5042b L'incorporation comme homme est la conséquence du péché - l'Œuvre de Libération

1951/01/16: livre 57

Ce que cette grande faute a exigé devait donc être réalisé au travers d’un Sacrifice d'Expiation inconcevablement grand, pour que selon la Justice divine Je puisse être Satisfait ; le péché devait être suspendu d’une certaine manière et payé un immense prix pour le rachat de la liberté des êtres qui se trouvent dans la relégation. La faute du péché devait être éteinte. Et l'Homme Jésus a accompli cette Œuvre pour l'humanité entière. Vous les hommes ne pouvez pas mesurer la Grandeur de cette Œuvre d'Amour, parce qu'il vous manque toute compréhension pour la grandeur de la faute. Toute la substance animique qui Me résiste encore, vit dans cette faute du péché, inconsciemment dans l'état lié, ou consciemment dans l’Etat de libre volonté en tant qu’homme, parce que celui-ci se rend compte de son état de faiblesse, de son absence de Force et de Lumière, tant qu’il est encore bloqué sous le charme du péché. Le fait qu’il ne veuille presque jamais l'admettre, est une preuve de son absence d'amour et c’est aussi une preuve de son impiété, chose qu’il ne faut pas toujours entendre comme conséquence d’une vie coupable sur la Terre. Le grand péché de la rébellion d’autrefois contre Moi a causé l’Etat lié, et ce grand péché doit d'abord être extirpé, avant que l'être arrive à la Lumière et à la Force.

L'Homme Jésus savait la grande misère et l'indicible besoin dans lequel se trouvait le spirituel mort ; Il savait aussi pourquoi il était impossible d’expier la faute pendant la vie terrestre et en conséquence que l'être ne pouvait pas monter vers le Haut dans le Règne spirituel, parce que le poids du péché l'attirait toujours dans l'abîme et il ne pouvait pas se défendre contre les forces du bas. Jésus savait l'état malheureux du spirituel devenu lié à travers sa volonté et Il voulait l'aider. Il voulait prendre sur Lui l'immense faute du péché, pour lui apporter la Libération. Son Amour était surhumain, Il a porté à exécution une Œuvre qui consistait en misères et en souffrance surhumaines. Il M’a porté un Sacrifice d’expiation. Il a racheté tous les hommes du péché. Mais la libre volonté de l'homme n'est pas exclue. L'Œuvre de Libération doit être reconnue et l'homme doit s’en servir, il doit aussi porter sous la Croix du divin Rédempteur sa très grande faute du péché, il doit lui-même se reconnaître et se déclarer devant Lui comme pécheur, en tant qu’homme faible et imparfait, qui est et reste lié, si Jésus Christ n’a pas Pitié de lui et ne vient pas à lui comme Médiateur miséricordieux Qui Est prêt à éteindre sa faute dès que l'homme croit en Lui en tant que Rédempteur, qu’il Lui confesse repenti son impiété et demande Pardon de sa faute. Seulement la reconnaissance et la confession de sa faute est le signe de la foi en Jésus Christ. L'homme doit L'invoquer depuis l'abîme, il doit implorer Son aide dans sa misère spirituelle. Il doit se confier à Lui, il doit savoir et reconnaitre qu'il se trouve dans l'abîme et qu'il a besoin de Son Aide, il doit étendre les mains vers Lui et Lui demander Sa Compassion, alors il reconnaît aussi sa faute, son état imparfait qui est la conséquence du grand péché qui était le motif de l'incorporation de chaque homme sur la Terre et il doit implorer dans une intime prière l'Assistance de Jésus, pour monter en haut vers Moi, car Moi-même dans l'Homme Jésus Je suis venu vers Mes fils sur la Terre pour éteindre l’immense faute du péché. Et cette Libération viendra à tous ceux qui reconnaissent leur péché, et qui donc au travers de l'admission de leur faute s’en détachent volontairement car cela leur fait apparaitre leur culpabilité et ils demandent Pardon, chose qui leur est concédée par Jésus Christ.

Amen

Ce message n'est contenu dans aucun livret à thème.


téléchargements

télécharger du livre au 57

 ePub
 Kindle
autres téléchargements

Ce message

écouter

 téléchargement MP3

imprimer l'image
manuscrit original