1757 Les pensées sont Force spirituelle

1941/0/30: livre 27

Lorsqu’il est dans la connaissance, l'homme ne considère plus ses pensées comme un bien conquis en propre, c'est-à-dire, comme provenant de lui-même, mais comme cela est réellement : c'est-à-dire provenant du Rayonnement d'êtres spirituels qui veulent donner aux hommes leur savoir et cherchent à le transmettre à ceux-ci jusqu’à ce qu’ils se le soient approprié comme patrimoine de pensées. Une pensée est donc une Force spirituelle, quelque chose de spirituel qui provient du Royaume de l'au-delà vers la Terre pour que l'appareil des pensées de l'homme accueille maintenant ce qui lui arrive à la conscience. Les pensées de l'homme doivent par conséquent maintenant correspondre à l'esprit de cet être, qui prend possession de l'homme ou bien auquel l'homme se confie. Ce rayonnement de Force des êtres spirituels est énorme, mais de la même manière que des êtres bons, les mauvais s’efforcent aussi d'envoyer leurs rayonnements sur la Terre, mais ce rayonnement ne peut être reçu que seulement par des êtres terrestres qui ont les mêmes sentiments. Ainsi seront guidées à l'homme des transmissions de pensées qui correspondent à son être. Il lui sera distribué toujours ce qu’il a désiré, et donc la Vérité est offerte là où se trouve un homme affamé de Vérité, et le mensonge là où le mensonge se trouve à la maison. Le patrimoine des pensées de l'homme sera donc constitué comme le veut l'homme lui-même, parce qu'il reçoit des êtres spirituels selon sa volonté. L'homme ne peut rien faire se lever en propre, il est totalement incapable de faire naître tout seul la moindre pensée, justement parce que les pensées sont Force spirituelle, et cette Force doit d'abord lui être octroyée par le Royaume spirituel. Seulement l'homme ignorant croit être l'auteur de ses pensées. Il soutient seulement l'opinion de ceux qui sont du monde et qui prétendent que penser est simplement une fonction d’organes déterminés, et que les pensées se forment totalement indépendamment d’une influence étrangère. Par conséquent l'homme cultiverait tout seul toutes ses pensées et il n'y aurait à la base aucune influence directe ou indirecte – de sorte que des pensées bonnes ou mauvaises, profondes ou superficielles auraient toujours leur origine dans l'homme lui-même et donc seraient son propre mérite. La Force spirituelle qui existe dans ce cas serait niée, parce qu'elle ne serait pas reconnue. Et donc il n'est pas possible de convaincre facilement de tels hommes quant à la Vérité, c'est-à-dire que les pensées leur soient transmises, parce qu'ils ne comprennent pas encore bien le processus de la pensée, donc ils ne peuvent pas le croire. La vraie nature de la pensée est pour eux encore quelque chose d'incompréhensible et il le restera jusqu'à l'instant où ils reconnaitront leur imperfection, lorsqu’ils essaieront de résoudre des problèmes profonds, lorsque le cheminement de leurs pensées échoue si l'homme veut donner tout seul l’explication ultime. Seulement lorsqu’ils se tournent confiants et désireux de la Vérité vers les êtres spirituels et leur demandent la clarification, ils expérimenteront sur eux-mêmes combien maintenant la Force spirituelle afflue en eux sous forme de pensées, et alors ils reconnaîtront qu'ils ne peuvent pas être l'auteur de telles pensées, mais qu'il lui a été transmis quelque chose de spirituel en provenance d'êtres spirituels du Royaume de l'au-delà.

Amen

Ce message est inclus dans les livrets à thème suvant:
livret à thème Titre téléchargement
26 la Faculté de penser et les Pensées ePub  PDF  Kindle  
184 Perçois en toi l’Esprit de Dieu ePub  PDF  Kindle  

téléchargements

télécharger du livre au _book
 ePub  
 Kindle  
  autres téléchargements

Ce message

 téléchargement MP3  
imprimer l'image
 manuscrit original