8681 La conscience de soi dans la libre volonté

1963/11/22: livre 91

Vous recevez votre libre volonté dès que vous marchez sur la Terre en tant qu’être auto-conscient, en tant qu’homme et entrez avec cette auto-conscience dans le Règne de l'au-delà. Seulement dans le temps de votre marche à travers les Créations de la Terre votre volonté est liée, et il vous manque aussi l'auto-conscience, parce que vous avez été dissous en d’innombrables particules qui, seulement dans le stade comme homme, sont de nouveaux rassemblées, chose qui a aussi fait jaillir l'auto-conscience en vous dans chaque être. Alors vous êtes de nouveau en possession de la libre volonté et vous la conserverez, quel que soit le degré de maturité que votre âme peut enregistrer sur la Terre. Et la libre volonté en vous peut procurer tout, elle peut de nouveau guider votre âme à plus haute perfection, comme autrefois elle a précipité l'être dans l'abîme le plus profond et elle n'a pas été empêchée dans ce vers quoi tendait sa volonté. Mais la volonté est le signe de l'Origine divine, elle est le signe que la créature était et est un être divin, même lorsqu’elle se bouge encore dans un degré de maturité très bas. La libre volonté peut tendre infiniment loin de Dieu, et peut à nouveau chercher et établir le contact intime, et de la part de Dieu elle n'est forcé d’aucune manière, et elle ne peut pas être forcée de la part de l'adversaire, car la volonté de l'être lui-même détermine sa direction et donc aussi son vrai état ou degré de maturité. Cela est donc le motif de la différence des êtres, de la différence des hommes sur la Terre et aussi des âmes dans le Règne de l'au-delà, parce que chaque âme se forme elle-même selon sa volonté qui peut lui préparer soit la Béatitude la plus élevée comme aussi la misère la plus profonde et elle ne peut jamais être orientée autrement par contrainte, mais comme le décide l'âme elle-même. Lorsque Dieu a donné la Vie aux êtres, Il les a placés dehors tout seul comme quelque chose de librement autonome. Et cela signifiait aussi que chaque être pouvait développer sa volonté, parce que sans la libre volonté on ne peut pas imaginer une créature divine sans qu'elle-même ne comporte la Vie. Seulement lorsqu’elle a abusé de la libre volonté elle a avec cela renoncé à sa « Vie », elle est devenue une Œuvre morte à laquelle toute volonté était impossible, et maintenant elle devait s'adapter à une Volonté plus haute, parce qu'à travers l'abus de sa volonté elle avait perdu la « Vie » et maintenant seulement à travers la Volonté de Dieu elle devait de nouveau arriver à un certain degré de Vie. Maintenant elle est devenue active selon la Volonté divine, donc elle était sous une certaine Loi d'obligation, mais toujours avec le but de retrouver de nouveau la libre volonté et de l'employer ensuite à juste titre, c'est-à-dire selon la Volonté divine. L'homme qui donc est de nouveau en possession de la libre volonté, doit poursuivre sur la Terre seulement ce but, de vivre de nouveau un jour dans la libre volonté selon la Volonté de Dieu, de soumettre sa libre volonté à la Volonté divine. Il doit vivre par rapport à ce but et chercher à l’atteindre, et il deviendra de nouveau un être divin dans toute la perfection, parce que l'adaptation de sa libre volonté à la Volonté de Dieu signifie le retour à Celui Qui a autrefois donné la Vie à l'homme et à son âme. Cela signifie qu’il a une même volonté, une même pensée, un même amour et béatitude avec Dieu. Cela signifie que la « créature » de Dieu d'autrefois est devenue Son « fils », parce qu'elle a bien utilisé la libre volonté et s’est formée dans l'amour, chose qui demande la libre volonté, à laquelle l'âme doit aussi donner la juste direction vers le but, pour arriver à la Vie éternelle dans la Béatitude, pour atteindre la progéniture de Dieu qui garantit à un être le sort le plus bienheureux. Autrefois il fut créé comme Œuvre, mais il devait se former lui-même en un fils de Dieu, pour lequel la première condition était la libre volonté. Mais vous-mêmes deviez accomplir quelque chose que votre Dieu et Créateur ne pouvait pas vous donner : conquérir la divine Perfection dans la libre volonté, certes avec le Soutien de votre Dieu et Créateur, mais non poussé par Sa Puissance. L'amour en vous devait être si fort, que vous vous sentiez attiré vers votre Créateur et cherchiez à vous unir avec Lui. Parce qu'un profond amour entre tout seul dans la Volonté de Dieu, l'être qui est rempli d'amour, se trouve dans la même Volonté que Dieu. La volonté se subordonne à Dieu et de toute façon elle n'est pas déterminée par Dieu à se subordonner à Lui, elle reste libre et elle le restera éternellement, parce que le but le plus haut auquel Dieu aspire depuis le début, est et reste que l'être donne l'amour librement tout seul et réponde à Son grand Amour, ce qui le rends lui-même heureux ainsi que tout l'essentiel dans toute l'Éternité.

Amen

Ce message n'est contenu dans aucun livret à thème.


téléchargements

télécharger du livre au 91

 ePub
 Kindle
autres téléchargements

Ce message

écouter

 téléchargement MP3

imprimer l'image
manuscrit original