3969 Le sort dans l'Éternité correspond à la volonté – l’amour de la matière est un amour erroné

6 février 1947: livre 49

Ce à quoi l'homme tend lui sera donné, parce que sa volonté seule décide de son sort dans l'Éternité. Si vous tendez vers le Royaume de Dieu, alors vous l’acquerrez aussi et serez Co-régnant sur tous les mondes. Mais si vous tendez vers le monde, vers l'accomplissement des désirs et des aspirations terrestres, alors vous aurez aussi le monde, c'est-à-dire que vous n'abandonnerez pas le bien terrestre, bien que vous soyez entrés dans l'au-delà, parce que vos désirs vous créent aussi l'ambiance dans laquelle séjourne votre âme. Seulement vous ne serez pas heureux dans la possession de ces biens, parce que vite vous reconnaîtrez leur irréalité, donc vous ne trouverez plus l'accomplissement de votre désir, mais vous continuerez à désirer, et ce désir vous torturera, et donc vous devez chercher à vous libérer de tels désirs déjà sur la Terre, vous devez désirer des biens spirituels, si vous voulez devenir bienheureux dans le futur. Ce à quoi vous tendez, sera votre part. Et ainsi l'homme lui-même se crée son sort, et donc il doit se rendre compte de sa grande responsabilité parce qu'il fait face à l'Éternité qui est devant lui, une Éternité qu’il peut vivre dans la Béatitude ou bien faire l’expérience du malheur. Parce qu'il peut se passer des Éternités jusqu'à ce qu’il ait dépassé la matière terrestre, parce que dans le Règne spirituel les tentations sont bien pires, vu qu’il leur est opposé peu de résistance, tandis que sur la Terre il peut facilement s’en détacher, si seulement il le désire sérieusement. Une âme, qui a dépassé la matière et qui est entrée libre dans le Règne de l'au-delà, est heureuse d’une manière inexprimable, parce que des jouissances merveilleuses l'attendent, vous les hommes sur la Terre vous ne pouvez vous en faire aucune idée. Cette âme aura des désirs, mais elle trouvera toujours l'exaucement, parce que ce qu’elle désire, est du bien spirituel, c’est le Rayonnement d'Amour de Dieu, qui la rend infiniment bienheureuse, et qui est son désir constant et il lui arrive continuellement. Et ce Rayonnement d'Amour de Dieu spiritualise tout son être, il s'adapte toujours plus à l'Amour éternel et il se sent constamment attiré par lui, il désire continuellement la Proximité de Dieu pour être uni à Lui dans toute l'Éternité et donc il sera bienheureux d’une manière inexprimable. Les hommes sur la Terre prétendent aux joies terrestres, aux jouissances corporelles et tendent toujours seulement à la possession matérielle. Et tout cela trouve sa fin avec la mort du corps. Ils ne peuvent rien emporter dans le Règne spirituel, s’ils n'ont pas recueilli des biens spirituels qui peuvent être conquis seulement avec la rétrogradation des désirs terrestres. Et s'ils peuvent se séparer du monde déjà avant la mort corporelle, s'ils ont reconnu encore auparavant son inutilité et s’ils se sont occupés avec des pensées de l'au-delà, ils peuvent être considéré comme bienheureux, parce qu'alors dans le Règne de l'au-delà la voie vers le Haut ne leur est plus fermée, même si elle est indiciblement difficile à dépasser, mais ils ne tendent alors plus au bien terrestre et ils n'ont plus à craindre de graves tentations, par lesquelles une âme devient faible et est incapable de résister. Alors ils trouveront très vite le soutien de la part des êtres de Lumière qui les aident, en leur distribuant du bien spirituel, bien que cela soit dans certaines limites, tant que l'âme fait son propre effort pour les augmenter, parce qu’elle a reconnu sa tâche dans le Règne spirituel et tend à l'accomplir. Ce qui est désiré, est donné. Seulement la volonté est déterminante, et pour que la volonté se décide bien, les hommes sont continuellement instruits par Dieu de Sa Volonté, mais ils ne l'écoutent pas, ils continuent à désirer le monde et procurent un grand danger à leurs âmes. Donc Dieu s'attendrit sur eux et leur montre avec évidence quelle valeur a la matière terrestre, en concédant aux hommes qu'elle se perde, en leur enlevant toujours de nouveau ce qu’ils possèdent et auquel ils attachent leur cœur, sans se rendre compte que c’est un faux amour qui somnole en eux. Il leur est enlevé ce qu'ils ne veulent pas donner volontairement, pour leur montrer déjà sur la Terre ce qui doit être dépassé, pour les aider à se contenter de peu et à tourner leur amour vers des biens spirituels, qui sont incomparablement plus précieux et impérissables. Chaque perte terrestre qui frappe l'homme, est une Prestation d'Aide de Dieu, c’est un suave avertissement pour qu’il s’en détourne et un signe de la caducité de tout ce qui est terrestre. Et celui qui regarde autour de lui avec un œil ouvert, peut reconnaître partout l’Action de Dieu, Lequel veut aider les hommes à orienter leur sens et à tendre vers le spirituel, pour qu'ils apprennent à dédaigner la matière déjà avant la mort du corps et tendent seulement au bien spirituel, pour qu'ils se créent un sort dans l'au-delà qui signifie la béatitude, pour qu'ils deviennent bienheureux, parce que c’est leur volonté.

Amen

Traduit par: Jean-Marc Grillet

Ce message est contenu dans les livrets à thème suivants:
livret à thème Titre téléchargement
70/2 Retour à Dieu 2ème Partie ePub   PDF   Kindle  

téléchargements

télécharger du livre au _book
 ePub  
 Kindle  
  autres téléchargements

Ce message

 téléchargement MP3  
imprimer l'image
 manuscrit original