3319 La Libération de la matière – l'oisiveté - l'activité

1944/0/5: livre 43

Ce qui sert au corps pour sa conservation, mûrira en même temps spirituellement, parce qu'il s'acquitte du but qui lui a été assigné et donc il parcourt le chemin du développement vers le Haut. Et donc à tout objet, à toute matière, il est assigné une tâche et celle-ci doit procurer une utilité, elle doit signifier une œuvre d'amour pour l'Œuvre de Création dans laquelle l’objet est employé. Ce dernier doit servir pour la conservation des choses, alors on peut parler d'un but servant de la matière. Et l'homme doit promouvoir le mûrissement du spirituel dans la matière en contribuant à la transformation de celle-ci pour faire des objets utiles, en créant et formant selon sa faculté, en produisant des choses qui servent au prochain ou aux autres Œuvres de Création selon leur constitution. L'homme lui-même doit être actif en servant par amour pour le prochain et il doit aussi aider la matière à servir, pour qu'ait lieu un processus général de Libération qui suppose toujours une activité servante. Et pour tout il doit y avoir à la de base l'amour. Parce que dès qu’est créé quelque chose qui endommage le prochain ou d’autres Œuvres de la Création, le spirituel n'est pas racheté, mais il est contraint à des actions contre Dieu et ne peut jamais se développer vers le Haut, et après la libération de sa forme il doit de nouveau vivifier une même forme aussi longtemps que celle-ci ne s'est pas acquittée de son but servant. Cela signifie un séjour prolongé dans une enveloppe qui devient un tourment pour le spirituel. Et celui-ci se venge sur l'homme qui a fait se lever cette forme pour causer des dommages au prochain ; il se venge de manières très diverses, mais il opprimera toujours davantage l'âme que le corps, l'homme se précipitera spirituellement dans l'abîme de l'obscurité, comme vice versa un homme qui aide beaucoup de matière à servir et donc contribue à sa libération, sera soutenu dans sa tendance spirituelle par le spirituel devenu libre à travers l'aide humaine. L'homme peut contribuer beaucoup à la Libération de la matière, mais lui-même trouve aussi Assistance à travers celle-ci pour son développement vers le Haut. Parce que beaucoup de matière dépend de l'aide de l'homme, elle attend un travail, une transformation pour être changée en objets utiles, dans lesquels maintenant le spirituel peut s'acquitter de sa tâche servante, comme cela est sa destination. Donc une activité réglée, rendra un bénéfice constant à la matière, elle portera toujours en elle sa Bénédiction, car l'oisiveté ne correspond pas à la Volonté de Dieu, parce que l'homme ne s'acquitte pas de son but, il ne sert pas dans l'amour. L'oisif ne sentira en lui-même aucun amour, autrement celui-ci le pousserait à l'activité. Il ne conquerra aucun succès spirituel, parce que ce dernier est l’œuvre seulement de l'amour, de l'amour pour le prochain qui se manifeste en servant. À chaque Œuvre de Création il revient une tâche servante ; mais l'homme est libre de s'activer en servant, et il a d’innombrables occasions pour contribuer à la conservation des Œuvres de la Création, comme aussi d’innombrables occasions de se montrer utile au prochain. Et donc il peut manifester son amour, il peut être actif en créant et en formant d’innombrables choses qui s'acquittent d'un but servant. Il peut contribuer au développement vers le Haut du spirituel qui est incorporé dans la forme que ses mains ont créée et ce spirituel le remerciera dans l’éternité.

Amen

Ce message n'est contenu dans aucun livret à thème.

téléchargements

télécharger du livre au _book
 ePub  
 Kindle  
  autres téléchargements

Ce message

 téléchargement MP3  
imprimer l'image
 manuscrit original