0375 Le savoir – la vie intérieure – la différence dans la valeur du savoir spirituel et celui terrestre

12 avril 1938: livre 8

Un homme raisonnable n'a jamais le désir de pénétrer dans les plus profondes Sagesses de Dieu dans le seul but d’enrichir son savoir, mais avec ce savoir il cherchera la liaison avec Dieu. Il ne se contentera jamais du seul savoir. Ce qui lui semble beaucoup plus précieux est le rapport qui l'unit avec le Créateur de tous les Miracles. Et lorsqu’il a trouvé la juste prédisposition envers le Créateur, seulement alors le savoir lui apportera la Bénédiction. Parce qu'à quoi sert à l'homme tout son savoir des choses à la fin de ses jours si se savoir n’a pas été mis en valeur durant le temps terrestre. Malgré cela l'homme veut enrichir son savoir toujours plus. Aussi cela est un Cadeau que le Seigneur Lui-même a préparé pour les hommes de la Terre. La poussée pour un savoir toujours nouveau est innée dans l'homme. Si tel n’était pas le cas, pourquoi il y aurait-il tout ce qu’il y a dans la nature, dans et autour de l'homme? Avec tout cela l’éternel Créateur veut attirer notre attention, et lorsque le désir de savoir commence à se manifester dans le fils terrestre c’est que Son Esprit est actif dans l'homme. Tous ces éléments indiquent déjà dès le début du cours terrestre une Intervention de la Puissance divine.

La vie intérieure de l'homme se déroule dans une sphère entièrement séparée du vrai corps. Il n’y a aucun pouvoir en provenance de l’extérieur, aucune volonté étrangère qui puisse intervenir d’une manière déterminante sur celle-ci, si la volonté humaine n'accueille pas de telles influences par elle-même. La vie intérieure est toujours quelque chose que l'homme peut déterminer complètement tout seul selon sa propre volonté, qu'il peut créer riche et précieuse, mais qu'il peut aussi laisser inculte ou bien fermer avec obstination pour qu'il n’y pénètre aucun rayon de Lumière. Malgré tout son savoir terrestre celui qui n'accepte pas le savoir spirituel ou bien s'enrichit seulement d’un savoir terrestre qui le remplit si totalement qu’il est désormais incapable d'accueillir en lui des Sagesses divines, ou que celles-ci lui apparaissent incertaines, est rendu absolument inapte pour l’au-delà lorsqu’il abandonne la Terre. Si l'homme est sage dans le cœur, alors il ne se surcharge pas avec un savoir terrestre, parce que cela est inutile pour lui, mais s'il laisse fleurir en lui l'activité spirituelle, le désir pour les Vérités spirituelles, alors il agira d’une manière immensément sage, et la richesse de son âme augmentera en Biens impérissables. Tout le savoir que le Seigneur vous transmet, a une valeur incomparable dans le domaine de la Création, mais tous les efforts terrestres pour l'érudition ne seront pas considérés; parce que les sages du monde sont ignorants, et tous leurs efforts terrestres ne leur procureront pas de récompense, par contre ceux qui accueillent en tout temps avec gratitude le Don de Dieu, c'est-à-dire la Sagesse divine, seront bénis du Seigneur.

Amen

Traduit par: Jean-Marc Grillet

Ce message n'est contenu dans aucun livret à thème.

téléchargements

télécharger du livre au _book
 ePub  
 Kindle  
  autres téléchargements

Ce message

 téléchargement MP3  
imprimer l'image
 manuscrit original