8770 Le processus de la création a pris des éternités....

4 mars 1964: livre 92

Le processus de la création n’a pas été un acte instantané, bien qu’à la vérité, la puissance ne M’en aurait pas manqué.... Mais alors, le but de la création aurait été raté, parce qu’il devait garantir un développement lent de la profondeur à la hauteur, et pour cette raison, elle s’est étendue sur des périodes de temps infinies. En tant qu’hommes, vous comprendrez donc sans doute que dans le livre des pères, un récit métaphorique de l’acte de création vous est donné, parce que ceux à qui il manque encore une connaissance plus approfondie ne seraient pas à même de comprendre le processus tel quel ; il ne fallait donc les instruire que du fait que jadis, la création a procédé de Ma main, qu’elle a été et est l’œuvre de Ma volonté et de Ma puissance....

Celui qui cherche à pénétrer plus à fond parviendra à une connaissance plus profonde. Mais pour le moment, il suffit de savoir qu’il y a une Puissance Qui a fait surgir tout ce que l’homme voit autour de lui, aussi bien que les créations qu’il ne peut pas voir. Car avant de pouvoir lui expliquer les rapports les plus profonds, il faut qu’il connaisse l’origine première de tout ce qui a été irradié par Moi, en tant que force d’Amour, en êtres indépendants.... Et il faut qu’il sache que ces êtres M’ont fait défection, et que ce grand péché originel pèse maintenant sur les êtres. Ce n’est qu’après, que le surgissement de la création peut lui être expliqué, et comment les êtres sont reconduits en passant par la création entière. Mais celui dont l’esprit n’est pas encore éveillé se cramponnera au pied de la lettre, et n’y verra jamais clair, parce qu’il est réfractaire aux enseignements des hommes à l’esprit éveillé.

Tout ouvrage de création, a nécessité des périodes infinies de développement préalable, pour ce qui concerne toujours le spirituel qui, par l’incarnation dans un ouvrage de création, doit monter en haut.... Il était déchu dans de telles profondeurs que, pour monter de nouveau en haut, il lui a fallu des éternités de séjours dans des créations de toutes sortes.... depuis des formes très primitives jusqu’à des ouvrages de formes magnifiques, formés au moyen de Ma volonté, pour héberger ce spirituel et le mettre en état de monter en haut.... Et ainsi, l’ouvrage de création « terre » n’était au commencement qu’un agrégat d’esprits très chaotiques dont les substances se condensaient lentement pour prendre une forme, devenir une masse qui ne pouvait pas encore être appelée matière dense, mais pouvait être considérée comme éléments de base – sans forme mais capable d’une force gigantesque ; car ils recelaient en eux le spirituel complètement indompté. Mais Ma sagesse distribuait tout avec justesse en employant chaque élément au profit de Mon activité créatrice, de sorte que des formes individuelles surgissaient et elles devaient alors remplir le but qui leur était destiné, afin que, peu à peu, pendant des durées infinies, les ouvrages de création visibles se sont édifiés – jusqu’au moment où la terre a pu se couvrir d’une végétation, et que de plus en plus de spirituel mûri a pu se loger dans ces créations-là pour suivre son développement vers le haut en tant que plantes du monde végétal. Et celles-ci furent suivies des premières créatures animées, créatures qui pouvaient déjà exécuter quelque activité qui leur étaient propres, si minime soit-elle, selon la loi naturelle.

Et en partant de ces organismes minuscules, d’autres phases infinies de développement se sont écoulées jusqu’au règne animal, qui comprenait des formes toujours plus grandes et plus fortes en lesquelles se réunissaient déjà de grandes parties de spirituel rassemblées pour remplir leur tâche de rendre la terre utilisable pour l’ouvrage suprême couronnant la création de Dieu.... l’être humain.... qui avait dû suivre son chemin en passant par tous ces niveaux préalables jusqu’à ce que son âme soit de nouveau le rassemblement de toutes les particules qui avaient jadis composé un esprit originel déchu et qui, suite à leur dissolution, avaient dû passer par tous les ouvrages de la création pour évoluer, en montant de nouveau lentement vers la hauteur.

Et il s’ensuit que l’homme ne peut pas avoir été créé lors de la « création du monde ».... de même que tous les ouvrages de création n’ont pas été des créations instantanées de Ma part – étant donné que le lent développement vers la hauteur devait le précéder ; sinon, toute l’œuvre de création aurait été dépourvue de sens et de but ; car elle n’avait pas surgi pour Mon bien, mais pour le bien de Mes créatures déchues, et donc elle devait remplir un but : celui de reconduire à Moi ce qui était déchu. Néanmoins chaque ouvrage de création était Ma pensée extériorisée exécutée au moment où il fallait une nouvelle forme pour du spirituel ayant atteint un degré de maturité défini afin qu’il puisse continuer son chemin de développement. Et ainsi, les différentes créations ont surgies par périodes. Il ne fallait le règne végétal qu’au moment où le règne minéral lâchait du spirituel qui devait maintenant être transféré dans un vêtement plus léger.... Et de même, les animaux très petits, voire minuscules, n’ont surgi qu’après la création du règne végétal.... Et Moi Seul savais quand l’un était nécessaire pour l’autre, et Je savais aussi combien de temps il fallait aux créatures plus grandes – depuis les bêtes jusqu’aux préadamites – pour faire mûrir les substances psychiques incarnées en eux. Et ainsi, J’ai reconnu, Moi, quand le temps a été venu où l’être spirituel s’était rassemblé dans ses particules individuelles pour être à même de s’incarner en « âme ». Et alors ce fut pour Moi le moment d’extérioriser encore un autre ouvrage de création :.... l’être humain, créé d’une façon aussi ingénieuse qu’il est possible, dans cette forme extérieure, afin qu’il murisse jusqu’à l’ultime perfection. Et il y a depuis cette création de l’homme des espaces de temps infinis que vous autres hommes n’êtes pas capables d’évaluer, car votre concept du temps est encore limité, tandis que Mon œuvre de reconduite existe déjà depuis des éternités ; et bien que, avant l’homme, des temps éternels se soient écoulés avant que la terre avec tous ses ouvrages de création eût été prête à être habitée par l’homme pour qu’il puisse mûrir jusqu’à sa perfection, il s’est passé déjà beaucoup de temps depuis ce moment aussi, car périodiquement, la terre subit d’énormes bouleversements et altérations, ce qui vous empêche de calculer la durée de l’existence de la terre et de l’homme.

Mais une chose est sure, c’est que ce ne sera qu’après avoir atteint un degré de lumière suffisant que vous autres hommes gagnerez un aperçu juste de Mon plan de salut éternel.... Car auparavant, vous ne pouvez pas dépasser votre façon raisonnée de penser pour imaginer des temps auxquels le concept d’« éternités » peut être appliqué.... Et tant que votre esprit n’est pas éveillé, il faut vous présenter les choses en métaphores.... Il n’est possible qu’à l’esprit éveillé de voir plus en profondeur, mais les sagesses suprêmes ne lui seront compréhensibles que quand il sera entré dans le règne de lumière, et que tout pourra lui être révélé, puisque alors, tout lui deviendra compréhensible....

Amen

Traduit par: Jean-Marc Grillet

Ce message est inclus dans les livrets à thème suvant:
livret à thème Titre téléchargement
23 Préadamites ePub   PDF   Kindle  
70/1 Retour à Dieu 1ère Partie ePub   PDF   Kindle  
83 Quel est le sens et le but de la vie sur Terre ? ePub   PDF   Kindle  
148 La Raison de la Création ePub   PDF   Kindle  
178 Vie terrestre – vie d’épreuve ePub   PDF   Kindle  

téléchargements

télécharger du livre au _book
 ePub  
 Kindle  
  autres téléchargements

Ce message

 téléchargement MP3  
imprimer l'image
 manuscrit original