8430 Une nouvelle relégation est inévitable pour les disciples de l'adversaire

5. Mar 1963: livre 89

Mon regard repose plein de Compassion sur l'humanité dépravée qui se trouve au pouvoir de Mon adversaire et elle-même ne veut pas se dégager de lui. Elle s'est dédiée volontairement à lui et avec cela elle M'enlève le droit d'intervenir avec Ma puissance ; parce que Je ne vais pas contre la volonté de Mon adversaire puisque vous-mêmes vous voulez lui appartenir. Mais il vous tire toujours plus en bas, et il prépare votre ruine ; parce que vous retombez dans cet abîme à partir duquel vous avez commencé votre parcours de développement sur la Terre et vous avez dû passer dans toutes les Créations pour arriver finalement à l'existence comme homme. Et le même destin vous attend de nouveau, parce que vous-mêmes le voulez puisque vous ne faites rien en tant qu’homme pour échapper à son pouvoir. Et bien que ce savoir vous soit transmis, vous ne voulez pas le croire et il n'existe presque plus de moyens pour changer votre pensée, s’il n'arrive pas une grande souffrance telle que celle qui surviendra sur toute la Terre avant la fin. Tant que vous le pouvez, pensez qu'il existe encore une possibilité pour vous de réfléchir sur vous-mêmes, de vous demandez ce qui se passera après la mort de votre corps. Mais vous refusez presque toujours de telles pensées. Vous ne croyez vraiment à rien et vous croyez que tout fini avec la mort du corps. Mais vous vous trompez grandement, et vous devrez expier lourdement cette erreur, mais vous n'acceptez même pas une clarification selon la Vérité, et Je ne peux pas agir sur vous par contrainte. Et si une grande peine survient sur vous alors vous vous hérissez contre le pouvoir qui a fait venir cette peine sur vous ; parce que dès qu’une peine arrive vous voulez volontiers l’en rendre responsable, même lorsque vous niez un Dieu et Créateur. Mais contre des coups du destin vous ne pouvez rien faire et vous devez donc reconnaître un pouvoir qui est plus fort que vous. Et de tels coups du destin et les grandes misères inhabituelles sont encore les uniques moyens qui pourraient changer votre façon de penser. Et Je dois les employer en vue de la fin et du destin que Je voudrais encore vous épargner. Ne regrettez pas ces hommes qui sont tout à coup rappelés de la vie ; parce que ceux-ci peuvent arriver encore dans l'au-delà vers la lumière s'ils ne sont pas déjà entièrement aux mains de Mon adversaire et ensuite précipités dans l'abîme pour être à nouveau relégués dans la matière. Mais malheur à ceux qui voient la fin sans se transformer dans leur manière de vivre, dans leur façon de penser et dans leur absence de foi. Pour ceux-ci il n'existe plus de salut ni même la plus grande Compassion de Ma part, Mon Amour infini pour toutes Mes créatures ne peut pas détourner d’eux ce destin d’une nouvelle relégation, parce que c’est l'unique possibilité pour que l'âme puisse arriver un jour à la perfection, et après un temps infiniment long pouvoir marcher de nouveau comme homme sur la terre et se tourner vers Moi en conscience, pour devenir libre de toute forme. Et cette Nouvelle Relégation est un Acte d'Amour de Ma part, parce que Je voudrais arracher ces âmes au pouvoir de Mon adversaire afin qu’elles se soumettent de nouveau à Ma Volonté. Mais en tant qu’homme une telle âme ne peut se libérer de lui qu’en appelant consciemment Jésus Christ pour la Libération. Et vu que maintenant les hommes sur la Terre ne croient plus en Lui et ne Le prient pas pour obtenir de l’Aide, ils ne peuvent pas être libérés de ce pouvoir, et il les attire irrévocablement dans son ambiance. Mais vous les hommes vous avez une libre volonté, et vous pouvez donc vous tourner également vers Celui Qui est le divin Sauveur, et alors vous seriez sauvés pour ce temps et pour l'éternité. Mais vous ne le faites pas, et vous devez donc prendre sur vous les conséquences de votre volonté contraire à Moi. Mais Je vous enverrai toujours et toujours de nouveau ce savoir. Je parlerai à chaque individu à travers la voix de la conscience. Je lui ferai reconnaître le caractère éphémère de toutes les joies et des biens mondains. Moi-même Je le laisserai passer à travers la peine et la souffrance. Et à la fin Je lui parlerai encore à travers les éléments de la nature. Mais Je ne forcerai pas sa volonté, et donc il doit aussi attribuer à lui-même le destin vers lequel il va à la rencontre. Je voudrais lui offrir des Bénédictions illimitées. Mais lui-même choisit l'état de non-béatitude, l'état de la plus grande souffrance et de l'être lié. Et il aura ce qu’il désire, parce que sa tendance vers la matière terrestre procure de nouveau à lui-même la Relégation dans la matière dure, parce que même si tout Pouvoir est à Ma disposition, Je n'agirai pas avec violence sur la volonté d'un être auto-conscient, autrement Je contreviendrais à Ma Loi de l'Ordre, chose qui ne peut jamais être. Mais jusqu'à la fin Je parlerai aux hommes et celui qui s’occupe de Ma Parole sera sauvé du destin d’une Nouvelle Relégation et il Me remerciera dans l’éternité parce que Mon Amour l'a poursuivi jusqu'à ce qu’il se soit transformé.

Amen

Ce message est inclus dans les livrets à thème suvant:
livret à thème Titre téléchargement
44 Le Nouveau Bannissement ePub  PDF  Kindle  
70/2 Retour à Dieu 2ème Partie ePub  PDF  Kindle  
83 Quel est le sens et le but de la vie sur Terre ? ePub  PDF  Kindle  
158 Promesse de Jésus : « Celui qui Me reconnait devant le Monde… » ePub  PDF  Kindle  
162/2 Fin des temps 2ème Partie ePub  PDF  Kindle  
183 Activité de Dieu à la fin du monde ePub  PDF  Kindle  

téléchargements

télécharger du livre au _book
 ePub  
 Kindle  
  autres téléchargements

Ce message

 téléchargement MP3  
imprimer l'image
 manuscrit original