4488 Ciel et enfer

17 novembre 1948: livre 52

Celui qui se donne à Moi, Je ne le laisse plus tomber éternellement. Mais celui qui reste dans la résistance contre Moi est en grand danger de devoir se passer de Ma Force d'Amour et de durcir dans sa substance d’Ur, un état outre mesure atroce que Je voudrais lui éviter. Cette Vérité qui depuis le début n'a pas été cachée aux hommes a créé le concept de « Ciel et d'enfer », un état bienheureux et un état malheureux, qui dans l'imagination de l'homme sont limités dans l'espace, jusqu'à ce que finalement la vraie Vérité, la vraie situation, soit devenue moins importante dans l'imagination de l'homme et qu’il ne subsiste seulement un lieu que la fantaisie a dépeint de toutes les couleurs et cela a généré beaucoup de pensées erronées de sorte que la Vérité a été totalement défigurée et l'homme n'a plus aucune connaissance vraie de ce que signifie vraiment le Ciel et l’enfer. La Vie et la mort sont le Ciel et l’enfer. L'activité qui bat son plein, qui rend heureux dans la Lumière la plus rayonnante est la Vie – l'absence de Force, l'impuissance et la plus profonde obscurité est la mort. Chaque situation peut augmenter constamment vers le Haut ou bien vers le bas, jusqu'à ce qu’elle ait atteinte le but le plus haut, la bienheureuse fusion avec Moi, ou bien le précipice le plus profond, l'infini éloignement de Moi. La Béatitude est inimaginable, inimaginable est le tourment et la souffrance des damnés qui languissent dans l'Éternité et n'ont plus aucune Force pour se libérer. Vous devez penser à ces âmes. L'enseignement comme quoi il n'y a plus aucune libération possible de l'enfer, comme quoi ces âmes soient éternellement damnées par Moi est erroné. Je ne les condamne pas, mais c’est elles-mêmes qui ont choisi la damnation, Je ne les pousse pas dans l'abîme, mais elles-mêmes ont choisi l'abîme le plus profond ; mais Mon Amour ne laisse rien éternellement dans cette grande distance et donc même de l'enfer il existe une libération possible, parce que Je suis mort sur la Croix même pour ces êtres et J'ai pris sur Moi leur faute, parce que Mon Amour est plus grand que Ma Colère et que Ma Justice. Même l’enfer devra rendre ses dernières victimes, c'est-à-dire même la matière la plus solide sera un jour dissoute et le spirituel qu’elle contient sera libéré afin d’effectuer sa remontée vers la Vie, parce que l'enfer, comme vous vous l'imaginez vous les hommes, ne consiste pas dans un feu qui brûle éternellement, il n’y a aucun lieu qui cache les damnés ; l’enfer est un état dont les tourments ne peuvent pas être décrits, c’est un état qui commence sur la Terre, lorsque les hommes ne Me reconnaissent pas, donc lorsqu’ils s’éloignent de Moi et restent sans Ma Force d'Amour. Ils vivent certes encore leur vie corporelle sans Moi et ils ne perçoivent pas encore l'état sans Force, que l’éloignement de Moi apporte avec lui sous forme de tourments, mais dès que la vie corporelle est terminée, les tourments commencent : c’est à dire la conscience d'être totalement sans Force et aussi d'exister. Initialement il existe encore la possibilité de renoncer dans l'au-delà à la résistance, si l'âme écoute les conseils des êtres savants, mais seulement rarement ces possibilités seront prises en compte et l'âme se précipite toujours plus bas, et l'éloignement de Moi devient toujours plus grand, l'absence de Force augmente jusqu'au durcissement définitif, jusqu’à une Nouvelle Relégation dans la matière très solide. Alors une infiniment longue période de développement sans succès s’est passé pour le spirituel autrefois lié dans la matière et maintenant libéré qui, en tant qu’homme, devait tendre par sa propre poussée à se libérer de toute chaîne matérielle. Mais maintenant il a échoué, du fait de sa libre volonté, bien que Je ne le laisse vraiment pas manquer de Mes avertissements directs et de Mes mises en garde. Mais l'enfer a beaucoup plus de force d'attraction que le Ciel et l'homme tend avec une plus grande ferveur de nouveau vers la matière que l'âme avait depuis longtemps dépassée. Et maintenant c’est son sort, elle devient de nouveau l'enveloppe du spirituel qui a échoué dans sa dernière épreuve de volonté. L'enfer a grand ouvert ses portes, et librement d‘innombrables âmes entrent dans l'obscurité à travers ces portes. L'enfer triomphera, c'est-à-dire que son prince aura numériquement du succès, mais J’en tirerai toutes ces âmes que J'engendrerai de nouveau dans la nouvelle Création et J’enlèverai à Mon adversaire tout pouvoir sur ces entités en le liant au milieu de la Terre, c'est-à-dire qu’il lui sera donné comme chaîne l'enveloppe la plus solide qu’il ne pourra pas abandonner jusqu’à ce que du fait de la volonté de l'homme il arrive de nouveau au pouvoir, lorsque les hommes désireront de nouveau des biens matériels et s'éloigneront toujours davantage de Moi. Alors de nouveau il luttera pour se gagner des âmes et cette lutte est concédée pour que les âmes s'affirment et se décident pour Moi ou bien pour lui, parce que sans vraie décision aucun homme ne peut devenir bienheureux.

Amen

Traduit par: Jean-Marc Grillet

Ce message est inclus dans les livrets à thème suvant:
livret à thème Titre téléchargement
62 Dieu corrige les enseignements erronés et les erreurs 5ème Partie ePub   PDF   Kindle  
70/2 Retour à Dieu 2ème Partie ePub   PDF   Kindle  

téléchargements

télécharger du livre au _book
 ePub  
 Kindle  
  autres téléchargements

Ce message

 téléchargement MP3  
imprimer l'image
 manuscrit original