Source: https://www.bertha-dudde.org/fr/proclamation/5063

5063 L'Individualité de chaque âme

1951/02/14: livre 57

Lorsque Ma Volonté Créatrice est devenue active, Ma Sagesse vit aussi le succès de tout ce que Mon Amour et Ma Force avait créé. Je vis le parcours de développement du spirituel mort, Je vis aussi la retombée partielle dans l'abîme, Je vis une armée d'esprits primordiaux crées s'affronter en luttant dans l'Univers. Je vis l’action démoniaque partout dans le Règne spirituel et dans les Créations de genre terrestre-matériel. Je vis en haut et en bas, Je vis des formes se modifier constamment, et Ma Sagesse reconnut en pleine Lumière l'immense Œuvre de Salut comme étant l’unique manière de conduire au succès, Mon Amour se réjouit et de ce fait Ma Volonté continua à être active en créant. Je prévis le succès depuis l'Éternité. Mais Je vis aussi les innombrables esprits primordiaux créés s'opposer à Moi, ce qui nécessite un temps infiniment long avant qu'ils se rendent à Moi sans résistance. Mais cela ne M’irrite pas, parce que pour Moi le temps est exclu, parce qu’un jour J’atteindrai Mon but. Mais le Plan de Salut pour ce spirituel qui s'oppose à Moi diffère considérablement de celui du spirituel moins endurci, parce que celui-ci nécessite des périodes infiniment plus longues pour le développement jusqu'à un salut définitif, et chacun demande un processus différent de salut en fonction du précédent. Parce que le péché devient toujours plus grand, plus il est abusé de la libre volonté, et le stade final comme homme apporte à l'être spirituel aussi la conscience, parce que Je lui ai donné l’intelligence grâce à laquelle il peut discerner le juste de l'injuste. Avant que l'âme d'un homme puisse être formée, ses différentes substances doivent avoir parcourues toutes les Créations ; l'âme doit chercher à rassembler toutes ses particules qui ont par le passé appartenues à un être spirituel crée dans la liberté. Et cet être primordial reçoit de nouveau au stade d’homme l'auto-conscience de soi qu'il ne possédait plus dans les stades précédents de son développement. Lui-même reste ensuite dans le Règne Spirituel de l'au-delà un être individuel conscient de lui-même, bien qu’après la fusion il crée et agisse avec l’ensemble du spirituel mûr. Il se reconnaît lui-même comme celui qu’il fut autrefois et il est indescriptiblement bienheureux dans cette auto-conscience. La dernière épreuve de la vie terrestre pourrait même ne pas être dépassée, bien qu’elle n’ait pas été trop lourde, et alors Mon Œuvre de Salut n'aurait pas été possible dans un unique parcours de développement et l'être devra soutenir un second processus de salut beaucoup plus difficile. Il devra de nouveau séjourner dans de nouvelles Créations matérielles, c'est-à-dire que l'âme sera de nouveau dissoute en d’innombrables particules et selon leur constitution de nouveau engendrées dans différentes formes, et le parcours de développement vers le haut recommencera de nouveau. Une âme qui M’est devenue infidèle en tant qu’homme a maintenant accru de beaucoup son péché de la chute de Moi, il est compréhensible qu’elle doive maintenant souffrir bien davantage que dans les stades de développement des périodes précédentes. Mais maintenant Mon Amour illimité est à l’œuvre pour aider cette âme dans sa remontée, de sorte que de nouveau à la fin du chemin terrestre dans la loi d'obligation l'âme retrouvée puisse s'incarner dans un corps de chair pour soutenir la dernière épreuve de volonté sur cette Terre. Cette âme peut plus tard dans l'état de maturité donner un regard en rétrospection sur tous les chemins terrestres qu’elle a parcourus dans les périodes précédentes, mais c’est le même être qui se reconnaît seulement dans un certain état de lumière dans lequel il lui est donné la possibilité de se souvenir. L'âme qui entre après la mort du corps dans le Règne de l'au-delà, reste ce qu’elle est mais elle peut monter toujours plus haut, et dans l’unité avec des êtres de même maturité rendre heureux d’innombrables êtres sur la Terre comme aussi dans le Règne spirituel. Mais elle reste toujours le même être et elle ne perdra pas son auto-conscience. Mais si elle descend dans l'abîme, alors ses pensées deviennent confuses. Elle ne se reconnaît plus elle-même et dans les cas extrêmes elle peut de nouveau se durcir en matière solide, donc de nouveau commencer un parcours de développement dans de nouvelles Créations sur la Terre. Seulement dans un degré déterminé de maturité l'être se reconnaît lui-même, dès que l'âme peut s'incarner en tant qu’homme, pour lequel l'homme a une claire auto-conscience que l'âme ne se perd plus, à moins qu'elle ne retombe dans la plus profonde obscurité, dans laquelle elle ne se reconnaît plus elle-même comme ce qu’elle est et ce qu’elle était. Je rassemble de nouveau tout le spirituel qui, dans le passé, est allé se perdre. Je veux de nouveau le reconquérir comme il était procédé de Moi. Je veux attirer sur Mon Cœur des êtres angéliques ardents d'amour dans la plus grande perfection, et J’atteindrai ce but, même s’il doit se passer des éternités, parce que Mon Amour, Ma Sagesse et Ma Puissance sont illimités et jamais Ma Volonté de Création ne cessera jusqu'à ce que le dernier être spirituel soit sauvé et devenu Mon Fils.

Amen