1741 Les tourments de l’âme dans l’au-delà – le désir pour le bien terrestre

1940/0/17: livre 27

La situation désespérée dans laquelle se trouve l'homme dont le désir était seulement pour le monde et pour ses biens lui deviendra compréhensible seulement après son décès. Parce que ce qu’il désire est pour lui maintenant impossible à atteindre, mais le désir pour ceux-ci le tourmente inconcevablement. Ce désir ardent est beaucoup plus grand que sur la Terre, justement parce qu'il est pour lui impossible à atteindre. Il n'a aucun désir pour le bien spirituel, il tend seulement à se conquérir ce qui lui semblait désirable dans la vie terrestre et rappelle toutes ces choses dans ses pensées. Maintenant de telles pensées de désirs sont exaucées, c'est-à-dire qu’il a tout ce qu’il désire, mais pas de manière tangible, seulement dans son imagination, de sorte que son désir ardent augmente au maximum et reste de toute façon toujours non atteint. Cela est un vrai supplice de Tantale jusqu'à ce qu’il se rende compte de son état désespéré et dépasse son désir, c'est-à-dire jusqu'à ce qu’il reconnaisse qu'il poursuit des fantômes, qui resteront éternellement impossibles à atteindre. Seulement alors il commence à réfléchir sur son état sans espoir et considère la possibilité d'un changement, et maintenant il trouve le soutien d'êtres du Royaume de la Lumière qui ont besoin de cet état avant de pouvoir intervenir en aidant. Mais la situation désespérée d'une âme peut durer un temps infini, jusqu'à ce qu’elle arrive finalement à la connaissance. Elle se trouve près de la Terre, elle ne réussit pas se détacher de l’ambiance qu’elle connait, et donc elle transfère souvent ses désirs sur des hommes de faible volonté ayant la même prédisposition d'esprit. Elle cherche à stimuler chez eux la même chose que ce qui lui semble l’unique chose désirable. Et donc on ne peut jamais se faire assez remarquer par la prière chez de telles âmes, pour qu'elles trouvent de l’aide dans leur situation atroce, tant qu’elles ne font pas devenir plus faible le désir pour le bien terrestre et que l'âme perçoive en même temps la force d'une telle prière, dès cet instant elle devient réfléchie et ainsi elle fait le premier pas dans le Royaume spirituel. La prière doit toujours être pour la faible volonté du défunt pour lui donner la force de renforcer cette volonté, pour qu'il arrive en haut.

Amen

Ce message est inclus dans les livrets à thème suvant:
livret à thème Titre téléchargement
125 Laissez tomber le monde matériel ePub  PDF  Kindle  
156 Se revoir dans l’au-delà ePub  PDF  Kindle  

téléchargements

télécharger du livre au _book
 ePub  
 Kindle  
  autres téléchargements

Ce message
écouter
téléchargement MP3
imprimer l'image
 manuscrit original