1753 «La Vengeance est Mienne....»

1940/12/27: livre 27

Exercer la rétorsion n'est pas juste devant Dieu, parce qu'alors l'homme partagera la culpabilité du fait qu'il a cédé à un mauvais désir en lui et maintenant son cœur n'est plus pur. Chaque sentiment de désamour est un obstacle vers le Haut, la lutte intérieure par contre est un progrès. Dès que l'homme se positionne en mode hostile envers le prochain et concocte des représailles, lui-même se donne au pouvoir du malin et maintenant il doit accomplir sa volonté qui est toujours l'augmentation du désamour. Avec cela il met en danger l'état de son âme, parce que si entre temps il a cédé au désir de l'ennemi, alors il lui est difficile d’exercer l'amour, parce que la pensée de vengeance empoisonne son sentiment. Ce que lui a fait le prochain est beaucoup moins grave que ce qu’il fait lui-même maintenant parce que l'injustice du prochain consistait dans le fait de l'endommager physiquement, mais lui endommage son âme et lui met de nouvelles chaînes au travers de cet acte de désamour. Il n'a aucun autre avantage que de satisfaire son envie de vengeance et avec cela il se donne au pouvoir de l'adversaire et maintenant le retour à des activités d'amour est extrêmement difficile et peut être possible seulement lorsqu’il admet son erreur et se repent de son injustice. Mais l'homme avide de vengeance se réjouit de son action et est très loin de l'état de repentir. L'homme doit rétribuer le mal avec bien, alors il affaiblit le pouvoir du malin, se conquiert l'amour et libère l’amour ainsi que son adversaire de l'influence du pouvoir mauvais, parce que l'adversaire sent cela comme un acte de bienfaisance, s'il n'est pas entièrement obstiné et se repent de son action. La vengeance cependant est de la responsabilité de Dieu, or Dieu est juste et exerce la Vengeance vraiment selon le mérite. Il regarde dans le cœur de l'homme et rien ne lui reste caché. Sa Volonté est d'améliorer les hommes et de leur faire reconnaître leur injustice, ainsi Il bénit ceux qui supportent patiemment l'injustice du prochain sans se rebeller ou bien imaginer une vengeance. «La Vengeance est Mienne», dit le Seigneur. Avec cela Il annonce Sa Volonté pour que Lui soit laissé la responsabilité de la vengeance, pour que vous ne causiez pas à votre âme de dommages qui seraient bien plus grands que ceux que votre prochain ne puisse jamais vous faire.

Amen

Ce message est contenu dans les livrets à thème suivants:

livret à thème Titre téléchargement
66 Promesse de Jésus : La mesure avec laquelle vous donnez sera la mesure avec laquelle vous recevrez  ePub PDF Kindle


téléchargements

télécharger du livre au 27

 ePub
 Kindle
autres téléchargements

Ce message

écouter

 téléchargement MP3

imprimer l'image
manuscrit original