0905 La tâche qui exige la libre volonté de l'homme

10 mai 1939: livre 18

Tu dois entendre ce qui doit te donner du courage: Il est concédé seulement à peu d’établir une liaison vivante avec le Père du Cosmos et ces quelques-uns sont choisis par Moi pour s'acquitter d'une grande mission. Les hommes ont très souvent besoin d'entrer en contact direct avec Moi et Je les pourvois toujours selon comme ils sont dignes et cela dépend à nouveau du degré du désir d'amour pour Moi, et ainsi Je saisis avec toute la Vigueur ceux qui, par amour pour Moi, peuvent sacrifier des désirs mondains, parce qu'ils sont plus proches de l'état de libération de toute matière. Maintenant il est contraire à Ma Volonté que chacun se sente appelé à entendre la Voix divine, celui qui est encore très loin de Moi dans le cœur est encore entièrement dans l’erreur, il repousse toutes les Communications d'un tel genre, parce que ceux qui croient Me connaître précisément ainsi que Mon Action, sont dans une incroyable auto-élévation qui leur rend impossible une Intervention de Ma Part. De très nombreux êtres faibles doivent certes craindre le danger d’être influencés par des êtres spirituels loin de Dieu, car le mal de fond aura toujours un certain intérêt terrestre, mais celui qui prête renoncement à tout ce qui est terrestre avec la volonté de Me servir, n'aura jamais à craindre de se connecter à une liaison erronée, parce que Je protège de tels fils terrestres de l'erreur et des mauvaises influences. Et Je veux te donner à réfléchir combien abondamment l'Amour divin t'est révélé. Tu vois, des mondes peuvent passer avant qu'une telle tâche puisse être accomplie car elle demande la libre volonté de l'homme et exige en même temps de tenir bon contre toutes les résistances provenant de l'extérieur. Les hommes eux-mêmes voudront toujours et toujours de nouveau la détruire à travers des preuves extraordinaires qui mettraient leur volonté dans un état de contrainte. Une volonté totalement libre doit être à la base de cette Œuvre, elle doit aussi vaincre le monde et montrer qu’elle est plus forte que toutes les agressions du monde. Les hommes vacilleront toujours dans la foi, et seulement un fort rocher peut faire couler l'Eau vive. Et ce rocher doit être exposé à d’innombrables assauts et il doit leur offrir résistance, seulement alors ce rocher pourra s'ouvrir et laisser jaillir la Source de la Vérité. Pour cela beaucoup sont appelés et pour Moi tout fils terrestre qui se soumet à Ma Volonté Me convient, mais aucun de ceux qui faiblissent lorsque les tentations s’approchent depuis l'extérieur, et qui, avec cela, ont une foi faible, ni aucun de ceux qui veulent Me mettre à l'épreuve et qui, avec cela, déclarent leur manque de foi; et si Je ne pourvois pas les hommes avec une Grâce extraordinaire, ils deviennent découragés et ils M'abandonnent et la misère sur la Terre devient toujours plus grande et plus menaçante. Ceux qui sont réveillés sont faibles et hésitants et ils croient Me servir, alors qu'ils ne font que détourner de Moi Mes ouvriers. Je pense à eux maintenant en particulier et Je voudrais les faire participer à l’Action de Mon Amour, et ainsi ils Me récompenseraient de Mon Amour! Mes fils ne peuvent plus reconnaître Mon Amour, ils Me cherchent très loin, alors que Je leur suis très proche, et leur donnent à l’infini la possibilité de saisir la valeur de Ma Parole par des attitudes visibles, et ils sont de toute façon des porteurs de cette Parole et ils doivent annoncer Mon profond Amour pour l'humanité. Je les pourvois avec une grande Force parce qu'ils sont actifs selon Ma Volonté et guident vers Moi des brebis en grand nombre, mais ils ne saisissent pas la profondeur de Mon Amour. Ils érigent une barrière entre elle et le monde, ils ne laissent pas passer au-delà de la barrière les quelques-uns qui pensent comme eux bien qu’ils ne leur en interdisent pas l'accès. Et Mon Amour doit assister à cela sans pouvoir aider en intervenant, parce que la volonté de l'homme est libre et ne doit pas être touchée par Moi. La misère des âmes est indicible, et donc Je donne à nouveau Ma Parole à ceux qui avaient été exposé sans en avoir conscience au pouvoir de ceux qui cachaient aux hommes le Livre des pères. Ainsi Je pense continuellement aux Miens, c'est-à-dire à ceux qui M'aiment et qui, dans cet amour, désirent venir à Moi. Je ne fais pas attention aux lois que les hommes eux-mêmes se donnent et dont ils ne veulent maintenant pas s'éloigner d'un iota. Le savoir général voudra certes rejeter ce savoir qui dépasse la sagesse des pères, mais Je ne mets pas de lois et donne selon comment le requiers l'état de maturité spirituelle des hommes. Toi, Ma chère fille, tu es restée éloignée de toute connaissance des choses que Je t'ai mentionnées et cela devrait seulement te suffire pour reconnaître un Gouvernement divin, parce que ce pour quoi l'homme emploie autrement beaucoup de temps t'a été transmis brièvement dans la forme la plus noble. Et avec cette certitude tu feras arriver ta foi à cette vigueur qui est nécessaire pour continuer à dérouler ta tâche comme une fervente domestique de Dieu.

Amen

Traduit par: Jean-Marc Grillet

Ce message n'est contenu dans aucun livret à thème.

téléchargements

télécharger du livre au _book
 ePub  
 Kindle  
  autres téléchargements

Ce message

 téléchargement MP3  
imprimer l'image
 manuscrit original