toute possibilité d'Aide, pour les ruiner éternellement. Et il trouve des disciples volontaires pour sa doctrine de damnation éternelle lorsqu’ils ne reconnaissent pas Dieu dans Son Amour infini, autrement ils ne pourraient pas donner de crédit à cette doctrine. Mais aux hommes il sera toujours transmis la Vérité, et l’erreur sera mise en évidence, pour que Dieu soit reconnu comme un Être parfait et aimé, pour que les hommes Le suivent et méprisent Son adversaire.

Amen

Traduit par: Jean-Marc Grillet

Ce message est inclus dans les livrets à thème suvant:
livret à thème Titre téléchargement
70/2 Retour à Dieu 2ème Partie ePub   PDF   Kindle  
86 Période de Rédemption- Le temps et l’espace – l’Eternité ePub   PDF   Kindle  

téléchargements

télécharger du livre au _book
 ePub  
 Kindle  
  autres téléchargements

Ce message

 téléchargement MP3  
imprimer l'image
 manuscrit original