3297 Remettre ou retenir les péchés – les disciples de Jésus

1944/10/17: livre 43

À ceux auxquels vous remettez les péchés, ils seront pardonnés, et à ceux auxquels vous retenez les péchés, à ceux-ci ils seront retenus. Ce sont Mes Paroles qui ont trouvé diverses interprétations autres que celles que Je leur avais données. Et pour les corriger il faut l'esprit éveillé d'un homme qui entend Ma Voix et vous transmet à vous les hommes Mon Explication, pour que vous soyez libérés de l'erreur et marchiez dans la Vérité. Mes disciples étaient pourvus avec la Force de faire des Miracles en Mon Nom, de guérir, de réveiller les morts et de montrer aux hommes avec cela leur totale foi en Moi. Ils étaient dans un état spirituel qui leur permettait ces actes surnaturels, parce que lorsque Mon Esprit venait sur eux, ils étaient remplis de Force et de Lumière, de Pouvoir et de Sagesse. Donc ils pouvaient répandre la Vérité, parce qu'eux-mêmes étaient dans la Vérité et pouvaient accomplir avec la simple Parole des choses qui étaient en dehors de toute capacité humaine, parce qu'ils étaient Mes disciples. Instruits par Moi pendant le temps de Mon chemin terrestre et par la Parole intérieure, ils étaient dans l'amour et croyaient en Moi, ils pouvaient avec cela accueillir en eux-mêmes Mon Esprit et agir ainsi. Ces actions extraordinaires étaient le signe de leur maturité animique, et cela devaient à nouveau être la preuve pour les hommes que des facultés extraordinaires peuvent arriver à l'homme, s’il vit selon Ma Volonté, c'est-à-dire s’il se forme selon Mon Image, dans l'amour, parce que l'amour est Force et lorsque l'homme se trouve dans l'amour, il est rempli de Force et de Lumière, parce que l'Esprit de Dieu, le Rayonnement de Sa Force, peut le combler. Et J'ai vécu pour les hommes une Vie d'exemple dans l'amour, Je leur ai montré à quelle force peut arriver l'homme et après Ma mort J'ai laissé des exemples vivants qui annoncent de nouveau Ma Doctrine d'amour et devaient aussi donner l'exemple de leur Force, pour qu’il soit facile pour les hommes de croire en Moi. Moi-même J'étais au milieu de Mes disciples, même si Je n’étais plus visible, mais au milieu d’eux en esprit, Je les ai guidés, parce que tout ce qui est rayonné de Mon Esprit, est subordonné à Ma Conduite divine, parce que Moi-même Je pouvais maintenant agir par ceux-ci qui étaient actifs en Mon Nom. Donc les disciples avaient maintenant le même pouvoir et le même droit, parce que tout ce qu'ils faisaient, était maintenant Ma Volonté ; ils étaient éclairés par Mon Esprit, par le Rayonnement de Moi-Même. Par conséquent ils avaient aussi le pouvoir de pardonner les péchés en Mon Nom, en particulier lorsque une maladie était la conséquence de leurs péchés et qu'eux, pour guérir ceux-ci de la maladie, devaient aussi remettre les péchés aux hommes. Mais s'ils reconnaissaient l'indignité d'un homme, son incrédulité et sa volonté détournée de Dieu, ils étaient aussi autorisés à les laisser dans leur état coupable, parce que ce n’était pas leur connaissance humaine qui le leur montrait, mais l’Esprit divin en eux, Mon Esprit qui connaît tout et donc aussi l'indignité d'un homme et donc aussi l'inutilité de la Grâce sur eux. J’ai donc donné à Mes disciples le droit de pourvoir les hommes selon leur connaissance, parce que Mon Esprit était actif en eux et cela garantissait la juste pensée de Mes disciples. Mais maintenant les hommes se sont arrogé d’eux-mêmes ce droit, bien que Mon Esprit ne soit pas encore efficace en eux. Ils ont associé cette autorisation de remettre les péchés ou de les retenir à la personne elle-même, mais pas à l'esprit divin dans la personne, et donc cette justification est reconnue à tous les disciples de disciples selon la Parole, mais pas selon leur esprit et ainsi le sens de Ma Parole est faussement interprété, bien que maintenant ils penseraient bien s'ils avaient la clarté sur qui est en Vérité Mon disciple. Ce ne sont pas ceux qui s’autoproclament, mais ceux que J'ai appelé pour une fonction d'enseignement sur la Terre. Parce que J'ai donné cet Ordre à Mes disciples : «Allez et enseignez à tous les peuples....». Mais pour pouvoir enseigner, Mon Esprit doit être efficace en eux, pour qu'ils répandent la pure Vérité aux hommes et qu'ils puissent répandre dans le monde Ma Doctrine d'amour. Mais la Vérité ne peut pas être prise en possession autrement qu’à travers l’Action de l'Esprit. Et donc Mes disciples doivent être absolument éclairés par l'Esprit de Dieu avant qu'ils puissent faire partie de Mes disciples. Mais alors eux-mêmes seront illuminés par la Lumière et la Force et pourront accomplir des actions extraordinaires, la Force de l'Esprit les rendra capables de guérir les malades, donc de libérer les hommes du péché et de ses conséquences, dès que ceux-ci croient en Moi et en Mon Nom. J'ai donné à ces hommes éclairés de Mon Esprit le pouvoir de remettre les péchés, parce que dans leur état spirituel mûr ils reconnaissent lorsque l'homme est digne que ses péchés lui soient remis, parce qu'alors ils agissent à Ma Place et c’est Moi qui en Réalité remets leurs péchés. Mais si des hommes qui ne peuvent montrer aucun appel de Moi-Même, se croient appelés à exécuter l'acte de pardon des péchés, alors qu’ils ne sont pas éclairés par Mon Esprit et n’entendent pas en eux Ma Parole, alors leur permission peut légitimement leur être niée, ce qui résulte déjà du fait qu’ils ne sont pas capable de reconnaître suffisamment le prochain pour le juger, et lui remettre ou lui maintenir ses péchés. Le jugement pour cela suppose déjà l’Action de Esprit, mais celle-ci doit être niée presque à tous ceux qui croient être appelés comme domestiques de Dieu tant qu’ils n'ont pas la Parole intérieure. Seulement par Ma Parole ils sont appelés à agir pour Moi, parce que seulement Ma Parole les rend savants, c'est-à-dire qu’elle leur transmet la pure Vérité, et celle-ci est absolument nécessaire, pour pouvoir être actif pour Moi comme disciples. Celui qui a la Vérité, peut aussi la donner à d’autres et aider ainsi à la libération du prochain. Celui qui a Ma Parole, aura aussi la faculté de jugement si la volonté de l'homme est tournée vers Dieu. Parce que la parole exprimée par l'homme est souvent trompeur, le cœur n'est pas nécessairement impliqué dans ce que prononce la bouche. Mais le vrai disciple a aussi le don de reconnaître le prochain et il sait aussi quel homme est assez sérieux pour le Pardon de ses péchés et il ne se laisse pas duper par de nombreux mots auxquels il manque la conviction intérieure. Et donc le pardon des péchés ne peut pas être un acte général, vu qu’il peut se dérouler seulement là où il est précédé du plus profond repentir et où il est reconnu comme tel par Mes disciples. Alors le jugement de ceux-ci sera valable devant Moi, parce qu'ils agissent sur Mon Ordre et leur volonté est sous Ma Volonté. Et J'ai fait entendre à Mes disciples avec ces Mots, qu’ils seront totalement en accord avec Moi dans leurs actes et leurs pensées lorsqu’ils sont actifs pour Moi en Mon Nom, lorsqu’ils ne peuvent pas penser et vouloir autrement que comme est Ma Volonté, lorsque l'Esprit divin œuvre en eux, parce que seulement cela les rend Mes disciples. Parce que Moi-même J'élis Mes disciples sur la Terre, parce que Je sais vraiment qui est capable pour cette fonction et qui Je peux pourvoir avec des Dons qui sont nécessaires pour une fonction d'enseignement sur la Terre. Et à ceux-ci Je donne aussi le pouvoir, parce qu'alors ils exécutent seulement ce qui est dans Ma Volonté.

Amen

Ce message est inclus dans les livrets à thème suvant:

livret à thème Titre téléchargement
105 Péché et Pardon 2ème Partie  ePub PDF Kindle
152 Jésus Christ  ePub PDF Kindle
180 Pardonne-nous notre faute  ePub PDF Kindle


téléchargements

télécharger du livre au 43

 ePub
 Kindle
autres téléchargements

Ce message

écouter

 téléchargement MP3

imprimer l'image
manuscrit original