Source: https://www.bertha-dudde.org/fr/proclamation/8680

8680 Suivre Jésus : porter sa croix....

1963/11/21: livre 91

En suivant Jésus, vous trouverez surement le pont menant au royaume spirituel, car c’est Jésus, le rédempteur divin Qui a érigé ce pont pour vous autres les hommes, et Qui vous a précédé sur ce chemin. C'est Lui-même Qui, par Son œuvre de rédemption, a franchi le large précipice entre la terre et le royaume spirituel, Il a suivi le chemin le plus rugueux et le plus douloureux qui menait à la croix, et de ce fait, Il a érigé le pont pour atteindre le royaume de la lumière.... pont accessible a chacun, et menant toujours au bon but....

Il faut s'engager sur le chemin de l'imitation de Jésus, il faut suivre Son exemple, c’est-à-dire que comme Lui Qui a accepté toutes les souffrances par amour de l'humanité déchue, il faut que l'homme s'engage dans le chemin de l'amour et de la souffrance,.... et bien que l'homme Jésus Se soit chargé de l'entière culpabilité des frères déchus et que donc, par Sa mort sur la croix, par Son œuvre de rédemption, l'énorme péché originel ai été annulé.... il faut que l'homme cherche à L'imiter pour purifier son âme.... Son âme ne peut être purifiée de ses scories et cristallisée que par l'amour et les souffrances, et si elle veut atteindre un degré de lumière lui garantissant la béatitude il lui faut effectuer cette purification encore sur terre. Car le but du séjour terrestre de l'homme, c'est que son âme se libère de toute impureté, de tous les vices et convoitises, de toutes les faiblesses et des défauts que, par suite de votre ancienne défection, elle contient toujours et dont elle doit se délivrer, ce qui lui est possible si, dans la souffrance, elle suit patiemment son chemin terrestre en s'appliquant à mener une vie d'amour. Car l'amour est le moyen de décrassage le plus sûr, l'amour dissoudra toutes les scories et les voiles encore adhérents à une âme. Et de même, les douleurs.... portées avec soumission.... sont efficaces pour rendre l'âme comme du cristal afin que dès qu'elle entrera dans le royaume de l'au-delà, elle soit devenue réceptive et transparente à la lumière.

Voici pourquoi Jésus a dit: "Si quelqu'un veut Me suivre, qu'il se charge de sa croix...." La souffrance ne sera entièrement épargnée à personne, bien que les hommes en soient chargés en mesure différente. Car la vie terrestre n'est pas la réalisation ultime, ce n'est toujours qu'un stage préparatoire pour la vie proprement dite : celle du royaume spirituel.... Et à la condition que soit porté avec résignation à la volonté divine tout ce qui sera imposé à l'âme sur la terre cela ne pourra qu'augmenter sa béatitude dans l'au-delà. C’est donc volontairement que l'homme doit s'engager dans le chemin de l'imitation de Jésus. Il faut qu'il désire lui-même que son âme atteigne plus de maturité pendant sa vie sur terre, c'est consciemment qu'il faut qu'il se décide à suivre Jésus, aussi faut-il qu'il reconnaisse Son œuvre de rédemption et qu'il y prétende pour lui-même.... Car même la vie la plus douloureuse ne mènera jamais à la perfection de l'âme à moins que l'homme ne professe Jésus, à moins qu'il ne prétende à Son œuvre de rédemption et à ses grâces, à moins qu'il croie en Lui et que ce soit Dieu Lui-même Qui, en l'homme Jésus, ait achevé l'œuvre de rédemption. Sinon, son parcours terrestre, aussi douloureux soit-il, ne sera d'aucun avantage pour son âme, car alors il n’aura point "suivi Jésus" de son propre gré....

Plus vous autres les hommes serez dominés par l'amour, moins la douleur vous pèsera, car c'est l'amour qui est le meilleur solvant, l'ardeur de l'amour dissoudra tous les voiles enveloppant l'âme, elle fera fondre tout ce qui est encore impur ou endurci, en peu de temps, l'amour réussira le décrassage de l'âme, et là où l'amour aura déjà entrepris de purifier l'âme, la mesure de souffrance pourra être réduite....

Voici la raison pour laquelle il faudra que l'homme, pour exprimer son amour, soit actif autant que possible en servant, car l'amour le pousse à être actif, et si c'est un amour du prochain désintéressé, l'homme n'aura de cesse de faire des actes d'amour, et par là, il se sera engagé dans la voie de l'imitation de Jésus Qui a toujours été poussé à faire des actes de serviabilité, à chercher à adoucir les chagrins et les détresses du prochain et à déployer une énergie extraordinaire à aider le prochain.

Ainsi donc une serviabilité continuelle sera-t-elle une façon de suivre Jésus parce que toute preuve d'amour ne peut qu'avoir des effets bénéfiques aussi bien sur celui qui donne que sur celui qui profite de l'assistance.... Car l'Amour, est la plus grande Force Divine qui conduit irréfutablement à la perfection de l'âme au travers d’une purification nécessaire qui la rendra susceptible de recevoir la lumière.... l'amour est l'ultime but sur la terre puisqu'il aboutit à l'union avec l'Amour Eternel en rétablissant l'état originel de l'être tel qu'il a été lors de sa création, c'est donc la garantie de l'ultime béatitude retrouvée maintenant par l'être dans l'union directe avec son Dieu et Père d'Eternité de l'amour duquel il fut issu jadis....

Amen