Source: https://www.bertha-dudde.org/fr/proclamation/3339

3339 La Force spirituelle – le Pain du Ciel – la faim

1944/11/21: livre 43

La nourriture spirituelle doit être prise par des cœurs affamés, autrement elle reste inefficace. Dieu offre à l'âme une Nourriture, mais dès que le corps désire de la nourriture terrestre, alors l'âme doit aussi avoir le désir pour la Nourriture céleste et le degré du désir détermine le degré de l'effet. Une âme affamée est le juste vase d'accueil pour la Nourriture spirituelle, elle élaborera la Nourriture du Ciel et sentira aussi la Force et la Vigueur lui affluer avec la Nourriture céleste. Elle n'aura pas à languir, si seulement elle la désire ; elle ne doit pas se limiter, parce que l'âme n'est jamais trop rassasiée de Nourriture spirituelle si elle s’ouvre totalement pour assumer en elle la Nourriture et la Boisson spirituelles. Mais alors le corps ne cherche plus les jouissances terrestres, son désir pour celles-ci cède, plus l'âme se fortifie à la Source de la Vie éternelle, parce que maintenant pour l'homme la vie terrestre ne représente plus autant d’attirance à vouloir toujours procurer au corps des jouissances terrestres. Ses pensées et ses tendances sont pour le Règne spirituel, pour la nourriture et la fortification spirituelle de l'âme. Un homme qui les désire vraiment est bien pourvu spirituellement et même physiquement, parce qu'il ne lui manquera rien, parce qu'il fait passer le salut de son âme devant le bien du corps et donc il ne se contente pas de nourriture terrestre, le corps a bien ses besoins, mais il contribue très peu au mûrissement de l'âme. Et si l'homme désire la Nourriture spirituelle, alors même la nourriture corporelle ne sera pas sans influence sur le développement de l'âme, parce qu'alors elle tirera de tout ce que le corps prend, les substances spirituelles qui s'unissent avec elle et augmentent sa Force spirituelle. La Nourriture spirituelle est offerte à l'homme par Dieu Lui-Même directement ou bien par Ses domestiques célestes qui sont en pleine possession de la Force spirituelle et qui distribuent continuellement Nourriture et Boisson à ceux qui en ont besoin et accueillent joyeusement leur Don. Celui qui a faim et soif, ne refusera pas le Pain du Ciel, il le désire avec tous les sens parce qu'il croit devoir languir s'il n'est pas nourri et donc il ne recevra pas avec indifférence le Don délicieux qui est offert d'en haut. Il demandera et remerciera pour chaque Don et il ne passera jamais plus outre la Table du Seigneur, parce qu'il lui est offert un Dîner qui lui semblait plus délicieux que tous les biens et les joies du monde. Il est toujours invité à participer, le Pain du Ciel est toujours offert par l'Amour divin à ceux qui en ont le désir. Celui qui a goûté une fois à la Nourriture céleste, ne voudra plus s’en passer, parce qu’elle est outre mesure délicieuse et elle met l'âme dans un état de maturité ; parce qu'elle la rend capable de travailler pour le Règne spirituel. La Nourriture céleste offre la Force et la persévérance, le courage et la détermination. L'homme deviendra fort dans la foi, il sera plein de zèle dans les activités d'amour, il sera téméraire dans la déclaration de sa foi devant le monde et donc actif pour le Royaume de Dieu, parce que chaque faiblesse tombe de lui, lorsqu’il accueille la Nourriture spirituelle que Dieu Lui-Même lui a préparée et qu’Il lui tend dans Son Amour, c’est le Pain du Ciel qui touche avec un grand effet l'âme humaine, c’est Sa Parole qui est offerte comme Nourriture spirituelle à ceux qui la désirent et l'accueillent avec un cœur désireux de Sa Main qui est toujours prête à donner.

Amen