0714 La Force Primordiale

17 décembre 1938: livre 15

De la Force Primordiale partent tous les Courants dans le Cosmos. Chaque Rayonnement, pour combien minime, agit d’une manière qui vivifie et réveille, et si maintenant la manifestation de la Force de toutes les choses et des Créations provient de l'État Primordial (Ur) rien ne peut exister qui n'ait pas été engendré par la Force Ur, alors chaque Œuvre de Création doit être en soi la Force de Dieu, c'est-à-dire que dans la dimension comme dans la constitution de toute la Création l'Omnipotence et la Sagesse de Dieu s’expriment. Plus il est assigné à l'Œuvre de Création des destinations selon le but, plus cette Force se manifestera de façon compréhensible pour les hommes, et ainsi par nature elle doit demeurer dans l'homme qui est une créature de Dieu, à laquelle est assignée la destination la plus noble, cela s’applique aussi à la Force divine, parce qu'elle est un faisceau de rayons réveillé et vivifié par la Force Ur, qui est engendrée par la Volonté et par l'Amour divin qui l'a envoyé dans le Cosmos et qui s’est consolidée dans la forme mais est toujours et éternellement une particule de cette Force Ur. La diversité des êtres créés engendrera l’hypothèse que la plénitude de Force peut être distribuée de diverses manières et se manifester aussi de façons différentes. Et cette supposition est juste, parce que chaque être est toujours capable de faire agir sa force jusqu'au point qui correspond à l'activité dévolue à l'être. Chaque être est actif tout seul, c’est une créature qui est dans le Cosmos complètement isolée à qui revient une certaine tâche, et elle s'en acquitte grâce à la Force qui agit en elle, qui n'est à nouveau rien d’autre que le Rayonnement direct de la divine Force Ur. Celui qui donne un regard de plus près dans les Miracles de la Création, reconnaît l'Esprit de Dieu, l'éternelle Force immuable qui ne s'épuise éternellement jamais, partout. Tout ce qui vit est compénétré de cette Force, et tout ce qui est mort en est dépourvu, chose qui est très compréhensible, car justement toute vie en soi est la Force et le manque de cette même Force signifie la mort pour cette chose. Et à peine cette Force devient maintenant active, tout devient Vie. La Force est divine et donc elle est impérissable et éternellement la même, même s’il faut des millénaires pour vivifier un être. Il aura toujours son point de départ en Dieu, dans l’éternelle Force Ur, et il désirera même y revenir, parce que le Générateur d'Énergie récupère sans perte le Rayonnement émis dans le Cosmos et la Circulation est toujours et éternellement la même. Et ainsi chaque être est envoyé dans le Cosmos dans une Intention bien sagement pensée. Il doit rendre compte de sa Force qui provient de Dieu et par conséquent reconnaître l'être comme ayant la même source, comme ayant la même Force dans le moindre détail, cette Force est la Force divine en tant que Force Ur de tout l'être.

Amen

Traduit par: Jean-Marc Grillet

Ce message n'est contenu dans aucun livret à thème.

téléchargements

télécharger du livre au _book
 ePub  
 Kindle  
  autres téléchargements

Ce message

 téléchargement MP3  
imprimer l'image
 manuscrit original