Source: https://www.bertha-dudde.org/fr/proclamation/1913

1913 Demandes extraordinaires – Charges - le nouveau temps

1941/05/12: livre 28

La vie demande un engagement total, et cela de toutes les façons. Du point de vue terrestre des exigences qui chargent immensément l'homme sont imposées s'il veut les satisfaire toutes dans un temps qui peut être appelé critique. Mais même spirituellement l'homme doit employer toute sa force pour pouvoir affronter ce qui est le but de l'incarnation sur la Terre. Maintenant il est facilement compréhensible, qu'une chose ou l'autre doive subir des dommages, en particulier lorsque l’homme s’occupe seulement du terrestre, l'homme s'épuise alors totalement dans cette direction, or deux orientations totalement opposées demandent aussi une prédisposition totalement opposée. Seulement à l'homme qui aspire spirituellement il sera possible d’établir un certain équilibre, parce que cette tendance apportera à lui-même en même temps la Force pour s'acquitter de sa tâche terrestre. Tandis que l'homme de mentalité terrestre, qui s’efforce d'exécuter seulement les exigences du monde, ne les exécutera même pas avec celle-ci, parce que ces exigences dépassent ses forces, parce que la nouvelle époque apportera avec elle un énorme changement. De l'homme il sera exigé des choses qui vont au-delà de sa force et il ne pourra pas s’en sortir et à la fin il succombera s'il ne reconsidère pas la chose en remettant le poids terrestre à Celui qui est un Seigneur sur tout. Même dans ce temps difficile l'homme aura l'occasion de mener une vie plus facile, s’il ne vit pas exclusivement sa vie d’une manière terrestre, mais se rend compte que sa vraie tâche terrestre est beaucoup plus importante que de bien vivre et d'accomplir son devoir terrestre. Le monde s'approche de façon toujours plus menaçante des hommes, il exige son hommage et frappe sensiblement celui qui ne se plie pas volontairement à ses prétentions. Et cela signifie pour l'homme, soit un poids terrestre extraordinaire ou bien une constante menace. Les deux choses ont pour conséquence que la tâche terrestre reste inaperçue et donc la vie terrestre ne procure aucun progrès, mais comporte plutôt une rétrogradation dans le développement de la substance animique originelle vers le Haut. Et malgré cela l'homme lui-même a dans la main de se rendre facile la vie terrestre s’il tourne son attention sur la chose uniquement importante, sur la maturité de son âme. Mais dès l’instant où il le fait sa vie terrestre prend un cours régulier, parce que même ce que l'homme perçoit comme tourné contre son bien vivre est nécessaire pour son développement vers le Haut, donc c’est juste et bon, bien que cela lui semble être autrement. Et ainsi pour autant que les exigences terrestres pourront lui sembler impossibles à atteindre, l'homme les dépassera puisqu'il porte d'abord son attention au mûrissement de son âme et donc il établit et maintient la liaison avec Dieu qui maintenant l'aide à dépasser avec facilité même les difficultés les plus graves, Dieu ne laisse aucun homme sans Aide si celui-ci Le prie intimement dans toute misère spirituelle et terrestre.

Amen