0820 Le danger de devenir tiède - la rétrogradation – la lutte extrême de l'âme

21 mars 1939: livre 17

Il y a un long chemin jusqu'à la perfection. Si l'âme s’impose dans la résistance contre le pouvoir qui cherche son naufrage et a reconnu son origine divine, alors elle reste sous la garde continue de ses amis spirituels, qui l'assistent en l'aidant, mais pour sa tendance à la perfection elle doit trouver en elle-même la force de poussée, sa volonté doit être continuellement active pour arriver à la perfection. Chaque déviation de la voie droite, toute paresse et négligence doit être compensée au travers d’un dévouement redoublé dans le travail sur elle-même et cela ne peut pas être remplacé par la force ou par une aide étrangère. L'âme avec sa volonté atteint tout, sans celle-ci, rien. Donc il ne doit apparaître aucun arrêt dans le désir d’atteindre la Hauteur, parce qu'un arrêt équivaut à une rétrogradation. Un homme dont l'âme n'est plus active pour son salut éternel, se tournera avec certitude de nouveau vers le monde, pour avoir justement une activité, et il établira de nouveau la liaison avec la matière au lieu de s’en séparer, ce qui est sa vraie tâche. Et ainsi le danger d'une rétrogradation est beaucoup plus grand qu’un arrêt, parce que ce dernier dure seulement peu de temps, mais ensuite l'homme suit de nouveau son travail spirituel, ou bien s'en éloigne, chose que chacun devrait s’efforcer d'éviter sérieusement, parce que les mauvaises forces qui sont en guet-apens autour de lui exploitent vite l'occasion d'une rétrogradation et agissent à leur tour sur une telle âme avec tous les moyens à leur disposition. Et la lutte recommence à nouveau, et elle exige une très grande force de résistance et de disponibilité d'emploi. Chaque âme doit donc toujours seulement prendre soin ne pas s’affaiblir dans sa tendance vers le Haut, elle doit implorer quotidiennement la Grâce divine à travers une prière constante, et dans toute misère et dans tout danger elle ne doit pas devenir paresseuse et se tourner confiante vers le Père dans le Ciel pour obtenir Son Aide. Cette dernière va dépendre de la volonté du fils terrestre mais dès que cette volonté devient active à travers la prière l'âme reste dans un travail constant sur elle-même et elle est protégée du danger d'une rétrogradation. Sa lutte a déjà duré un temps infiniment long, et également dans la vie terrestre l'âme est soumise à de grandes exigences, alors encore maintenant l'âme doit lutter infatigablement pour soutenir la dernière épreuve et pouvoir abandonner son état de contrainte et devenir un être libre, lumineux, apte à contempler toutes les Magnificences de Dieu et dans l'unification avec l'Entité la plus haute trouver l'éternel bonheur. Et donc elle doit consciemment se détacher de ce qui la lie encore au monde et à la matière, bien que le corps demeure encore sur la Terre, mais l'âme peut courir en avant dans les champs de la plus haute Béatitude, si seulement elle laisse sa volonté être active continuellement et empêche sa tendance spirituelle de faiblir sinon elle doit combattre cette défaillance.

Amen

Traduit par: Jean-Marc Grillet

Ce message n'est contenu dans aucun livret à thème.

téléchargements

télécharger du livre au _book
 ePub  
 Kindle  
  autres téléchargements

Ce message

 téléchargement MP3  
imprimer l'image
 manuscrit original