1930 La chose la plus importante est l'activité spirituelle - la tâche - la joie du sacrifice

1941/0/25: livre 28

L’instruction constante ainsi que l’écoute constante en soi, procureront de grands succès. Les Forces enseignantes donnent à l'homme un trésor spirituel de savoir qui ne se laissera jamais consommer bien qu’il soit redonné aux autres, il contribue seulement à l’instruction et donc aussi à l'accroissement du savoir spirituel, sans cependant diminuer la propriété spirituelle du donneur. Et cela est la Volonté divine et Son Cadeau de Grâce que l'homme peut utiliser et augmenter selon son consentement. Mais ce patrimoine doit toujours être employé pour apporter de l'utilité ; l'homme ne doit jamais croire qu’il soit suffisant que lui-même s'en enrichisse ; car il court alors le danger que s’épuise la Source du Savoir, qu'il ne puisse ensuite plus y puiser et que donc l'afflux de la Grâce divine cesse. Parce que c’est aussi la Volonté divine que soit diffusé le savoir spirituel, et l'homme doit employer chaque occasion pour répandre le Don qui lui a été confié, c'est-à-dire le savoir qu'il a lui-même reçu. Parce que cela seulement est agir dans l'amour pour le prochain. Cela est certes de nouveau un Cadeau de la Grâce que les hommes ne méritent pas tant qu’eux-mêmes ne le désirent pas. Et malgré cela, à eux il doit au moins être donné la connaissance, pour qu'ils puissent se décider s'ils veulent y aspirer ou la refuser. Et donc à eux il arrive toujours de nouveau l'Avertissement de penser à leur âme. Chaque travail spirituel procure un succès spirituel, éternel, parce qu'il est impérissable, et ce que l'homme a une fois accueilli en lui, ne peut jamais plus dans l’éternité lui être enlevé. L'activité spirituelle est donc l'unique chose importante devant Dieu, face à elle tous les doutes doivent se taire, parce que celui qui accueille en lui du patrimoine spirituel, s'acquitte pleinement de la tâche terrestre prescrite tant qu’il donne ce patrimoine dans l'amour à son prochain. Il ne doit donc jamais craindre d’avoir utilisé suffisamment son temps, s'il s'emploie pour la diffusion de ce que Dieu Lui-Même lui transmet et cela doit donc bien être la chose la plus importante, parce que Dieu Lui-Même la lui donne. L'acceptation des Messages d'en haut est en lien avec une tâche, c'est-à-dire qu’il dépend de la volonté de s'acquitter de cette tâche, la réception en dépend, donc les conditions doivent être remplies. Seulement prendre et donner rend le Don de Dieu ce qu’il est. Parce que cela forme la vraie activité de l'esprit, et avec cela l'homme entre dans la bénédiction de ce qu’il a reçu, autrement cela reste des Mots morts, sans Force et sans influence sur les hommes. Parce que ce que l'homme reçoit devient propriété spirituelle seulement lorsque lui-même l'a accueilli avec le cœur, c'est-à-dire lorsque le contenu de ce qui lui est offert est étudié par lui-même mentalement et ensuite approuvé. Seulement alors il peut le donner aux autres comme Vérité vivante ; ce qu’il dit, il peut le présenter avec conviction et en même temps stimuler le prochain à l'activité mentale, pour que celui-ci aussi soit réceptif et accueille le Don divin comme une Nourriture et une Boisson Pour l'accueil de la Parole il faut en outre la disponibilité de s'acquitter d'une mission qui demande des sacrifices. Parce que pour pouvoir prodiguer le Don de Dieu, l'homme doit pouvoir renoncer à tout le terrestre, parce qu'il doit le transmettre au prochain. Il doit être exemplaire dans la conduction de sa vie terrestre, c'est-à-dire vivre selon la Parole qu’il annonce maintenant. Et pour cela il faut un renoncement volontaire à toutes les joies terrestres, il faut un fort autodépassement, et combattre contre tout ce qui offre la jouissance terrestre. Parce que plus facilement l'homme renonce, plus il est réceptif pour le précieux patrimoine qui est offert d'en haut. Et donc il peut aussi le transmettre avec plus de conviction, plus profondément lui-même en est pénétré. Seulement lorsque l'homme porte ce sacrifice, il est capable de servir Dieu, et ensuite il lui est assigné la façon dont le travail peut se dérouler. Et il ne manquera alors pas se succès. L’Action des Forces enseignantes de l'au-delà au travers de la collaboration des hommes terrestres, attirera les milieux les plus vastes et donc la Parole divine sera divulguée là où les hommes sont de bonne volonté pour l'accepter et s’efforcent de suivre l'exemple de celui qui la transmet, pour échanger le patrimoine spirituel dans toute la plénitude.

Amen

Ce message n'est contenu dans aucun livret à thème.

téléchargements

télécharger du livre au _book
 ePub  
 Kindle  
  autres téléchargements

Ce message

 téléchargement MP3  
imprimer l'image
 manuscrit original