Source: https://www.bertha-dudde.org/fr/proclamation/3352

3352 La progéniture de Dieu – la très grande mesure de souffrance sur la Terre

1944/12/01: livre 43

Pour conquérir l’état de progéniture de Dieu sur la Terre, l'homme doit se former dans l'amour et se rendre avec cela à même d’établir l'unification avec Dieu déjà sur la Terre, pour qu'il puisse entrer totalement mûr dans les sphères de Lumière dans l'au-delà lorsqu’il décèdera de la Terre. Il doit avoir purifié son âme à travers des actions d'amour pour que Dieu Lui-Même puisse prendre demeure en elle et que son esprit s’unisse avec l'Esprit du Père. Et alors l'homme a résolu définitivement sa tâche terrestre et a atteint son but car il a trouvé de nouveau l'accès dans le Règne spirituel comme être de Lumière, où dorénavant il crée et agit de nouveau. Mais ce degré de maturité demande un total renoncement aux biens terrestres. Mais tant que l'homme est encore attaché à la matière, cette fusion avec l'éternelle Divinité est impossible, parce qu'alors le cœur n'est pas encore entièrement libre de scories et de désirs et ainsi il n'est pas encore préparé pour l'accueil de l'Esprit divin, et alors l'homme doit prendre sur lui beaucoup de souffrances pour permettre la dernière purification de l'âme, et pour cela sur les hommes outre mesure bons et pieux il est chargé beaucoup de souffrances, pour que la purification de leur âme puisse procéder plus rapidement. Et là où une souffrance particulièrement lourde opprime les hommes et que malgré cela il naît une profonde foi, c’est que l'âme peut avoir choisi une vie terrestre particulièrement difficile avant son incorporation, pour arriver au dernier but, à la progéniture de Dieu sur la Terre. Parce que les hommes doivent tendre à ce but et il doit être atteint sur la Terre mais il demandera toujours des conditions de vie les plus lourdes, parce que l'âme doit entrer dans le Règne de l'au-delà totalement pure et sans scories, et cela demande un processus de purification particulièrement efficace. Parce que la souffrance est toujours un moyen auxiliaire pour atteindre le but spirituel. Il doit mener à Dieu, si l'âme est encore détournée de Lui, ou bien il doit purifier et cristalliser l'âme, pour qu'en tant qu’être pur elle puisse venir à la Proximité de Dieu, pour pouvoir maintenant entreprendre la plus bienheureuse unification avec Lui. La souffrance et l'amour doivent agir ensemble pour la spiritualisation d'un homme sur la Terre. Et donc l'homme qui est dans l'amour, ne doit pas craindre la souffrance, mais la prendre sur lui avec patience, avec des pensées tournées vers le haut : et ce but peut être atteint sur la Terre, parce que lui-même a choisi sa voie terrestre dans la connaissance et pour que celle-ci l'aide à la plus grande maturité, si maintenant sa volonté ne s'y oppose pas. Mais les délices de la progéniture de Dieu contrebalanceront un jour mille fois toutes les souffrances de la vie terrestre. Et le temps terrestre est bref, il est comme un instant dans l'espace temps de l'Éternité. Et lorsque l'homme est dans une profonde foi, il peut aussi toujours accueillir la Force de Dieu, pour supporter tout ce qui est chargé sur lui. Parce que sa prière sera alors tournée intimement vers Dieu, et Dieu Lui-Même le fortifiera et le rendra victorieux de la vie terrestre, et Dieu Lui-Même prendra Son fils avec Lui lorsqu’il aura soutenu l'épreuve de la vie terrestre et maintenant il décèdera de la Terre en tant qu’être pur. Mais son parcours terrestre sera toujours marqué par l'amour et la souffrance, parce que sans ceux-ci l'âme ne devient pas totalement pure pour l'accueil de Dieu dans le cœur de l'homme. Et cela est l’unification totale avec Dieu, elle doit se dérouler sur la Terre, autrement l'âme ne résiste pas vis-à-vis des tentations du monde, autrement la souffrance ne peut pas lui procurer la purification totale, parce qu'il lui manque la force pour supporter cette souffrance sans broncher, et chaque murmure ou chaque cabrage contre cela lui fait manquer encore une totale soumission à la Volonté de Dieu. Mais l'âme doit devenir une avec Dieu, elle doit être dans une intime union avec Lui, elle doit même vouloir la souffrance et accueillir avec gratitude celle-ci comme un Don de Dieu en reconnaissant qu’elle abat les dernières barrières entre Dieu et l'homme et que seulement le dépassement de la souffrance lui apportera la plus sublime béatitude, pour qu’elle devienne un fils de Dieu avec tous les droits et les devoirs. Et cela est le but de tous les hommes sur la Terre, mais seulement peu l’atteignent. Seulement peu sont intimement unis avec Dieu par l'amour, et reconnaissent même dans la souffrance Son très grand Amour de Père qui voudrait leur préparer le sort le plus bienheureux dans l'Éternité. Leur sort sur la Terre n'est de toute façon pas enviable, mais dans le Règne de l'au-delà ils auront droit à la marche la plus haute, ils se trouveront à la Proximité directe de Dieu et donc ils seront bienheureux d’une manière inexprimable, parce qu’en tant que Son fils ils pourront agir selon leur volonté qui est cependant aussi toujours la Volonté de Dieu. Ils pourront créer et former et toujours de nouveau contribuer au salut de ce qui est dans l'éloignement de Dieu et a encore besoin de nombreuses Créations pour se développer vers le Haut. Et cela est le sort le plus bienheureux qui récompense totalement et contrebalance les souffrances de la vie terrestre, et qui donc doit être le but de tous les hommes sur la Terre.

Amen