Source: https://www.bertha-dudde.org/fr/proclamation/8439

8439 La Providence divine pour les ouvriers dans la Vigne

1963/03/15: livre 89

Vous qui voulez être actifs pour Moi, vous expérimenterez toujours Ma Providence, parce que Je vous ai donné cette Promesse que Je Me chargerais de toute préoccupation pour vous, si vous cherchez Moi et Mon Royaume si vous pensez d’abord à votre âme. Je prendrai encore plus de Soin pour vos préoccupations terrestres si vous-mêmes vous vous offrez à Moi pour effectuer une collaboration libératrice, c'est-à-dire pour être actifs en tant que Mes serviteurs dans Ma Vigne, parce qu'alors Je vous pourvoirai toujours comme un fidèle Maître de maison avec tout ce qui vous est nécessaire. Vous tous ne prenez pas encore assez au sérieux Mes Promesses, et malgré cela il dépend uniquement de la force de votre foi, si vous vous confiez consciemment à Ma constante Providence. Alors Je peux vous donner la confirmation que Je vous pourvois de toute façon comme un Père pour Ses fils. Celui qui est actif pour Moi dans un plein désintéressement, Me prête vraiment une aide sur la Terre que Je lui revaudrai, parce que les hommes sont encore dans un bas état spirituel, Je ne peux pas entrer directement en contact avec eux, mais Je peux agir sur eux par des médiateurs qui maintenant sont actifs pour Moi et en Mon Nom. Ces médiateurs doivent à nouveau aussi pouvoir montrer certaines conditions pour être aptes pour ce travail, et vraiment dans le dernier temps avant la fin on ne trouve pas beaucoup d'hommes qui s’offrent librement à Moi comme médiateurs. Mais ces peu qui le font jouiront encore davantage de Ma Protection et de Mon Aide, vu que l'activité salvatrice est outre mesure significative, parce que chaque âme qui est encore sauvée avant la fin, est pour Moi un grand Gain. Et ne devrais-Je alors pas pourvoir comme un Père ceux qui s’offrent librement d'assumer une fonction de médiateur par amour pour Moi et pour le prochain ? Croyez-vous peut-être que Mon Amour distribue de façon limitée ou bien insuffisamment ? Je connais chaque nécessité et J’y suppléerai comme Je l'ai promis. Et celui qui maintenant se fie à Moi inconditionnellement, ne sera opprimé par aucune préoccupation terrestre, il ne devra pas calculer craintivement, parce qu'il lui sera donné en plénitude, parce que lui-même maintenant distribuera de nouveau dans l'amour, là où il reconnaît la misère et où son aide est attendue. Et cette foi ferme que toutes Mes Promesses s'accomplissent, vous devez la conquérir tous, parce que tant que vous Me servez de façon désintéressée, vous êtes Mes serviteurs dont le Maître de maison prend soin et leur fait arriver tout ce qui leur est nécessaire pour le corps et pour l'âme. Croyez que Je vous bénis toujours plus sensiblement, moins vous êtes encore attachés au monde, mais ce que vous croyez pouvoir encore prétendre du monde ou bien ce que vous conquérez avec votre propre force, Je dois vous le soustraire, parce que Je vous laisse la libre volonté. Celui qui veut se pourvoir lui-même, il peut le faire, et il n'en est pas empêché par Moi. Mais si vous pouviez voir dans l'ensemble quel travail de salut est votre activité spirituelle dans le temps de la fin, quel effet bénéfique elle a et quelle grande misère spirituelle peut être éliminée par celle-ci, alors vous comprendriez que Je Me préoccupe aussi pour le bien terrestre de Mes collaborateurs et que Je les récompense déjà sur la Terre pour ce qu’il font et vous ne donnerez plus d’espace à aucune pensée de préoccupation, parce que vous devez seulement le donner à votre Père. Pour être maintenant guidé par Lui au travers de la vie. Je vous dis toujours de nouveau : J’ai besoin de vous, Mes domestiques sur la Terre, parce que cette aide peut être exécutée seulement à travers des hommes, parce que Mon Pouvoir n'intervient pas d’une manière constrictive, pour effectuer le grand travail de salut, mais l'Amour qui vous pousse à ce travail salvateur, réussira et donc il sera récompensé. Mais il ne doit pas être fait pour une récompense terrestre, mais le cœur vous poussera et donc le travail sera un succès. Je sais très bien qui Me sert de façon désintéressée, et Ma Bénédiction lui est certaine. Mais Je sais aussi où prévalent les intérêts terrestres, et cela Je ne l'appelle pas du « travail dans Ma Vigne », mais une activité qui est purement mondaine, même lorsqu’elle se cache derrière des vêtements spirituels. Et celui qui est encore de mentalité mondaine, n'a pas encore déroulé un total dévouement. Mais celui qui se donne à Moi définitivement, se conforme aussi à Ma Promesse : « Cherchez d'abord le Royaume de Dieu et sa Justice, et tout le reste vous sera donné en surplus….» Et Je maintiens Ma Parole et J’assumerai totalement l’Assistance et laisserai arriver à l'homme Mon Amour, il aura ce dont il a besoin et pourra encore donner à son prochain, parce que le fils qui se fie à son Père, ne sera pas vraiment déçu. Et le serviteur qui Me sert, peut confier toutes ses préoccupations au Maître de maison qui règle tout pour lui.

Amen