Source: https://www.bertha-dudde.org/fr/proclamation/3344

3344 La plénitude de la Grâce divine dans le temps de la fin

1944/11/24: livre 43

Dans le temps de la fin la Plénitude de Grâce divine affluera aux hommes qui en ont besoin. Pour l'homme il n'existe rien d'infranchissable s’il se sert de la Grâce divine et cette Grâce n'est cachée à aucun homme qui la demande dans la prière, qui invoque Dieu pour de l'Aide. Et son obtention dépendra seulement du fait que l'homme s'ouvre à l'afflux de la Grâce divine, qu'il envoie une pensée de désir à Dieu, mais s'il s’oppose entièrement dans le refus il se ferme à tout Don de Grâce. S'il entre en union avec Dieu seulement à travers sa volonté tournée vers Lui, alors il pourra disposer de la Grâce, parce que celle-ci lui revient sans limite. Mais s'il se tient à l'écart de Dieu, Sa Grâce ne peut alors pas lui arriver, parce que celle-ci demande la volonté de l'homme, la reconnaissance de Dieu à travers la prière. Déjà une pensée tournée vers Dieu est suffisante parce qu'Il se baisse affectueusement vers l'homme et le pourvoie avec Son Don de Grâce, mais celle-ci ne peut jamais être offerte à l'homme qui s’engage d’une manière contraire à Dieu, parce qu'alors la Grâce de Dieu serait un moyen de contrainte pour changer cet homme. La Grâce est de toute façon toujours un moyen d'Aide immérité, un Cadeau qui est tourné à l'homme à travers l'Amour de Dieu, mais ce Cadeau suppose la volonté de l'homme d'accepter le Don et Dieu et exige cette volonté pour ne pas rendre l'homme non-libre. Dans le temps de la fin les hommes pourront se servir d'une très grande mesure de Grâce, parce que plus grande est la misère, plus affectueusement Dieu pourvoit ceux qui s'approchent de Lui en priant et Il fait arriver Ses Grâces même à ceux qui sont encore de mentalité obstinée. Mais elles peuvent devenir efficaces seulement si l'homme lui-même est de bonne volonté pour les accepter. Et donc seulement le petit groupe de ceux qui sont fidèles à Dieu reconnaîtra la Plénitude de Grâce et ils Le porteront dans le cœur. Ceux-ci seront pourvus dans une mesure outre mesure riche, parce qu'ils prient et attendent l'exaucement de leur demande, parce qu'ils portent devant Lui toutes leurs misères et demandent la Force pour leur vie terrestre. Leurs demandes ne retentiront pas inécoutées. Ils auront de l'Aide dans toute misère, dans toutes les situations de la vie et au temps juste. Et cela est la Grâce que Dieu envoie avec évidence aux Siens, Il les fortifie et les console, Il leur fait toujours trouver une sortie dans leurs misères terrestres, Il prend soin de leurs besoins corporels et animiques et Il leur envoie Sa Parole. Il agira ouvertement et parlera aux hommes par Ses moyens, pour qu'ils deviennent forts et courageux et résistent à toutes les tentations. Il guidera ensemble les hommes, pour qu'ils s'assistent et se fortifient réciproquement. Et tout cela est la Grâce, se sont des moyens d'aide qui doivent leur procurer la maturité animique et rendre supportable le difficile temps avant la fin. Mais celui qui ne la désire pas, n'a aucune part dans l'apport de Grâce, parce que le Courant de l'Amour divin saisit seulement ceux qui se tournent vers Lui, mais les autres sont en dehors de l'enceinte du Courant de l'Amour de Dieu et cela par leur faute. Parce que Dieu ne repousse aucun de ceux qui s'approchent, Il ne Se soustrait à personne qui Le reconnaît, Il prodigue continuellement à celui qui veut recevoir Son Don de Grâce. Mais celui qui Le repousse ira les mains vides et de cela il devra s’en repentir amèrement à la fin de ses jours. Au Jour du Jugement il tombera dans la destruction de laquelle la Grâce divine veut le sauver, s’il l’accepte et si elle est utilisée dans la connaissance que seulement celle-ci peut le sauver avant l'éternel naufrage.

Amen