Source: https://www.bertha-dudde.org/fr/proclamation/8691

8691 L'adversaire n'est pas entravé dans son action

1963/12/03: livre 91

Je Suis certes Celui Qui règne sur le Ciel et sur la Terre, et contre Ma Volonté aucun être ne pourra se rebeller, et malgré cela Je n'enlève pas le droit à Mon adversaire sur le territoire qui est son royaume : le monde terrestre où demeure encore tout ce qui lui appartient, et où ensuite il peut faire valoir son influence, lorsque le spirituel qui se trouve dans le développement a atteint le stade d’homme. Alors il opprimera ce spirituel, c’est à dire l'homme, afin d'empêcher son développement et le tirer de nouveau en bas dans l'abîme d’où il s’est sorti après un parcours infiniment long. Alors il est de nouveau le seigneur de son monde. Et en cela vous les hommes vous avez l'explication du pourquoi Je permets ainsi tant de malaises, du pourquoi Je n'interviens pas pour l'empêcher, là où est manifeste l’action de Mon adversaire. Il a le droit sur vous les hommes, vu qu’autrefois vous l'avez suivi dans l'abîme, et il exploite son droit pour vous tenir en son pouvoir. Mais vous-mêmes pouvez lui opposer résistance, parce que vous possédez une libre volonté. Et il ne vous manque même pas la force si seulement vous Me la demandez. Mais de Ma part l'adversaire ne sera pas entravé dans son action. Parce que le monde terrestre est sa part, de même toute la matière sur laquelle il n'a aucun pouvoir, est sa part, parce qu'elle reçoit le spirituel mort qui est soustrait à son pouvoir seulement du fait de son emprisonnement dans la matière. Mais dès qu'il marche comme homme sur la Terre, il peut exercer son pouvoir, sans en être empêché par Moi. Et il exploite vraiment cette possibilité. Mais il a un puissant Adversaire en Jésus Christ, le divin Rédempteur. Et vers Celui-ci chaque homme peut se tourner, pour être libéré de l'ennemi des âmes. Parce que Jésus est plus fort que lui, et Il libère de son pouvoir chaque âme qui Le prie seulement et qui montre au moyen de sa prière sa foi en Lui et en Son Œuvre de Libération, et qui avec cela reconnaît aussi que Je suis Moi-Même devenu Homme en Jésus pour sauver tout le spirituel mort. Ainsi donc le pouvoir de l'adversaire sur la Terre est gigantesque, et malgré cela il trouve son Maitre en Jésus Christ. Et nonobstant le pouvoir qu’il peut avoir sur les hommes, ceux-ci ont en Jésus Christ un Sauveur et Rédempteur de son pouvoir. Donc l'homme ne peut pas s'attendre à ce que Moi, votre Dieu et Créateur de l'Éternité, J’empêche Mon adversaire d'agir, que Je M’oppose à l’action de ses œuvres outrageantes, parce que Je ne lui enlève pas son droit d'agir sur les hommes pour les conquérir pour lui. Mais l'homme lui-même ne doit pas le permettre, parce qu'il peut se tourner en tout temps vers Jésus Christ qui le libèrera de son geôlier, mais sans l'Aide de Jésus Christ il succombera. Combien de fois vous les hommes vous prononcez ces mots : « Pourquoi Dieu permet-Il cela ? » Je n'entrave pas Mon adversaire dans son action, parce que vous-mêmes vous vous êtes donnés à sa domination, et encore aujourd'hui il est votre patron si vous-mêmes ne voulez pas être libéré de lui et ne demandez pas à Jésus Christ la Libération. En outre Je sais aussi ce qui est utile pour votre mieux à vous et à chaque âme. Je connais la constitution de chaque âme, Je sais avec quoi elle peut mûrir, et Je dois aussi Me servir du monde obscur, parce que Je sais aussi guider les actions des forces obscures dans leurs effets, pour qu’elles soient une promotion pour les âmes des hommes qui sont de bonne volonté pour être libérés de son pouvoir et qui tendent vers Moi. Et la volonté de l'homme lui-même sera toujours déterminante, parce que celle-ci est libre. Tant que le spirituel est lié dans les Œuvres de Création, Mon adversaire ne peut pas agir sur ce spirituel ; mais sur l'homme il a le droit, parce qu'il s'agit de la libre décision de l'être, que l'adversaire veut conquérir pour lui. Et donc il exploite chaque occasion, et l'homme est d’autant plus exposé, qu’il est encore plus loin de Moi, et que moins il a établi le lien avec Moi, ou bien tant que Jésus Christ n'est pas reconnu et que dans sa misère il ne se réfugie pas en Lui, il est exposé au pouvoir contraire, chose qui est déterminée par sa libre volonté. J'ai bien le Pouvoir, et Je peux entraver toute action de Mon adversaire, mais alors le chemin de l'homme sur la Terre serait inutile, là où lui-même doit se décider librement pour Moi ou bien pour lui. Mais vous les hommes devriez aussi comprendre cela et pourquoi il vous est imposé de dures épreuves, et pourquoi celles-ci pousse souvent les hommes dans les plus difficiles oppressions et Je ne le lui défends pas, parce que vous-mêmes ne vous tournez pas vers Moi pour de l'Aide, or cela est le vrai but de toutes les misères, car Je les concède pour que vous Me trouviez. Mais vous pouvez croire que Je ne vous laisse pas seuls et que Je vous aiderai en tout temps, si vous tendez à vous libérer de lui, si vous vous réfugiez confiants en Moi et si maintenant vous Me reconnaissez comme votre Dieu et Père, lorsque vous invoquez Jésus pour le Pardon de votre faute et pour votre libération de l'ennemi car Il combat aussi pour vous, pour ne pas vous perdre. Mais en Vérité, Mon Pouvoir est plus grand, et lorsque vous M'invoquez en Esprit et en Vérité, alors vous serez libérés de lui et votre vie terrestre n'aura pas été en vain.

Amen