1826 L'explication spirituelle des éruptions - Servir dans la Lumière

1941/02/24: livre 27

Pour faire sentir au spirituel son état lié, il doit lui être rendu reconnaissable son état de contrainte comme aussi la liberté de sa volonté. Le premier état doit être perçu comme un tourment et l'autre considéré comme désirable à obtenir, seulement alors l’être contribuera par lui-même à se libérer du premier état, pour arriver à la liberté de la volonté. Donc les êtres de la Lumière doivent transmettre cette connaissance aux Œuvres de Création dont la substance spirituelle languit encore dans une totale obscurité. Celles-ci doivent percevoir un agréable rayon de Lumière et le désirer maintenant continuellement. Mais chaque rayonnement de Lumière est la conséquence d'une activité de service, donc servir sous une forme quelconque est la condition préalable, avant que les émanations de la Lumière puissent se produire d’une façon régulière. Chaque forme extérieure est exposée au rayonnement de la Lumière, mais le spirituel entièrement durci s’en détourne et a besoin d'un temps infiniment long avant qu'il ne s'ouvre à la Lumière, c'est-à-dire qu’il la laisse agir sur lui. Mais ensuite le désir pour la Lumière s’infiltrera avec violence. Alors il poussera à la surface tout ce qui auparavant était dans l'abîme et tendait vers la Lumière, et ensuite tout le spirituel qui le souhaite sera libéré de sa longue captivité à travers des éruptions et continuera son parcours de développent sous une forme extérieure changée. Et la Terre se trouve maintenant au seuil d’une telle éruption violente, les entités spirituelles qu’elle tient liées désirent leur libération, la Lumière et une activité de service. Et vraiment alors le spirituel qui languit dans l'abîme et dans l'absence de Lumière pousse vers le Haut lorsque le spirituel sur la Terre n'utilise pas la plénitude de Lumière qui lui arrive et cela reste d’une certaine manière inaperçu. Alors le spirituel non développé cherchera à s'approprier cette plénitude de Lumière, et tendra avec violence à se manifester au travers de catastrophes naturelles pour créer les changements fondamentaux nécessaires en rapport avec les courants spirituels, parce que le spirituel qui arrive à la surface de la Terre emploie maintenant dans une forte mesure chaque courant spirituel et soustrait donc de la Force spirituelle aux êtres déjà hautement développés qui la négligent et la laissent devenir inutile, et cela signifie souvent la fin corporelle de ces êtres sur la Terre. Le spirituel non développé prend la Force spirituelle, tandis que maintenant il change considérablement sa forme extérieure, c'est-à-dire qu’il se prépare à un accès à la Lumière. Et maintenant ce spirituel immature peut parcourir son chemin de développement sur la Terre, donc tendre librement vers la Lumière, il doit seulement utiliser la Force à sa disposition à travers une activité servante. Mais lorsque le désir pour la Lumière s'est réveillé une fois dans le spirituel, il ne refuse alors plus de ne pas servir d’une manière quelconque, parce qu'il ressent cette activité comme un moyen pour recevoir plus de Lumière et perçoit en même temps le relâchement de la chaîne de sa forme extérieure, et même si le parcours de développement correspond maintenant à une loi d'obligation, l'être est lui-même de toute façon disposé de le parcourir, c’est sa volonté, bien que contrainte, et elle coïncide avec la Volonté divine.

Amen

Ce message n'est contenu dans aucun livret à thème.


téléchargements

télécharger du livre au 27

 ePub
 Kindle
autres téléchargements

Ce message

écouter

 téléchargement MP3

imprimer l'image
manuscrit original