Source: https://www.bertha-dudde.org/fr/proclamation/8687

8687 L'unification des organisations ecclésiastiques - Doctrines déformées

1963/11/28: livre 91

Tant que les hommes ne veulent pas se décider à purifier la Doctrine chrétienne de toute l'œuvre humaine ajoutée, tant que chaque organisation n'a pas la sérieuse volonté d’être dans la très pleine Vérité et d'extirper chaque erreur, il ne se produira alors aucune unification des églises, parce que les différentes organisations peuvent se retrouver seulement dans la pure Vérité et alors elles seront d'accord. Mais aucune orientation n’est disposée à renoncer à quelque chose de son patrimoine spirituel et elles persistent presque toujours sur les fausses doctrines, parce qu'en tant que telles, elles ne sont pas capables de discerner l’erreur tant qu’elles laissent régner seulement leur entendement. Et la chose manifeste est qu'aucune orientation spirituelle ne présente l’« Action de l'Esprit », l’Action de Dieu dans l'homme, et au lieu de cela elle reconnaît un savoir conquis, mais à elle il semble de valeur seulement ce que l'entendement de l'homme a fait se lever et elle ne peut pas s’en détacher. Donc le symbole de l'Église que Moi-même J'ai fondé sur la Terre, se trouve seulement rarement comme preuve de la crédibilité et de la Vérité de ce qui est annoncé. Vraiment ce qui garantit la Vérité manque aux organisations ecclésiastiques, autrement toutes se trouveraient dans la même Vérité et chaque impureté serait exclue. Ainsi donc il doit être constaté pour le plus grand malheur des hommes que la pure Vérité ne se trouve plus nulle part où il pourrait être accueilli du savoir spirituel. Il doit être dit que partout où sont enseignés les Commandements de l'amour pour Dieu et pour le prochain passe seulement un subtil fil, bien que ce patrimoine d'enseignement faiblement resplendissant puisse suffire complètement à rendre malgré cela la Vérité accessible aux hommes, parce que l'observance de ces Commandements d'amour garantit aussi l’« Action de Dieu dans l'homme » et ensuite l'homme est instruit de l'intérieur, il est donc très bien en mesure de discerner ce qui est Vérité de ce qui est erreur. Mais seulement la Doctrine de l'amour s'est conservée comme Patrimoine d'enseignement divin et donc chaque homme a la possibilité de se bouger dans la Vérité si seulement il la suit. Alors il saura aussi que tout le reste est œuvre d'homme et mène seulement à des images erronées qui sont seulement des formes terrestres de ce qui est exigé spirituellement d'un homme de la part de Dieu. Mais les hommes n'ont cependant pas la volonté d’exécuter une totale purification de l'édifice, qu'eux-mêmes se sont érigés dans leur état de cécité spirituelle. Aucune orientation spirituelle ne se détache de ses enseignements et de ses dispositions, et chacune reste une affaire purement mondaine tant qu’elle présente à l'extérieur des usages et des actions qui peuvent justement valoir seulement comme symboles pour ceux à qui il manque la juste interprétation. Et malgré cela tous sont pleinement convaincus de la Vérité de leur propre orientation spirituelle et vraiment cela est un malheur, parce qu'avec cela ils confessent leur mentalité dépourvue d’amour qui les entrave dans la connaissance de la Vérité, comme aussi leur indifférence, leur absence de responsabilité vis-à-vis de leur âme. Parce que chaque homme qui vit dans l'amour, estimera la Vérité trop haute pour ne pas vouloir sérieusement s’assurer qu'il se trouve dans la Vérité. Et déjà une question et une demande sincère pour celle-ci lui procurerait la Lumière de la connaissance. Mais où trouve-t-on des doutes d’être ou de ne pas être dans la Vérité chez ceux qui se sont érigés parmi les hommes comme guides, qui ont eux-mêmes accepté et administré une fonction d'enseignement ? Où en général existe-t-il encore le sérieux désir pour la Vérité ? Parce qu'aucun homme ne pose la question la plus importante : « Qu'est la Vérité ? Suis-je moi-même en sa possession ? » Chacun soutient avec un certain entêtement ce qu'il a lui-même accueilli, sans lui-même se former son propre avis. Il croit être « dévot » lorsqu’il accepte sans résistance tout ce qui est à nouveau transmis par des hommes. Il rejette tout seul toute sa responsabilité, il ne fait pas devenir actif ni son propre entendement ni son cœur, pour examiner la véracité de ce qu'à son tour il doit soutenir. Lui-même pêche contre l'Esprit, parce que celui-ci est en lui et veut seulement être réveillé à travers l'amour, pour pouvoir ensuite se manifester de sorte qu’en lui il fasse clair et limpide, pour qu’il devienne vraiment sage parce qu'il peut accueillir la Lumière de Moi-Même Qui lui offre la plus claire connaissance. Pourquoi si peu d'hommes seulement se trouvent dans cette Lumière de la connaissance, pourquoi la majorité défend un patrimoine spirituel qui est si peu convaincant quand il est soumis à un sérieux examen ? Parce que les hommes se contentent de doctrines qui ne sont pas vraiment procédées de Moi et parce qu'ils n'acceptent pas de Ma Main le délicieux Patrimoine spirituel que chacun peut demander et recevoir s’il désire sérieusement la possession de la pure Vérité et lequel au travers d’une vie d'amour selon Ma Volonté peut aussi se mettre en contact avec Moi pour être instruit directement par Moi, parce qu'à tous les hommes il manque le savoir de l’Action de Mon Esprit dans l'homme. Et cela seulement est la preuve que vous n'avez pas été bien instruits et que vous n'êtes pas bien instruits, que même aux enseignants il manque ce savoir et par conséquent ils n'ont pas été mis par Moi dans leur fonction d'enseignant. Parce que celui que Je charge d’être un enseignant pour le prochain, Je le pourvois vraiment avec un juste Patrimoine d'enseignement. Mais celui-ci manque à vous qui vous croyez appelés à présider votre orientation spirituelle ou votre confession et voulez être considérés comme guides. Vous n'êtes pas appelés par Moi, et vous ne pourrez jamais introduire le prochain dans la Vérité, parce que vous-mêmes ne la possédez pas et ne faites rien pour arriver en sa possession. Donc occupez-vous de ce que Je vous dis : Seulement là où est visible l’Action de Mon Esprit dans l'homme, là est la vraie Église que Moi-même J'ai fondée sur la Terre et celle-ci n'est pas reconnaissable de l'extérieur, mais elle comprend des membres de toutes les différentes communautés ecclésiastiques, de différentes orientations spirituelles, parce qu'ils se trouvent dans une foi vivante qu'ils ont conquis à travers une vie d'amour, et ceux-ci sauront aussi que Mon Église ne se distingue pas de l'extérieur, mais de ce fait elle garantit le plus intime lien avec Moi-Même, à ceux à qui Je répands la Vérité, une claire connaissance sur le domaine spirituel qui manque à tous ceux qui n'appartiennent pas à Mon Église, qui ne sont pas en mesure de se détacher du patrimoine spirituel erroné qui n'a jamais eu son origine en Moi, mais qui est une œuvre ajoutée par les hommes et qui procède de Mon adversaire qui va toujours contre la Vérité, mais elle ne sera jamais acceptée par ceux qui se donnent à Moi dans l'amour et dans la foi. Ainsi vous comprendrez qu'une unification des confessions chrétiennes ne se fera jamais, parce que chacune se barricade sur le patrimoine d'enseignement que jusqu'à présent elle a soutenue, et parce que la dispute de toutes les confessions tourne toujours seulement autour du faux patrimoine spirituel et chacun s’efforce craintivement de défendre ce faux patrimoine spirituel, parce qu'ils ne veulent pas y renoncer, or seulement uniquement la Vérité peut mener à la béatitude et seulement celui qui désire sérieusement cette Vérité la trouvera dès qu’il prend directement la voie vers Moi et Me la demande sérieusement.

Amen