5141 Objection injustifiée de devoir être mauvais à cause du destin

31 mai 1951: livre 58

Ce qui vous sert pour votre bénédiction, Je vous le fais avoir, mais ce qui vous entrave dans votre développement spirituel n'est pas Ma Volonté, mais la volonté de celui qui veut vous séparer de Moi. Malgré cela Je le permets, pour ne pas enlever à vous les hommes la liberté de volonté et de foi et pour vous stimuler à examiner de quel esprit est procédé ce qui vous arrive. Mais tout peut devenir pour vous une bénédiction, parce que même le mal peut servir à votre développement, et cela du fait que vous devez apprendre à le reconnaître et à l'abhorrer et ainsi vous vous décidez pour le bien ou pour le mal, pour lequel la connaissance des deux est nécessaire. Le mal ne procède pas de Moi, mais de la force contrarie à Moi, qui influe aussi sur la volonté de l'homme, pour le conquérir. Mais l'homme décide tout seul par lui-même. Et là où Mon adversaire trouve résonance dans un homme, on ne peut pas parler de Mon Action, parce que l'homme n'est pas forcé dans sa décision, dans ses actes et ses pensées, mais il le fait librement, vu qu’il a aussi la faculté de discerner le bien et le mal. Donc il a aussi la responsabilité pour l'orientation de sa volonté, et donc lui-même crée son sort dans l'Éternité. Et personne ne pourra dire que Je ne Me suis pas approché de lui, parce que la vie de chaque homme a pour destin vraiment des possibilités en suffisance dans laquelle il peut reconnaître un Pouvoir qui guide et détermine parce qu'il se révèle à lui. Mais s'il ne s'occupe pas de telles occasions, ou bien se laisse diriger dans une direction qui le fait se développer à reculons, alors il abuse de sa libre volonté et il l'emploie donc dans une fausse direction. Lui-même se donne au pouvoir de Mon adversaire, sans cependant y être forcé par lui. Donc l'objection comme quoi l'homme qui serait sous une influence défavorable, ne pourrait pas agir autrement que mal est injustifiée, et cette mauvaise influence le forcerait par conséquent à être mauvais : parce qu’il est conditionné par le destin. Le destin est toujours formé de telle sorte que les possibilités de développement vers le haut dominent, étant supposé que la volonté soit bonne. Donc l'homme ne peut pas échouer s'il ne le veut pas, parce qu'il a toujours une chose à sa disposition : c’est de Me demander de l’Aide qui lui est toujours concédée. Et toute souffrance, tout coup du destin doit le stimuler à cette demande, alors l'homme n'est jamais en danger de chuter, parce que J'attends seulement qu'il tourne ses pensées vers Moi, pour pouvoir le saisir et le tenir, pour qu'il ne tombe pas. Une prière vers Moi est la défense contre ce qui veut l'endommager. La prière vers Moi lui offre la force, et fortifie l'homme dans toute tentation. L'homme se trouve donc entre deux Pouvoirs et il doit se décider pour l’un des deux. Il est compréhensible que les deux agiront sur lui et chercheront à conquérir son influence. Et pour cela Je permets à Mon adversaire d’agir, mais Je ne laisse pas l'homme à son pouvoir sans protection, parce que Je cherche, par la misère et d’autres coups du destin, de le porter au point où il doive M’invoquer, parce que seulement alors Je peux intervenir avec Mon Pouvoir et Mon Amour, pour que sa volonté puisse se décider pour Moi. L'homme doit venir vers Moi dans une totale liberté de volonté, et s'il ne le fait pas, alors Je dois le pousser à cela au moyen de misères de toutes sortes qui peuvent toujours servir seulement au salut de son âme et donc sont permis par Moi. Mais l'homme lui-même se crée le mal, s'il laisse conquérir le pouvoir sur lui par celui qui a inversé l'Amour dans le contraire et qui donc agira d’une manière mauvaise et sans amour, et il sera aussi facilement reconnaissable de ce fait. Mais Je ne l'entrave pas, parce que son action a aussi pour but la décision de la volonté, mais bienheureux ceux qui se laissent pousser vers Moi, qui reconnaissent son jeu d’intrigue et veulent lui échapper. Je les saisirai et Je les attirerai plus étroitement vers Moi parce qu'ils ont bien employé leur volonté et avec cela ils ont soutenu leur épreuve de vie terrestre.

Amen

Traduit par: Jean-Marc Grillet

Ce message est inclus dans les livrets à thème suvant:
livret à thème Titre téléchargement
28 La libre volonté 2ème Partie ePub   PDF   Kindle  
70/2 Retour à Dieu 2ème Partie ePub   PDF   Kindle  
103 Obsession ePub   PDF   Kindle  

téléchargements

télécharger du livre au _book
 ePub  
 Kindle  
  autres téléchargements

Ce message

 téléchargement MP3  
imprimer l'image
 manuscrit original