Source: https://www.bertha-dudde.org/fr/proclamation/8655

8655 Libre changement de créature en fils

1963/10/25: livre 91

Je ne renoncerai pas à vous dans l’éternité, et cela signifie qu'avec sécurité vous reviendrez un jour à Moi, parce que Mon Amour vous appartient et il n'abandonne jamais plus ce qui est procédé de Lui. Un jour donc vous atteindrez le but, la dernière unification avec Moi, et un jour J’atteindrai aussi Mon But que Je Me suis imposé dans la Création des êtres : et qui est que vous Mes créatures soyez changées librement en Mes fils, que vous deveniez des dieux que Moi-même Je n'ai pas pu créer mais que la libre volonté de l'être lui-même devait créer, c’est-à-dire que les êtres créés par Moi devaient rester dans la perfection, bien qu’ils puissent aussi assumer un être inversé, ou bien ils devaient de nouveau retransformer l'être qui s’était inversé librement de nouveau dans sa constitution primordiale. Donc l'être pouvait s'éloigner de Moi encore comme il le voulait, de toute façon Je ne l'ai pas laissé tomber. Je ne l'ai pas laissé au destin qu’il s’est choisi tout seul, mais Je l'ai poursuivi avec Mon Amour et J’ai créé toutes les possibilités de porter l'être sur le chemin du retour, ce qui signifie que J'ai assumé sa Conduite de l'abîme vers le Haut et J’ai d'abord exclu Mon adversaire qui avait causé l'éloignement du spirituel de Moi, de sorte qu'il ne pouvait plus exercer aucune influence sur les êtres qui l'avaient autrefois suivi librement. Et Je vous ai expliqué déjà souvent que cela s'était passé en liant dans la matière toutes les particules dissoutes, dans les plus différentes Créations dans l'Univers. Et dès que cette liaison du spirituel s’était déroulée, le retour du spirituel avait commencé et maintenant le chemin mène vers le Haut. Tout le spirituel lié dans la Création appartient certes encore à l'adversaire, et donc il peut aussi être dit : La Création matérielle est le règne de Mon adversaire. Malgré cela il lui est soustrait le pouvoir sur ce spirituel lié, et il ne peut pas l'empêcher dans son développement vers le Haut, tant qu’il n'est pas mûr au point de devoir parcourir le dernier stade comme homme, mais ensuite de nouveau il est exposé au pouvoir de Mon adversaire. Je dois lui laisser cette liberté, parce que vous l'avez choisi librement comme votre seigneur lorsque vous deviez vous décider pour Moi ou pour lui. Mais Mon Amour vous poursuit à nouveau pendant toute la vie terrestre, parce que maintenant nous combattons tous les deux pour l'âme de l'homme qui est l'être primordial autrefois tombé, qui doit de nouveau revenir totalement à Moi. Il emploie toute son influence pour déterminer l'homme à des actions de désamour, tandis que Je cherche toujours de nouveau à le stimuler à une vie dans l'amour et Je lui présente aussi l'effet de celle-ci. Mais l'homme lui-même décide, et pour cela il ne peut être forcé d'aucune part. Mais il a un Père qui aime Ses fils, et donc Je Me révélerai toujours de nouveau Moi-Même à l'homme, pour qu'il apprenne à Me reconnaître Moi-Même et Mon Être et réponde à Mon Amour. Parce qu'alors il se détourne certainement de Mon adversaire, alors a eu lieu le retour au Père, parce que l'amour nous unit indissolublement. Mais alors doit aussi avoir lieu le retour dans le Règne spirituel, parce que seulement celui-ci subsiste, tandis que la Terre comme chaque Création visible est seulement un monde d'apparence qui existe seulement encore pour le spirituel non mûr, qui à cause de son immaturité ne peut pas entrer dans le Règne de la Lumière, dans l'unique monde existant, tant que l'âme se croit encore dans l'ambiance terrestre matérielle lorsqu’elle a laissé le corps terrestre, tant qu’elle ne s'est pas transformée en amour. Parce que cela peut se produire encore dans l'au-delà, tant que les Portes dans le Règne spirituel ne seront pas fermées. Mais viendra le temps et il est très proche, dans lequel même cette possibilité de récupérer ce qui a été manqué de faire sur la Terre n’existera plus dans le Règne de l'au-delà. Le temps viendra où les Portes dans l'Éternité seront fermées pour toutes les âmes qui avaient encore la Grâce jusqu'à la fin de cette Terre, de pouvoir vivre et de se libérer du pouvoir de leur ennemi, parce qu'alors aura déjà surgi une purification, une séparation des boucs des moutons aura eu lieu. Je viendrai chercher les Miens pour les porter chez Moi dans le Règne de Paix, et ils pourront laisser la Terre vivant dans le corps, parce que Je les ai destinés à la lignée de la nouvelle race humaine sur la nouvelle Terre. Mais celui qui ne fait pas partie des Miens, ira irrévocablement à la rencontre d’une Nouvelle Relégation, parce que pour ce spirituel il n'existe plus la possibilité dans le Règne de l'au-delà d'y mûrir encore. Il a atteint un état si bas que même dans l'au-delà il pourrait se dérouler seulement une chute qui devrait de nouveau le mener à une Nouvelle Relégation. Je connais l'état des âmes de tous les hommes avant la fin, et même l'enfer sera vidé lorsqu'il cache des âmes si totalement endurcies que même celles-ci seront à nouveau reléguées dans la matière solide, parce qu’en elles il n’apparait aucune possibilité de remontée, et elles aussi devront de nouveau un jour entreprendre la voie du retour vers Moi, si le but doit être atteint. Chaque homme, chaque âme autrefois tombée, peut se savoir aimée de Moi et elle n'est jamais laissée à elle-même. Je sais aussi ce qui sert à chaque âme, mais Je lui laisse sa libre volonté et selon celle-ci elle formera aussi son sort lorsque sera venue la fin de cette Terre, parce que Je ne tolère aucun arrêt dans le développement, et donc Je mets une fin à l’action de Mon adversaire, dès qu'il cherche à empêcher le développement vers le Haut. Alors sera venue la fin d'une période de développement et une nouvelle devra de nouveau commencer, il doit de nouveau être rétabli l'Ordre dans lequel toutes les créatures doivent se bouger si elles veulent un jour atteindre le but, la totale unification avec Moi.

Amen